CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RÉSERVE.


Auteur inconnu

mardi 17 août 2010

Merci Catherine...




Pour toi mon beau Fafouin,
Je répéterai, comme une prière
Dont tu pourras percevoir
Le murmure dans la nuit
Te réchauffant le coeur tout entier
T'apa
isant, te guidant.
Que ta crainte s'envole
Le soleil est là, tu verras...


Avec l'aimable autorisation de Catherine Melchior, voici des mots de l'intérieur, ceux qui parlent et crient, ravivent espoir, soleil et lumière. Non, tout n'est pas perdu, jamais perdu. Voici le texte accompagnant les images. Faites circuler le video, distribuez-le tel un disciple répandant la bonne nouvelle.


Et pour Nanou, Rosie mon amie, Mel Alpa, Johanne, Brigitte, Nicole, Diane, Jocelyne, Laluna, Menteuse, Herbert, Zoreille , J., Isabelle, Femme Libre et Pur Bonheur, ainsi que tous ceux et celles qui viennent ici apporter soutien, réconfort, solidarité et espoir.Le voici ce touchant texte de Catherine:




"Je suis le feu, la force
Mais feu de paille ne brûle qu’un instant
Apporte-moi l’amour
Qui me laissera VIVANTE
Je connais l’immensité de la solitude
“Je ne sais pas marcher sans tomber

Je ne sais pas gérer mes émotions
Parce que je n’ai pas appris
Parce que j’ai mal appris”

Je renonce à marcher seule
Et me cache
Le monde est vaste
Et me donne le vertige

La vie est comme un rêve,
UN MAUVAIS RÊVE FLOU
Même la lumière qui entre en moi est étrange
Je ne me connais pas, ne m’explique pas

Le soleil est proche, je le sens
Mais c’est l’ombre qui m’aspire
Je m’y cache pour souffrir,
Coupable, Honteuse,
Indigne de votre monde

Je pourrais me rouler en boule
Me protéger des agressions extérieures
Mais mes piquants à moi
Ont poussé vers l’intérieur
Ma peau est à l’envers

Je suis transparente et peux passer inaperçue.
Je me crois vide
Seule, j’ai tellement froid
Je suis fatiguée.

Mon corps est ma prison,
Mon esprit plein d’émotions négatives,
De souffrances mélangées au désespoir

Et quand mon proche me réchauffe enfin,
J’aimerais qu’il le fasse sans fin.
Lui seul peut nourrir le feu.
Mon esprit à moi laisse l’amour s’évaporer,
Oublie, demande encore et encore.

J’ai gardé mes rêves d’enfant bien au chaud
Mes besoins de grandir,
Mes désirs d’aimer, être aimée.
Mais l’enfant pleure en moi aujourd’hui.

Souffrir pour ne plus souffrir
Faire surface et me couper aux rochers?
Ou rester dans l’eau de mes songes
Et m’y noyer?

Pourquoi ai-je développé ce trouble?
Pourquoi être obligée
De ressentir tant, trop,
Jusqu’à la déchirure?
Pourquoi y penser, y penser
Et y penser toujours


Je vois les autres en ennemis
Redoutables, glacés, glaçants
Ou en amis de lumière.
“L’autre est souvent tout,
Tout bon ou tout mauvais.”

Je me sens tellement petite
Et insignifiante
Dans ce vaste monde
Fait de dangers.

Mais depuis que je sais,
Je veux parler pour toi.
Afficher un sourire
D’espoir pour toi.
Je fais la chasse à ce tabou.

Je suis ton autre, celle qui se montre,
Qui veut en parler, sensibiliser.

Je sais que tu souffres
Je connais ta peur
J’entends ta colère

Je vois les marques de ton désespoir
Gravé à jamais sur ta peau!

Les moments littéraires
Je les transforme en instants
Qui parlent de nous.

Pour un moment,
Ma peur s’envole

Parler!
Il faut en parler!

Parler de toi
Qui compte un peu sur moi,
Toi qui me ressembles.

Faire des conférences
Pour ceux qui veulent entendre,
Ceux qui ne ferment pas les oreilles, les yeux.

Je suis BORDERLINE
Écoutez!
J’ai tant de choses à dire.

DEMAIN EST UN AUTRE JOUR"

Texte de
Catherine Melchior"Je ne sais pas."
éditions Bénévent, 2008, 164 pages











23 commentaires:

NanouB973 a dit…

Pour la première fois depuis que nous correspondons toi et moi... je viens d'appeler mon homme et lui faire lire ce texte de Catherine qui m'a tiré illico les larmes...exprimer aussi bien ce que j'ai tjs vécu, souffert, tenté d'expliqer...me laisse totalement ... transie de froid et d'émotion...

je suis...SON tecte...et je sais que tu le sais...
Mon homme, très dur en sentiments, a été très atteint par ce texte
Oh nanou Bis, comme je voudrai qu'on se voit qu'on discutte, que je t'aide ,
Espoir est le vai mot car ton fils a été dépisté si jeune, moi à 47 ans, j'avais eu le temps de taillader de bas en haut physique et moral

je t'écris demain
tu vis en moi chaque jour à des milliers de kms
parfois on est vraiment seuls...
tu ne l'es plus et je suis là...

Et merci catherine pour ce texte
Puis je l'utiliser ????

je t'embrasse...de toute mon âme...qui a tant souffert, qui s'est tant battu et qui a vaincu..ou presque...

Tendresse immense

NanouB973 a dit…

son texte...je voulais dire

Anonyme a dit…

Merci Nanou, je fais suivre à des amis qui seront touchés, j'en suis certaine.

xxx

Rouge

Grimimi Sue a dit…

Bonsoir Nanou,
Comment une personne souffrant de cette maladie "Bordeline" et qui n'est pas diagnostiquée peut-elle vivre sans parfois avoir le goût d'en finir?

Il y a quelques années, j'ai vu le très beau film "Bordeline" basé sur les deux livres Bordeline et La Brèche de l'auteur Marie-Sissi Labrèche. Déjà, j'avais réalisé qu'il ne faut pas juger certains comportements...

Ton fils Fafouin ne pourra rester sourd et entendra comme tu l'as si bien écrit, cette douce prière qui le réconfortera.
Ton courage est immense et ton partage aidera à mieux comprendre les gens, les amis, ou quelqu'un de la famille qu'on pensait seulement IRRESPONSABLE.

Grosse caresse et doux câlin.
Sue

Air fou a dit…

Se sentir compris, comprise, ça n'a pas de prix. Chaque personne est unique, mais être isolé sans le chercher, se sentir incompris/e, c'est de la torture.

Zed

NanouB973 a dit…

je viens de faire un post pour toi sur Victoire avant tout...
je pense fort à toi je t'embrasse et je remercie encore catherien pour ce texte qui me colle à la peu

NanouB973 a dit…

http://victoiretoujours.blogspot.com/

mon lien
Nanou

Simo a dit…

juste un petit salut après une langue absence, commet vas tu ma chère Nanou? ton texte est touchant. bonne journée

LALIE a dit…

Très émue par les mots que je viens de lire, je ne puis que m'incliner devant votre force et votre courage.
Que vos efforts soient récompensés comme ils le méritent.
Très cordialement à vous.

C.Melchhior a dit…

A toi mon amie Nanou La Terre et à tes hôtes ici.
Le partage est précieux. Il rend plus fort, dé-stigmatise, "vulgarise" un problème que nous avons cru tabou.
Les mots réunissent et nourissent.

Voici un poème pour ceux qui souffrent:

Ce corbeau de l’effroi croassant sur le fleuve
Veux-tu que nous l’appelions par son petit nom ?
Nous allons le tutoyer, le rudoyer
Et repeindre avec les couleurs du ciel
Son aile noire
Pour que des profondeurs
Montent sans crainte les poissons de lumières.

Tous les fleuves ne vont pas à l’océan par les chemins les plus courts
Mais ils vont
Et l’eau qui connaît la douce ride d’un sourire
Renvoie son image
En guise de merci.


Amitiés lointaines mais sincères!!!

Solange a dit…

C'est un très beau texte qui donne à réfléchir et qui aide à mieux comprendre le désarroi de ceux qui en souffrent.

NanouB973 a dit…

Je viens remercier Catherine qui est "venue" chez moi ce qui me provoque une vive "émotion (encore l'émotion) et toi chère Nanou pour tes mots déposés; as tu lu sur les deux blogs ??

je découvre aussi ce poème magnifique et si imagée, je découvre l'écriture de ton amie catherine, que de cadeaux...

Et tu vois Nanou, je suis si émue en venat te voir, de la présence ici de mon amie lalie, témoigne de l'intêret qu'elle a porté à mon post pour toi et de l'intêret qu'elle te porte et cela mecomble de joie ce partage

Moi aussi je t'embrasse fort très fort

herbert a dit…

J'ai lu,j'ai senti, je me suis humblement introduit dans la force des mots.
Merci Catherine...
Oh! oui, pour tous ceux qui souffrent.
Nanou, je t'embrasse bien fort.

Une femme libre a dit…

Parlez-nous de vous, Nanou, de votre maison, de votre lavande, de votre musique, de votre conjoint,de vos grands yeux, de vos longs cheveux, de votre petit chien, de votre exercice, de tout ce qui fait de vous une femme attachante et équilibrée!

Anonyme a dit…

Nanou,

c'est très touchant, très bouleversant, non seulement ce texte, mais ce que vous écrivez à propos de votre fils. Votre souffrance est quasi-palpable, et vous avez énormément de courage, je tenais à vous le dire. Je suis une lectrice silencieuse, depuis un bon moment déjà...

Lise

NanouB973 a dit…

Tu as changé le look du début de cet article c'est beau ce regard...

je viens de commander le livre de catherien que je ne connaissais pas j'ai hâte de le lire

Je t'embrasse fort ainsi que ton fils et j'ose donner le bonjour à ton homme

Nanou La Terre a dit…

Nanoub,

alors, je l'ai senti aussi en lisant le texte de Catherine; exprimer aussi bien... Comment puis-je sentir aussi bien que vous, me direz-vous? Parce que je connais et sens mon fils. Tu es son texte Nanou? Alors ce texte porte toute sa signification ici car il représente exactement les états d'âmes intérieurs d'un TPL.

Nanou, malgré l'océan qui nous sépare, nous sommes proches, c'est cela la magie du web et ne serait-ce que pour ça, c'est une magnifique invention. Ton aide m'est déjà précieuse malgré la distance mais, ne t'inquiète pas outre mesure, je ne suis pas dépourvue de ressource,sois-en assurée.
Mon fils n'a pas encore été diagnostiqué, il n'est pas prêt à ça, mais moi je sais qu'il est TPL.
Je comprends aussi les blessures que vous vous infligez tous, elles sont moins douloureuses que les sentiments de vide intérieurs, c'est pour ça qu'elles soulagent,non?
Nous ne sommes plus seule Nanou et de plus en plus nombreux ici, parents de jeunes atteints et adultes atteints et chez Catherine, dans son facebook ça bouge aussi beaucoup.
J'ai lu Victoire, Nanou...

Lalie fait partie du club, il y en a plein comme ça Nanou, des gens qui sont ouverts et ne veulent que comprendre mieux.
Bien sûr Nanou,il m'arrive à l'occasion de rajouter des photos à mes textes. Celle-ci, ma préférée de Fafouin, le jour de ses 18 ans...

Ici au Québec, le livre de Catherine n'est pas disponible. Je devrai donc le faire venir sur Amazone.fr

Merci pour mon beau Yang, mon conjoint, il le mérite amplement.

je t'embrasse fort Nanou xxx

Nanou La Terre a dit…

Rouge,Trois-Rivières n'est-ce pas... Merci!

Grimimi,

les personnes atteintes pensent au suicide et, tu as tout compris. On dit que de 30 à 60% des borderlines font des tentatives de suicide et 10% de ces gens réussissent. Catherine a trouvé les mots exactes définissant de l'intérieur le malaise.
J'ai vu aussi Borderline, c'est exactement mon garçon. Je n'ai pas vu La brèche mais suis allée lire un peu. Le mensonge fat partie du trouble, ce n'est pas mentir pour mentir, c'est une protection Grimimi.

Fafouin avance à pas de tortue mais, il avance. C'est si difficile...

L'Irresponsabilité, ça c'est un grand point Grimimi et tu le comprends très bien. Ils ne sont pas irresponsables par choix, ils ne peuvent l'être Grimimi sans une prise de conscience de la maladie et une thérapie adéquate et c'est aussi neurologique tu sais, certaines parties du cerveau sont différentes.
Les prières, oui je souhaite tant qu'il entende...
Mieux faire connaître la maladie oui, il y a tant à faire encore!

Un gros merci et je t'embrasse xxx

Air Fou,

tu as toujours le mot juste pour expliquer ou comprendre les choses. Oui, je me suis souvent posée cette même question: il doit se sentir terriblement seul mon beau garçon et de plus en plus. C'est aussi pour cette raison que c'est si important de garder le lien très serré, il a besoin de cette sécurité affective sur laquelle il sait qu'il peut compter.

Simo,

bonjour! Mais oui ça fait longtemps que je ne t'ai pas visité... Et je n'ai pas vu mon été passer. merci d'être là...

Lalie,

je te souhaite la bienvenue ici et te remercie pour tes gentils mots. Je pense que j'ai simplement ma force de maman comme bien d'autres aussi l'auraient pour leurs enfants souffrants.

Chère Catherine,

ton texte eu l'effet d'une grande force et d'un baume sur le coeur des gens et je t'en remercie très sincèrement.Tu as su placer les mots qu'il faut pour nous faire vraiment visualiser et sentir la douleur du TPL. Alors, un pas de plus vers la compréhension de la maladie.

"Repeindre avec les couleurs du ciel son aile noir", comme j'aime... Oui, l'attaquer avec force ce démon et Nanou l'explique si bien elle aussi tout en recollant les morceaux.
Que dire de plus... Mille mercis ne seraient pas encore assez Catherine!

Je t'embrasse fort fort xxx

Nanou La Terre a dit…

Solange,
c'est encourageant de sentir chez les gens une meilleur compréhension de la maladie. Je te remercie beaucoup...

Nanou,

oui, l'émotion à fleur de peau, je te la connais et il faut en garder tout de même car c'est ce qui fait de vous tous des êtres vraiment uniques et généreux par dessus tout!
Tiens, pour te dire, en recevant sa
nouvelle carte d'assurance-maladie, mon fils a apposer le plus naturellement du monde la petite étiquette de don d'organes!Je n'ai pas manquer de lui rappeler que son geste était empreint d'une grande générosité.

Que d'émotivité ici à la lecture de ce billet et que de bonheur à la fois n'est-ce pas Nanou de voir tout ce beau et grand partage?

Herbert,
et toi qui peut si bien comprendre aussi par ton expérience... Tendresses xxx

Femme Libre,

merci, je sais que tes mots sont sincères et remplis de tendresse à mon égard, ça viendra, j'y pense et rassures-toi, je ne suis pas au fond du gouffre, je vis! Mais là vois-tu, ce que j'écris là ça fait partie de ma vie et une page beaucoup trop importante pour que je décide de passer à côté.

Présentement, je pense que la vie de mon garçon est vraiment en danger.Il est très très souffrant Femme Libre. De plus, c'est mon seul enfant. Je sais que tu peux comprendre.

Bizous xxx

Nanou La Terre a dit…

Lise,
merci d'être venue poser pour une première fois votre signature, sachant que vous semblez avoir lu beaucoup de choses ici...Un merci sincère pour votre appui, c'est très apprécié. Je le dis et répète souvent; si vous êtes mère, vous le feriez sans doute aussi pour votre enfant.

Nanou La Terre a dit…

Lise,
merci d'être venue poser pour une première fois votre signature, sachant que vous semblez avoir lu beaucoup de choses ici...Un merci sincère pour votre appui, c'est très apprécié. Je le dis et répète souvent; si vous êtes mère, vous le feriez sans doute aussi pour votre enfant.

Zoreilles a dit…

J'arrive avec du retard mais je ne veux rien manquer de ce que tu publies, de ce que tu partages et des commentaires empreints de compréhension, d'affection et de tendresse.

Cet écrit m'a fait encore mieux comprendre des proches qui souffrent autour de moi, un jeune homme atteint du syndrôme Gilles de la Tourette, une jeune femme souffrant de TPL, et leurs parents souvent désemparés devant tant de détresse.

Au nom de tous ceux qui souffrent et de leurs proches qui les aiment inconditionnellement, un grand merci à toi, Nanou, et à ceux qui apposent leur pierre à l'édifice d'une meilleure compréhension, d'un peu plus d'humanité.

Nanou La Terre a dit…

Zoreille,
un chaleureux merci de tes mots et encouragements. Cela me donne la force de continuer à sensibiliser et en parler. Merci encore ...