CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RSERVE.


Auteur inconnu

vendredi 15 juillet 2016

Le satellite lunaire

-Eh, Mlle Nanou, je vous ai posé une question!

-Oui oui, quoi???

Et c'est là que je devais obligatoirement sortir de ma bulle. Au début, il m'appelait gentiment par mon prénom mais très vite ce fut : " Eh, le satellite lunaire!" avec un beau sourire en coin, sans malice. Je l'aimais beaucoup ce prof-là... C'était le premier professeur masculin que j'avais. J'étais en 6e année.

J'ai toujours été dans ma bulle, mais là, je savais qu'il y avait quelqu'un qui m'acceptait comme j'étais. Étrangement, j'entendais tout ce qui se disait, mais c'était comme remisé dans un petit coin, à l'écart. Ma vraie vie, celle qui pétille, celle qui vibre, se passait ailleurs, dans un monde intérieur parallèle à la réalité du moment. Un monde de magie, de voyage imaginaire, de musique, de tout, sauf d'école. Pourtant, j'apprenais très bien. Deux cerveaux, deux vies.

En 1ère année, je me suis vite rendue compte de l'immense injustice des méthodes pédagogiques archaïques du temps. La méchante sorcière, appelée maîtresse, nous classait par ordre de compétence dans nos bulletins; la 1ère de classe dans la première rangée en avant à droite et le dernier dans la rangée de gauche, tout au fond. Je haïssais cette méthode  où on classait les petits enfants comme des pions et fut éprise de justice et de compassion pour ce dernier de classe que la "maîtresse" s'empressa de rabaisser jusqu'à la fin de l'année. Le petit était tellement terrorisé que  ses yeux devenaient  remplis d'eau et  il faisait des bulles avec sa bouche, comme un poisson, au lieu de répondre aux questions. J'avais volontairement décidé de ne parler à personne et de manger ma pomme, seule dans mon coin, à la récréation, et ce, tout au long de l'année, en guise de révolte intérieure. Je n'étais pas malheureuse pour autant. J'avais simplement décidé que je n'embarquais pas dans ce système.

Quand j'entrais pour la première fois dans une nouvelle classe, je me précipitais vers l'arrière, c'était une question de survie et cela n'avait rien à voir avec le traumatisme des classements par bulletins. Idéalement, dernière rangée à gauche, dernier pupitre au fond, près des fenêtres, sinon, dernière rangée à droite, dernier pupitre, près du mur. Je me rappelle de ma 7e année où le professeur avait insisté pour que je sois à l'avant complètement, en espérant que je sois plus attentive. C'était horrible.  Non mais, elle n'avait rien compris elle... Profondément introvertie, fallait que je survive moi-là, j'avais tellement protesté haut et fort pour défendre mon point de vue qu'elle avait abdiqué. J'ai donc pu récupérer le banc de mes amours, dernier rang à gauche,  dernier pupitre devant les fenêtres. Libération...

Être et demeurer un satellite lunaire comporte cependant certains désavantages un peu troublants, et non négligeables, je dois le dire. Comme:

Chercher désespérément son 3e téléphone en vain et le retrouver en fin de soirée, dans le frigo, bien refroidi, au beau milieu du plat à salade.

Ou bien,  il y a 2 semaines...

Mon fils est venu souper  à la maison en compagnie de sa petite amie et en soirée, je suis allée les reconduire tout près de chez moi, chez un copin. Ensuite, il faisait beau et j'ai décidé d'aller prendre un cornet de crème glacée avant de rentrer.

Le lendemain matin, je prends mon déjeuner, fais de la grosse bouffe en chantant et vers 13 hres, décide d'aller faire des emplettes. Jusqu'ici, tout va bien, malgré le fait que tout ce temps, j'étais devant ma fenêtre qui donne sur mon entrée d'auto.

Je sors donc et, oh, pas de voiture... Je me suis fais cambrioler ma voiture! Je sonne chez le voisin pour lui demander s'il n'aurait pas entendu un bruit la nuit passée:

-Je ne comprends pas. Pourtant, ici, c'est toujours super tranquille, il n'y a jamais de vol...

-Moi non plus je ne comprends pas comment quelqu'un pourrait s'intéresser à une vieille Toyota Corolla 2002. Enfin. Je vais demander à mon fils...

Certains lecteurs se rappelleront peut-être que mon fils Fafouin, à l'âge de 14 ans, s'était enfui en pleine nuit avec ma voiture en faisant du 180km / hres sur l'autoroute.

J'appelle donc mon fils:

- Fafouin, t'aurais pas pris ma voiture hier par hasard?

Insulté, mon fils me répond:

-Bin voyons donc maman, c'était une folie d'adolescence, je ne ferais jamais ça là!!!

En fermant la ligne, j'avais un tit brin de larmes au coins des yeux. Ma Toyota 2002 que j'aime tant...

Convaincue que des jeunes l'avaient empruntée pour un petit trip et ensuite déposée sur une rue voisine, je suis sortie pour aller vérifier les alentours. Rien en vue. Puis, je vois une voiture patrouille me passer sous le nez. C'est à ce moment que me mets à courir vers eux comme une déchaînée en gesticulant haut et fort.

La voiture de police s'arrête dans le petit stationnement du centre d'achat derrière chez moi.

-Bonjour Madame.

-Bonjour. C'est que je me suis fait voler ma voiture...

Ils prennent les renseignements, regardent sur leur écran.

- Non, on ne voit rien. Quel est votre numéro de plaque Madame?

C'est là que ça se gâche...

En rentrant le numéro de plaque, il y eut comme un grand grand silence. Ils se sont regardés et...


-Madame, c'est que votre voiture est derrière la nôtre. On voit la plaque dans notre rétroviseur.

 Je pense que je me serais fondue instantanément dans l'asphalte...  Tout me revient. La veille, je me me suis arrêtée à la crémerie avec ma voiture, ce que je ne fais jamais car je demeure derrière. Ensuite j'ai laissé ma voiture là avec les 2 fenêtres toutes grandes ouvertes. De plus, mon siège arrière était rempli de stock! Wow... Et je ne me suis rien fait voler... 

- Je m'excuse, ça me revient là... Je pense que c'est la journée où j'ai eu l'air la plus folle.

-Inquiétez-vous pas Madame, on va garder ça pour nous...

___________

Ce soir, en revenant de faire mes courses, j'ouvre la porte de ma voiture et m'installe bien confortablement , ceinture et tout et je mets la clé... Bizarre, ça sent pas ma voiture là et en plus, les bancs... J'ai pas des bancs gris avec des petits points dedans moi-là, ni un chargeur de cell... Merde, c'est pas ma voiture!

Oups, "envoueille" on décolle de d'là au plus sacrant!

Bin quoi, elle était débarrée cette voiture...


18 commentaires:

manouche a dit…

Quelle aventure à perdre la tête en plus de la voiture !

Jackss a dit…

Elle est bien bonne Nanou,

Encore une fois je suis stupéfait de voir tous les points que nous avons en commun. Je peux te rassurer, j'ai des histoires aussi bonnes à garder pour moi. Mais, la nature étant bien faite, ce genre de comportement a ses bons côtés. Le cerveau compense en nous permettant de développer des habilités au dessus de la moyenne dans bien d'autres domaines. Ca peut être, par exemple une mémoire photographique exceptionnelle, une forme d'intuition tout à fait étonnante, etc.

Je n'ai jamais rien lu ni rien appris sur le sujet. Mais l'expérience me porte à croire que c'est souvent ainsi.

Le factotum a dit…

Un bien beau rêve pour moi.

Nanou La Terre a dit…

Manouche,
le pire c'est que ça arrive régulièrement. Ce ne sont que des nouvelles fraîches!

Jackss,
bien oui, on le sait depuis des années: Les chiffres, les noms de rue et tout. Mais pour le reste, je pense que tu ne devrais pas garder ça pour toi là! je serais avide de lire tes histoires salées et rire comme une petite souris! Ricaneuse comme je suis...

C'est intéressant ce que tu dis. En effet le cerveau doit compenser en quelque part. Dans mon cas, c'est fort possiblement mon amour de la musique, la créativité et de fortes pulsions et intuitions. Ce sont d'ailleurs elles qui m'ont toujours guidée dans la vie. Par contre, une fois par semaine au moins, j'essaie de débarrer la voiture d'un autre. Et cette semaine, bien j'ai baissé d'une coche en "embarquant" carrément dans la voiture d'un autre sans même essayer de débarrer! C'est ça qui est ça. Mais j'aime bien rire de moi-même...

Factotum,
je t'avoue que je ne comprends pas ce que tu me dis là.

Solange a dit…

Nanou, je crois que tu as besoin de vacances.

Nanou La Terre a dit…

Solange,
mais je suis en vacances! Je suis toujours dans la lune, c'est mon état naturel xxx

Le factotum a dit…

Le genre de rêve que je fais souvent. Me placer dans des situations cocasses.

Nanou La Terre a dit…

Factotum,
ah ok, alors bienvenu dans le club!

Une femme libre a dit…

Ton histoire d'auto volée m'a bien fait rire!

Si tu étais à l'école aujourd'hui, probablement qu'on te proposerait du ritalin.

C'est drôle, mais je t'ai rencontrée quand même quelques fois, on a mangé et vu des spectacles ensemble et jamais je ne t'ai perçue comme lunatique. Au contraire, même. Tu me sembles toujours bien organisée.

Dans ton blogue aussi, d'ailleurs.

Alors, cette confidence me surprend, tout comme de savoir que tu étais introvertie jeune, alors que maintenant, tu es devenue une grande gitane musicale, folle du tam-tam et qui danse si bien! On change.

Nanou La Terre a dit…

Femme Libre,
contente de t'avoir fait rire!

Non ma chère, on ne me proposerait pas du ritalin. Il faut faire la différence entre un hyperactif ou un déficit d'attention et quelqu'un de profondément introvertie! J'ai toujours performée à l'école. Sauf en chimie et physique. Sujet d'un autre billet (hihi)

Hum... Bien oui, rien ne m'empêche d'être bien organisée et vivre dans mon monde en même temps ma chère! Je ne suis pas dysfonctionnelle là!

Je suis rarement dans la lune en compagnie de quelqu'un. Je préfère toutefois être seule avec une personne qu'en groupe. Je privilégie les rencontres plus intimes. Les gros partys, ça ne me plaît pas du tout. En famille, tout au plus, devant une bonne table, chez moi, et bien j'adore, ça me plait beaucoup.

Mais Femme Libre, je suis toujours introvertie! Ça ne veut pas dire que je suis anti-sociale. Je choisis mes sorties et mon monde, c'est tout!
Martin, du djembé m'invite toujours à ses mégas partys et je n'y vais jamais! Horreur d'être dans un bain de foule avec des inconnus et de devoir me forcer à jaser de tout et de rien. Préfère l'intimité avec ceux que j'aime.

Ah, le djembé! N'oublie pas qu'on est en groupe mais, mais, que je peux demeurer seule dans ma bulle en jouant. Et j'ai pas besoin de parler! C'est pour cette raison que j'y suis encore et parce que je suis musicienne. Jouer seule avec un musicien, c'est ce que je préfère. Au djembé, ça arrive souvent qu'on le fasse, Martin et moi. Ça, c'est vraiment bien. On peut communiquer avec qualité plutôt que d'être dans le bain de gang.

Je danse lorsqu'il y a 1 personne pour danser avec moi, t'as remarqué! Jamais tu vas me voir danser seule parmi une foule qui danse seule.

Avec le temps, je dirais que je me suis permise une plus grande ouverture vers le monde. Il faut croire que j'ai trouvé un équilibre dans tout ça et c'est très bien ainsi. Mais au risque de te décevoir, je suis toujours profondément introvertie. Non, je n'ai pas changé xxx

Zoreilles a dit…

Tu me fais rire et en même temps, tu me rassures, Nanou!

Parfois, quand j'ai trop de choses en tête, j'en fais des pas pires dans le même genre et pour avoir accompagné une personne chère pendant des années qui était atteinte de démence, je me croyais atteinte de quelque chose de similaire qui en était à ses débuts. Je crois que c'est inévitable qu'on y pense à mesure qu'on avance en âge. Encore en fin de semaine dernière, j'ai fait un cauchemar terrible où je revivais des faits marquants de cet épisode qui a laissé des traces qui ne s'effacent pas aussi facilement que je le voudrais. Pendant ces années, je me souviens que j'avais plus l'impression de me battre avec le système que d'être aidée par ceux qui devaient « prendre soin ». Je ne parle pas ici du personnel en place, ils étaient extraordinaires, mais des gens qui occupaient des postes décisionnels et pour lesquels nous n'étions que des statistiques.

J'aime beaucoup l'explication que donne Jacks. Je la trouve suave, je la fais mienne : on a développé d'autres choses. J'adore ça!

Gelisa Lise a dit…

Bonjour,

Que c'est rassurant de vous lire tous, je ne ne suis pas seule lunatique à ce que je vois. Les gens autour de moi disent que j'ai trop d'idées en tête. Je fais quelque chose et quelques minutes plus tard, un téléphone qui sonne, quelque chose d'autre demande mon attention et je ne me souviens plus de ce que je faisait.

J'en ai parlé à mon médecin, et parraît que c'est normal.


Salutations vous tous.

Jackss a dit…

Nanou,

définitivement, on se ressemble. J'ai déjà fait comme toi: essayer d'entrer dans une auto qui ne m'appartenait pas. J'avais une fourgonnette. J'ai ouvert la porte d'une auto qui devait ressembler à une Civic stationnée dans la rue. Une dame a ouvert la porte de sa maison et m'a crié: Hé monsieur! Qu'Est-ce que vous faites là? Je lui ai répondu: Pardon, madame. Je me suis trompé d'auto. et je suis entré dans la mienne devant la sienne: une Ford Econoline sept passagers.

Je pense qu'il faut avoir ce genre de problème pour comprendre et finir par en rire. Dans mon cas, ça devient un réflexe. Je trouve tellement drôle ce qui m'arrive que je le raconte à tout le monde. Et parfois, je serais mieux de ne pas le faire.

Nanou La Terre a dit…

Jackss,
ah, tu m'as bien fait rire toi! En plus, la voiture n'était pas du tout comme la tienne! J'ai encore les larmes de rires qui coulent là... Ricaneuse comme je suis...
De vouloir débarrer une voiture qui n'est pas la mienne, je dirais que ça m'arrive au moins une fois par semaine. Mais là, entrer, mettre la ceinture et la clé, ouf... Je pense que je deviens dangereuse là... (hihi)

Geostar a dit…

Que d'avantures pour bien épicer ta vie, Nanou. On ne s'ennuie pas !

Nanou La Terre a dit…

Geostar,
effectivement! merci de ta visite xxx

Tête de l'Art a dit…

heureusement tout finit bien ! ça me rappelle une fois où je me suis assise dans "ma voiture" et là tout de suite j'ai vu que ce n'était pas la mienne, elle était bien propre....sans bazar partout! ça m'a tout de suite fait tilt....la mienne était un peu plus loin ! bienvenue au club des étourdies ...donc !

Nanou La Terre a dit…

Tête d'Art,
mes histoires me font rire mais tout de même, les histoires des autres aussi! Je ne me garde pas de petite gêne! Merci de ton passage!