CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RSERVE.


Auteur inconnu

jeudi 8 septembre 2016

Le retour du vent

Celui qui se heurte
Contre lui-même
Quelque part,
S'observant là,
Flotter à la dérive,
Meurt à petit feu
Emportant avec lui
Son désir d'amour
Totalement inassouvi

Où se cache-t-il,
L'homme,
Qu'elle puisse
Le humer à souhait
Et se remplir
Démesurément
De son odeur

Qu'il lisse ses hanches
Tendrement
Ou s'y agrippe
Férocement
Qu'il puisse,
Tout, tout...

Contempler
De nouveau
L'homme mûr,
Si présent...
S'émouvoir
Devant son abandon
Le plus total,
Laissant mourir en elle
Sa source de vie

Elle en jouit
Dans son âme
De l'éclat du spectacle

T'es beau l'homme...