CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RSERVE.


Auteur inconnu

lundi 10 octobre 2016

Changement de cap


Se priver de douceur
Et de la  tendresse
La plus sincère 
C’est comme
Administrer une gifle
Au visage de la vie
Qui, elle,
Est toujours 
Infiniment bonne
Pour nous.

Eh, toi,
Vent d’amour,
Écoute…

Elle n’a nul besoin
De s'assurer 
Qu’elle peut posséder. 
Où reposent-ils
Ces temps anciens,
Si lointains,
Où l'envie de charmer
À tout prix
S'exposait en première?

Simplement être,
Ah là, c'est bon,
La vie,
La pulsion de vie
Au naturel

Femme-fille
Et femme-enfant
Se confondent,
Ne formant
Qu'une seule
Et même femme.
Cheveux poivre et sel
Allez,
Vaguez au vent


Goûter son désir à lui,
Avec ses yeux à elle.
Le respirer,
Au même instant que lui
Ce désir.
Le souffle coupé
Du trop plein,
S'arrêter
Et recommencer...

Humer l'effluve
Si sécurisante
De son cou,
Effleurer avec finesse
Sa tempe,
Du geste lent
Et authentique.
Patiemment,
Elle dérobe le silence
Qui s'invite
En minutes, en heures.

Et là, 
Oh, magie...
L'homme s'endort
Sans résister,
Sur sa poitrine.
Et ses yeux de femme
Savourent encore
La beauté du tout,
Émue.
Le voici, l'abandon...


Elle t'offrira
Un tout autre langage,
Bien au delà 
De la sexualité
À l'état brute,
Plaisir des sens,
Tendre, tendre le désir.

Parce que la sexualité
Devient l'unique canal
Servant de pont
À la jonction 
Des âmes.
Il n'y a que ça...

Elle te parle
Comme elle le sent.
Changement de cap,
Elle est ailleurs…

Pénétrer d'amour 
La jambe,
Par une caresse 
Des plus divines

Elle te raconte
De sa main chaude,
Serrant autrement
L’entre-cuisse,
Celle qui 
Murmure à l’oreille:

J'y suis cher
Oui, j’y suis,
T'écoute, te respecte
Et te serre en mon coeur

Ma main t'aime,
Totalement.
Prends, prends,
Cher amour...
Ouvre ta bouche
Et accueille 
Le vent de silence
Avant de t'y fondre

6 commentaires:

Pierre Forest a dit…

Ce billet va et vient comme le vent. Il exprime vraiment bien l'aspect multidimensionnel de l'amour lorsqu'il n'est plus submergé par la pulsion.

Dédé a dit…

Très bel écrit d'une femme amoureuse... l'amour est multiple, s'exprime dans les gestes mais aussi les regards, dans la parole et dans le silence, dans les yeux ouverts et dans les yeux mi-clos. Merci pour le partage.

Solange a dit…

L'amour peut s'exprimer de différentes manières, la tendresse est de celle là.

Le factotum a dit…

Ah, l'amour! Quel étrange mystère et à multiple facettes!

Geostar a dit…

Nanou: quel bel hommage à l'amour véritable, plein de tendresse, de plaisir, sensualité. En complément ,une sexualité épanouie.
Tu as la magie des mots délicats, mais authentiques. Te lire est un plaisir. On en est imprégné.

Nanou La Terre a dit…

Pierre Forest,
merci beaucoup, c'est ce que j'ai tenté d'exprimer...

Dédé,
je vous souhaite la bienvenue dans mon univers. Merci beaucoup pour vos commentaires!

Solange,
la tendresse, c'est ce qu'il y a de plus profond, de plus vrai...

Le factotum,
oui, un bien grand mystère que je ne chercherai jamais à élucider!

Geostar,
je suis touché par votre commentaire. Merci beaucoup... Je suis toujours certaine de ce que j'écris en mon coeur mais jamais certaine de ce que les autres pourront en percevoir.