Croire que les choses se produisent trop lentement ou trop vite est illusoire. Le synchronisme est parfait. Chaque chose arrive toujours en son temps... Rien ne nous arrive qui n'ait d'abord été senti et pensé. Pour créer le futur, il faut y croire sans réserve. Auteur inconnu

samedi 27 février 2010

Voir et ne pas voir


Je veux voir et en même temps, ne pas voir et nier
J’ouvre la porte de la connaissance et de la volonté
Décidée à apprendre et grandir encore
Résolue à accepter et à la fois ne pas accepter
J'aimerais oublier mais aussi ne pas oublier.
Les images de ta détresse
Tout au long de ta vie,
Remontant sans cesse à ma mémoire
Alors, mon ventre et le fond de mes entrailles hurlent
Je veux revoir ton immense sourire
Et en même temps ne pas le revoir
Parce que, pour l’instant, ces moments ne sont plus
Ces instants heureux, perdus dans le temps, si loin.

Mon fils, je te donnerais ma vie
En étant assurée qu'au lendemain même
Tes souffrances ne soient plus,
Comme si elles n'avaient jamais existé
Effaçant du même coup
Le souvenir de tout ce mal et ces blessures si grandes
Qui t’habitent et dont tu souffres constamment.

Et au fond, qui peut t'aider plus que toi-même...
Et pourtant
Je jure d'y être toujours
D’une autre façon,
Discrète et aimante à la fois
À la demande, à ta demande
En son temps...

Au petit matin je me réveille et t'enveloppe
À la nuit tombante, prie, te berce, te rassure et m'endors
D'un amour qui ne se comparera jamais à rien d'autre
D’un amour démesurément plus grand que le mystère de tout l’univers
Je t'aime tant mon grand...





13 commentaires:

RAINETTE a dit…

Les yeux rieurs de Fafouin ! Si tu n'avais pas mis le tour d'oreille, j'aurais pensé que c'était les tiens, tes yeux !

Je lui souhaite que du bon pour l'avenir, et à toi aussi bien sûr.

Bisous

Freda a dit…

Chère Nanou,

C'est tellement touchant ce texte.
C'est tellement plein d'amour.
C'est tellement plein d'espoir.

C'est difficile d'y ajouter quoi que ce soit.

Grimimi Sue a dit…

Bonsoir Nanou,

J'aimerais tant trouver les mots pour te consoler, te réconforter, t'encourager mais je ne les connais pas malheureusement.
La peine m'envahit quand j'entends ce cri d'amour dans ce texte émouvant pour ton fils Fafouin.

Je pense à toi et t'envoie des pensées pour t'accompagner.
Becs chinois Xx Sue

OiseauBird a dit…

C'est tres bien ecrit, tres emouvant, tres touchant
et tellement vrai quand l'enfant que l'on aime ne va pas dans le sens de son bienetre malgre l'immense amour de sa maman
Bisous

Joan Durand a dit…

C'est si beau, tes mots d'amour pour Fafouin que je ne connais pas. C'est si beau que ça fait mal partout.

Moukmouk a dit…

C'est si long apprendre à être heureux que certains ne réussissent quelque soit nos efforts. Tu l'aimes c'est ce qui compte, le reste c'est maintenant à lui de le faire.

Éléonore a dit…

Un très beau texte, plein de questionnement, d'émotion et d'espoir.

Une phrase me frappe:
"Et au fond, qui peut t'aider plus que toi-même..."
Elle est d'une grande sagesse et c'est vers ce difficile lacher prise que l'éducation d'un enfant nous mène à mesure qu'il grandit: le laisser de plus en plus prendre la responsabilité de ses actes.

C'est difficile.

Tu vois ma fille de 19 ans viens de partir il est 22h49 et elle va dans un bar. ben oui mais comme par hasard elle sera trop fatiguée demain pour faire son ménage... elle va se lamenter et se trainer pourtant elle a sortir hier et aujourd'hui... cherchez l'erreur !

Air fou a dit…

Bravo pour cet effort de lâcher prise. Il ne peut en résulter que du meilleur. C'est toi seule sa balise, d'ici à ce qu'il apprenne à ériger les siennes. Il sera plus fragile que d'autres? Sans doute... Mais plus solide aussi dans ses valeurs.

La poésie contribue à dire ce qui dépasse des contours lexicaux des mots, elle qui est branchée sur le cœur et l'imaginaire.

Tendresse, Zed xox
(unscoa) (on se secoue, hen!)

Jackss a dit…

Nanou,

c'est très beau, très sensible, très sensé. Aimante, tu es prête à tout donner en ayant si besoin de recevoir à ton tour.

Tu exprimes très bien ce que tu ressens. Je ne peux qu'être sensible à mon tour, après avoir lu les commentaires qui précèdent.

Nanou La Terre a dit…

Rainette,
il a un peu des yeux de sa maman...
Que du bon oui, et de la force, et de l'amour...

Freda,
merci...Que tu ais senti cet espoir, alors j'en suis touchée.Il est loin mais là quand-même.

Grimmimie,
ma chère Grimmimi...Mon réconfort je le retrouve dans l'écriture. Il arrive qu'elle m'appelle au dedans et j'en ressens un grand soulagement lorsqu'à l'intérieur, la voix parle, me soufflant la dictée du coeur.Merci de tes bons mots...

Oiseau Bird,
re bonjour à vous! le grand défi; arriver à être bien même si lui souffre... ouf...

Joan Durand, si sensible dans ton coeur... Et merci beaucoup...

Moukmouk,
si long apprendre à se connaître et trouver notre équilibre en effet. Les efforts ne peuvent venir de l'extérieur,le maître c'est soi...

Éléonore,
la responsabilité de ses actes pèse lourd avec un jeune homme qui a de grandes difficultés à contrôler ses impulsions et un manque au niveau du jugement. Cela peut aller loin, très loin, si loin qu'il peut perdre sa liberté, mettre la vie des autres en danger et la sienne aussi.

Zed,
effort de lâcher prise? mais c'est une bataille de tous les jours!!!
Il est déjà beaucoup plus fragile que d'autres Zed, de par son hypersensibilité. Les valeurs y sont, ça j,en suis assez fière, je l'entends venant des professeurs. On me dit qu'il a un bon fond, qu'il est une belle personne. Un petit baume sur mon coeur. Poésie? C'est la voix intérieure qui parle...

Jackss,
mon ami... Je suis prête à donner ce qu'il veut bien recevoir. Il faut garder les énergies, j'en aurai de besoin dans le futur, je le sais. Merci Jackss...

☼ FRANCE ☼ a dit…

Un texte qui me touche beaucoup tu sais merci encore pour tes lignes. tes mots. Que de l'amour et il le faut

Solange a dit…

Difficile de trouver les mots qui apaisent, je ne peux qu'avoir une bonne pensée pour toi. Et comme tu le dis si bien il n'y a que lui qui peux vraiment s'aider.

Nanou La Terre a dit…

France et Solange,
sachez que déjà en l'écrivant, la douleur de mon coeur s'apaise et je peux retrouver un peu de paix. Merci beaucoup à vous deux...