CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RÉSERVE.


Auteur inconnu

jeudi 26 novembre 2009

Un grand voyage



Ce texte, écrit de ma main ne vient pas de moi. J'ai simplement été au service d'une force qui l'a fait à ma place. Cette expérience a eu lieu il y a 2 ans. Au beau milieu de la nuit, je me suis réveillée, éblouie. Je savais que j'avais eu le privilège de recevoir l'expérience d'une connaissance riche, profonde. Je pris un crayon, des feuilles et me laissa diriger, restant dans la pénombre, les yeux fermés, ma main griffonnant mécaniquement, comme dans un diagramme, de haut en bas. J'ai décidé de partager avec vous puisque le message porte en lui-même la certitude de la continuité de la vie.

UN GRAND VOYAGE


L'eau va monter, le tapis en est tout imprégné. Il faut que je sois avec ceux que j'aime. Je dois monter plus haut, chercher les autres...

Maman, Fafouin, toi, moi, sommes dans l'eau. Maman disparaît la première, ensuite toi...Tunnel, tempête, nous descendons au fond et sommes très très nombreux. Le voyage est long et creux... Et voilà que nous touchons le fond de l'océan.


L'eau pénètre... Sommes aspirés vers le centre... Çà ne finit plus, il n'y a plus de centre. Se créent plusieurs passages, d'autres univers. La présence de Fafouin est toujours là, je ne le vois pas mais le cherche sans cesse... Nous nous perdons...

D'autres êtres se lient à nous et nous nous transformons physiquement en conservant notre propre âme. C'est incroyable, nous demeurons nous-même.

Où est Fafouin? Je continue à le chercher, mon unique préoccupation... Je le retrouve, il se transforme constamment lui aussi mais je le reconnais toujours. Un ciel chaste et pénétrant dans cette nuit étoilée. Il est là au loin sur un grand voilier, les cheveux au vent:

- Tu ne m'aimeras pas maman, je ne suis plus le même.

Et de lui répondre:

- Je vais t'aimer toujours...

Je le crie dans l'univers, très fort mais si fort... Alors ma voix, se projetant partout à la fois engendre la continuité de la transformation éternelle et grâce à ce crie d'amour je reçois la connaissance, la mort ne m'atteindra jamais.... jamais... L'univers est de plus en plus petit et de plus en plus grand à la fois. Liberté et vent m'accompagnent. La présence de l'amour est immense.

Je vous le dis, il n'y a que çà qui compte.

Le monde matériel n'a désormais plus aucun sens. Tout est tellement loin maintenant et cela ne peut se compter en années ni même se décrire en mots. Même la souffrance, la douleur engendrée par la perte de ceux qu'on aime n'existe plus car la peine n'est pas.

Toi mon amour, tu choisis de dormir et d' être réveillé par la science. Et tu dors déjà. Il est impossible pour moi de te réveiller car c'est ton choix et la liberté de choisir est le plus grand des pouvoirs. Tu es aussi ailleurs en même temps, te transformes et te mélanges avec d'autres....

Source de l'image:maboiteadessins.centerblog.net/rub-Fond-3D-voiliers.html


16 commentaires:

Enfer Noir ... a dit…

Magnifique, c'est vraiment très beau. Moi-même je crois à la "métempsycose". Mon être si attache fortement. Je ne peux pas vous dire la raison mais je souhaite de tout coeur que c'est ainsi que la mort se définie.

Cordialement,

RAINETTE a dit…

"car c'est ton choix et la liberté de choisir est le plus grand des pouvoirs".

J'espère que ça te calme un peu cette pensée Nanou. C'est vrai la liberté, faut respecter ça même si ça fait mal !

MagentaVoitRose a dit…

Quel texte bouleversant!
Je n'ai pas de mot.

Grimimi Sue a dit…

Nanou,

Je te crois sincèrement quand tu dis que tu as reçu de l'aide de l'au-delà mais il fallait aussi un peu de talent et tu en avais beaucoup.

Te connaissant, ils n'ont pris aucune chance de s'adresser ailleurs et je les en félicite.
Ton texte en plus d'être époustouflant, il m'interpelle... parce que c'est toujours la même question qu'on se pose.
Qu'est-ce qu'il y a après la mort.
Réincarnation?

Dominique a dit…

xoxoxo ;)

Solange a dit…

C'est un très beau texte empreint de toutes les émotions que tu vis jour après jour.

Air fou a dit…

Tendre Nanou

Voici le rêve de transformation scientifico-poético-lyrique que j'ai et qui figure sur mon testament depuis plusieurs années.

L'incinération et ensuite le mélange de mes cendres avec celles de mes animaux, que je conserve précieusement. Pas encore décidé où elles iront, toutes ensemble et bien mélangées, mais quelque part pour contribuer dans ce court moment de la Terre, à faire pousser quelque chose, ou à faire n'importe quoi, avec une chance que nous réussissions à fabriquer ensemble une nouvelle poussière d'univers.

Quant aux souvenirs, à la pensée, tant qu'il en reste une minus minuscule de nous quelque part dans un cœur, c'est toujours ça de pris. Chaque être transforme le monde. Mais pas seulement les êtres, tout ce qui constitue l'univers se transforme, peu importe quoi.

Ça doit être une méchante guerre « de l'autre côté », si on projette nos perceptions toutes humaines sur l'univers! Et qui plus est, éternelle! Ouahhhhh!

thele

Bises et bon samedi et dimanche!

Zed ¦D

Air fou a dit…

Tiens, ma pauvre Nanou, toi aussi tu viens d'hériter de ce type qui vend ses trucs... Bloqué chez moi. Gare à ces copiés-collés!

Nanou est dans ses rêves, son petit cœur immense chevauchant les flots, sans trop de vague/s à l'âme.

Bises, Zed (undessen) ¦D

Nanou La Terre a dit…

Enfer Noir,
bienvenue dans mon petit univers! En fait, curieusement, ce voyage n'avait rien à voir avec la vision de la mort telle qu'on la perçoit finalement, c'était plutôt un hymne à la vie...

Rainette,
effectivement, il est douloureux souvent de constater que ceux qu'on aime font des choix à l'encontre de ce qu'on souhaiterait pour eux. Le seul pouvoir qu'on a c'est sur notre propre vie.J'y travaille... Difficile par les temps qui courent et l'approche des fêtes Rainette...

Magenta,
heureuse de pouvoir partager cette expérience avec toi Magenta...

Grimmimi Sue,
cette expérience s'est passée il y a 2 ans. Je n,ai aucun talent spécial Grimmimi, je suis simplement sensible à ce que je perçois dans e silence de mes prières.Puis, ces expériences ne se commandent pas comme ça, elles arrivent comme un cadeau.Difficile de dire comment j'ai perçu cette expérience. J'y étais et la ressentait simplement comme une révélation au ressenti très positif et aimant. Rien ne pouvait m'affecter. Je n'ai pas senti cela non plus comme une réincarnation car mon esprit était toujours là, très conscient. C'était dans un monde inconnu de nous tous, dans un mouvement perpétuel de changement.

Dominique,
à toi aussi, bizous...

Solange,
effectivement, tu as bien raison, avec tout ce que les agissements de Fafouin qui me font vivre beaucoup d'émotions.

Zed,
bonne idée pour les animaux. J'avoue que j'y ai aussi pensé. Je les aime tant... Bien dit Zed, c'était une transformation continuelle mais tout en harmonie. Tout ce qui peut sembler superficiel n'y était pas: haine, guerre, tempête, colère, niet...
la pensée survie. C'est pour cette raison qu'elle doit conserver son caractère positif et aimant, la puissance de l'amour est grande Zed.
Nanou vit souvent dans un monde parallèle...

Air fou a dit…

Et Zed vient te souhaiter de Joyeuses Fêtes, elle qui vit aussi dans un monde qui n'est certes pas tout droit et à vitesse continue.

Ta pensée ressemble à celle de ma grande amie, alors tu sais, les différences de ce genre, j'y suis bien, bien habituée. Et contrairement à toi, je crois que l'univers évolue entre l'ordre et le chaos, et que l'ordre en serait la fin. Ma minus pensée survivra nanoscopiquement, dans une mesure du temps qui n'existe pas à l'échelle de l'univers!

Tu vois, nous ajoutons,chacune à notre manière, un peu de chaos chaque fois que juste en restant ce que nous sommes, nous dérangeons l'ordre des choses tel que la société cherche à l'imposer.

« keful » et plein de bisous et de tendresse pour le mois qui suit!

Zed xoxox

Quelqu'une a dit…

Ce texte est magnifique et me laisse sans mot.

Gelisa a dit…

Moi je suis plutôt terre-à-terre, mais je suis tout-de même ébranlée par ce texte. Je n'ai pas de mot!

Joan Durand a dit…

Bouleversant...

Joan Durand a dit…

La vérité, c'est que tous les textes sur Fafouin me bouleversent.

Pur bonheur a dit…

Quel beau texte Nanou! Quand tu écris comme ça on ressent tellement ta douceur qui est innée en toi!

Nanou La Terre a dit…

Zed
ma chère et fidèle que je néglige ces temps-ci, je te souhaite à toi aussi de merveilleuses fêtes, mais surtout du repos, bien mérité...Pour les pensées, je ne crois pas que nous sommes si loin, ça se rejoint beaucoup...

Quelqu'un m'a dit,
re-bonjour à vous! Encore une fois, il ne vient pas de moi mais, merci quand-même!

Gelisa,
c'est cette expérience qui, en soi, est ébranlante!

Joan,
je comprends à présent pourquoi ces textes vous bouleversent tant... Tendresses. Mai 91 est dans mes billets favoris, en bas à gauche. Il y en a trois, dont celui de Mazzaroth qui ne vous laissera pas indifférente.

Pur Bonheur,
merci beaucoup, mais comme j'ai déjà dit, ma main a simplement servi à écrire, mais j'ai bien vécu l'expérience.