CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RSERVE.


Auteur inconnu

mardi 30 décembre 2008

Des mots dans l'invisible

Je laisse souvent et dans les larmes, des messages, comme une prière, en touchant instinctivement un objet qui appartient à quelqu'un que j'aime et tout haut je dis cette prière ou cette pensée d'amour. C'est ma façon de transmettre mes messages ou mes protections aux gens que j'aime. Et je sais que ces personnes reçoivent car je sens dans mon coeur qu'ils sont là à cet instant même.

vendredi 26 décembre 2008

Le sonnet d'Arvers

Quel magnifique poème que vient de me faire découvrir ma grande cousine...

Le partager à tout prix...

Le voici...


Mon âme a son secret, ma vie a son mystère :
Un amour éternel en un moment conçu.
Le mal est sans espoir, aussi j'ai dû le taire,
Et celle qui l'a fait n'en a jamais rien su.

Hélas ! j'aurai passé près d'elle inaperçu,
Toujours à ses côtés, et pourtant solitaire,
Et j'aurai jusqu'au bout fait mon temps sur la terre,
N'osant rien demander et n'ayant rien reçu.

Pour elle, quoique Dieu l'ait faite douce et tendre,
Elle ira son chemin, distraite, et sans entendre
Ce murmure d'amour élevé sur ses pas ;

À l'austère devoir pieusement fidèle,
Elle dira, lisant ces vers tout remplis d'elle :
« Quelle est donc cette femme ? » et ne comprendra pas.

Félix Arvers

dimanche 7 décembre 2008

Le Québec un pays

Selon la définition de Wikipédia, la haine est " un sentiment de répulsion intense éprouvé à l'égard de quelqu'un, parfois quelque chose. Il s'agit en définitive d'un désir de destruction de l'objet, être ou chose sur lequel il porte."

Ceci dit, suite à son discours haineux et irrespectueux , Stephen Harper, paradoxalement, vient de donner le feu vert à la séparation du Québec.

J'ai déjà dit que je n'aimais pas la chef du PQ et c'est toujours vrai.

Dois-je me forcer de l'aimer, en me donnant comme excuse que je n'ai pas vraiment le choix, parce qu'il n'existe présentement aucun autre parti souverainiste assez puissant pour prendre le pouvoir?

mercredi 3 décembre 2008

Le Canada en décrépitude....

Décrépitude:déchéance physique qui provient d'un état de vieillesse extrême.

Bon.

Je suis séparatiste. Mais j'avoue franchement que je n'aime pas plus ce qui se passe au provincial actuellement qu'au fédéral.

Je n'aime ni Harper ni Marois et pour Duceppe au Bloc, je ne sais plus trop quoi penser.

Quel bordel... je n'ai jamais connu par le passé. Tout manque de solidité. On marche sur des oeufs puis tout le monde dérape. Quelque chose va éclater pour vrai. C'est excellent... Par contre, je trouve que l'exemple pour nos ados n'est pas très reluisant...De grands enfants qui se renvoient la balle dirige le pays (pas le mien évidemment).

Actuellement, tout me déçoit. Puis les élections provinciales du 8 décembre me laissent indifférente. J'aurais souhaité un leader sincère, vrai, au sein du PQ et je ne donnerai jamais carte blanche à Pauline ...Désolée.

Bon, je vais vous arranger çà...

Au provincial:

-On fout Marois dehors et on met Duceppe à sa place.

Au fédéral:

-On jette Dion par dessus bord (pas capable, avec son petit air pincé à la française) et lance le petit Trudeau (un novice) comme un chien dans un jeu de quille, à la tête du parti...

-On garde Jack Layton évidemment parce qu'il a du charme et est relax et çà prend toujours un beau bonhomme comme çà quelque part.

-En ce qui a trait à Harper, bin...On le remplace pas, çà finit là, puis le parti meurt de sa belle mort. En passant, j'ai toujours trouvé qu'il ressemblait à Ken, vous savez, Ken, le compagnon de Barbie? On parle de celui des années 60 évidemment...

Mais il manque des morceaux... Çà prend quelqu'un à la tête du Bloc au fédéral...Hum...

- J'aurais bien vu un type genre "Pierre Bourgault", mais, étant donné qu'il se repose 6 pieds sous terre...
Il n'avait pas froid dans le dos, avait de la gueule et brassait les cerveaux lui.

Y a-t-il un Pierre Bourgault qui traîne quelque part?

Snifff...