CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RÉSERVE.


Auteur inconnu

mardi 14 septembre 2010

En vie, il est en vie

C'était il y a 10 jours...

" Maman, je joue beaucoup au basket avec les résidants."

"Je suis si contente, toi qui aimait tant jouer au basket! Ce serait bien que tu reprennes?"

"Ah oui?"

"Mais oui! L'important c'est d'avoir du plaisir et d'être heureux lorsque tu joues, c'est ça le bonheur!"

____

Jeudi de la semaine dernière, je suis allée récupérer la balance des sous payés en trop puis, installée dans ma voiture, j'ai regardé le panier de basket, en silence, pleuré un bon coup et suis repartie chez moi.

Fafouin n'a pas terminé sa cure de désintoxication. Il sortait la nuit pour aller coucher chez sa nouvelle amie et s'est fait prendre... Cette cure était "la" condition de remise en liberté. Lorsqu'il a aperçu les intervenants signer les papiers de congé et appeler les policiers pour venir le chercher, il a pris la poudre d'escampette.

Puis, il m'a appelé:

"Maman?"

Juste au timbre de sa voix, je savais qu'il venait de se mettre dans le pétrin...

"Que se passe-t-il ?"

"Ça ne va pas bien. Je ne suis plus en cure. Je suis sorti la nuit et me suis fait prendre."

"Bon, Fafouin, écoute-moi, tu dois te rendre à la police."

"Jamais de la vie!!!!."

Bon, on passe à autre chose...

"Il serait important de communiquer avec ton avocat. As-tu son numéro?"

"Oui."

"Tu sais, je me suis battue très fort parce que je crois sincèrement que ta place n'est pas en prison. Par contre, là, ça ne va pas. Je crois qu'il va falloir un jour accepter quelque chose de plus long Fafouin..."

"Je ne veux pas retourner en cure, je ne veux pas aller en prison, je veux être libre!!!"

C'est bon. Inutile d'insister. Étape 3...

" Bon. c'est important que tu te présentes en cour jeudi matin, entends-tu? Si tu veux, je peux passer te prendre jeudi sur un coin de rue, ça va me faire plaisir."

"Hun hun..."

"Ces 10 jours ne sont pas perdus Fafouin, je sais que tu pourras toujours y revenir un jour, lorsque tu choisiras les expériences qui ont été positives pour toi dans ta vie. J'ai confiance, je t'aime..."

"Moi aussi..."

Pas de nouvelles, il ne s'est pas présenté en cour jeudi dernier. Mandat d'arrestation. Quand on refuse de s'aider...

Puis, le dernier mot, écrit en gros sur son mur en date de samedi:

"IF YOU DON'T WORK, YOU DON'T EAT!!"

Ses amis le délaissent. Plus personne lui écrit, ou si peu. Même les plus rebelles lui font la morale! Il apprend, à la dure... Depuis jeudi dernier, j'ai repris ma forme. Puis, je prie,prie, prie et parle à mes anges...



Il est en vie, merci...

Il y a à peine une heure, ça sonne. Des policiers. Mon fils n'y est pas. Le coeur va me sortir du corps...

"Vous êtes la mère de Fafouin?"

"Oui, qu'est-ce qui se passe?????"

"On a besoin d'une pièce d'identité, il nous a donné un faux nom."

"Où est-il, qu'est-t-il arrivé????"

"Votre fils a 18 ans madame?"

"Oui???????"

"Alors, on ne peut vous en dire plus, il est avec nous dans la voiture."

Il est vivant, il est vivant... J'éclate en sanglots.

"Est-ce que je peux lui parler?"

"Non madame..."

Il a été arrêté chez son amie, je n'en sais pas plus. J'ai donné la pièce d'identité et suis sortie avec Adèle dans les bras. Il est à l'arrière de la voiture de police, assis, menotté. Je lui fais signe de m'appeler quand il pourra et suis restée 20 minutes, au balcon à regarder, avant qu'ils ne repartent tous. J'ai tout juste eu le temps de porter ma main sur mon coeur en croisant son regard.

Demain sera un autre jour, je suis calme, ça va...

35 commentaires:

Air fou a dit…

Ma chère Nanou...

Il est en vie, te dit clairement qu'il t'aime. Il a 18 ans. Il apprend à la dure que c'est lui et lui seul qui devra tenir le gouvernail de sa vie, pour reprendre le vocabulaire maritime de Zoreilles.

Tu le disais dans ton précédent billet, un jour, le choix de vivre, de se donner la vie, appartient à soi et personne d'autre.

Il comprend je crois que ce genre de liberté ne pourra être qu'un miroir aux alouettes, a besoin de le vérifier, encore, encore, encore.

À suivre.... Parfois le mieux à faire est encore de donner une exemple de possibilité de bonheur soi-même, offrir, inviter sur le chemin.

Aura-t-il de l'aide en prison? C'est ce que j'espère.

Chère Nanou, je t'embrasse bien fort, tu sais.

Zed

Marico a dit…

Courageuse et aimante Nanou.
Comme Air fou te le dit si bien, ton Fafouin trouvera sa lumière à lui un jour ou l'autre.
En attendant, malgré la détresse et l'inquiétude, il faut prendre soin de toi et faire confiance à la Vie et à Fafouin.
Je t'embrasse fort

☼ France ☼ a dit…

Nanou je viens de lire tes mots et ta tristesse. Tu as tout fait et tu fais encore ce que tu peux c'est ton fils. Mais là en ce moment je ressens bien trop de tristesse je ne sais que et quoi te dire. Car j'ai aussi un fils et pour moi mon fils est toute ma vie.
Je ne sais pas ce qu'il a dans sa tête le tien mais je ne sais pas non plus comment tu peux encore l'aider. Avec tes mots!
Tes gestes!
Cet amour que tu lui portes!
Je ne sais pas.
Ton histoire fait mal et là je vais te laisser car que faire de plus pour te soulager
Il est là en vie alors il restera ainsi Je t'embrasse

Simo a dit…

tu es une superbe maman,ton fils ne jamais un cœur comme le tien, courage,toujours avec toi, je t"embrasse.

Simo a dit…

je corrige! je veux dire ne trouvera jamais un cœur...

Bouda a dit…

J'ai mal en te lisant. J'ai mal avec toi. Ça ne te soulage pas vraiment, je sais bien, sinon de savoir que tu n'es pas seule dans ta souffrance. Et je prie pour vous deux.
Tu as raison. Il est en vie. Alors tout est encore possible.
Je t'embrasse bien fort.

herbert a dit…

Bonjour, Nanou.

Je craignais tant cet instant...il était presque fatal qu'il arrivât.
Mais tu as tout fait et fais tout avec ton coeur et avec clarvoyance aussi.
Le tracé de vie appartient aussi à ton fils et il est vivant.
Je crois aussi qu'il mesure la gravité de son comportement.
Il trouvera un jour son équilibre à lui.
Tu sais bien qu'il faut du temps.
Et cet équilibre ne sera pas le tien ni le mien.
Je mélange ma sensibilité à la tienne.
Je suis toujours à tes côtés.
Je t'embrasse bien fort.

NanouB973 a dit…

Je le savais déjà avant de te lire ici, tu m'as donné ta confiance et ton amitié et j'y ai pensé encore fort cette nuit après avoir échangé avec toi

Je crois que la seule chose , à cet instant estc e cri d'amour et de soulagemnt : il est en vie...
A présent comme nous l'avons fait pour ma grande il y a des années... ne le protèges plus autant tu as TOUT fait...il DOIT en passer par là, il le faut, qu'il mesure l'importance de son comportement qui n'est pas lié seulement à Borderline , ou bipolaire.. C'est un autre domaine là Chère nanou, il doit affronter ses propres erreurs et errances, il veut sa liberté, alors il doit apprendre ce qu'elle vaut vraiment et pour cela il devra peut-être être enfermé sans que tu n'interviennes....

c'est tellement dur , tellement, souviens toi de l'histoire de l'arbre, de la branche à couper pour sauver l'arbre... et cette branche qui a si bien guéri

Je sais que tu comprend, tu as fait ce que chaque parent doit faire , mais à présent ...il est totalemnt responsable et intelligent pour comprendre qu'il va dans une vilaine direction...
Nanoubis, chère nanou en te lisant je revis les 17 ans de ma grande c'était différent mais la perdre à cet âge , un drame , mais c'était pour MIEUX la retouver, le plus difficile , le plsu grand geste d'amour d'un parent est de savoir dire NON, STOP !
comme Herbert et tes autres lecteurs je suis avec toi, bien plus qu'il n'y parait mais tu le sais

IL EST EN VIE et tant qu'il y a la vie....
Tendresses

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Nanou La Terre: j'admire cette force qui t'habite, cet amour inébranlable porté à ton Fafouin... Aie confiance en la vie... Pouvoir je t'enverrais l'une de mes Pierres à Voeux... Je sais, ce n'est pas miraculeux, mais juste de la sentir dans le fond de notre poche, on se sent moins seule... Courage!

OiseauBird a dit…

que de tourments et d'inquietude pour toi dans cette situation
je te souhaite beaucoup de courage
tu as un tres beau chat noir et un petit chien blanc, comme moi
la confiance absolue et l'amour qu'ils ont pour toi est un soutien dans ton epreuve
Adele est-elle un Bichon maltais?
bisous

OiseauBird a dit…

que de tourments et d'inquietude pour toi dans cette situation
je te souhaite beaucoup de courage
tu as un tres beau chat noir et un petit chien blanc, comme moi
la confiance absolue et l'amour qu'ils ont pour toi est un soutien dans ton epreuve
Adele est-elle un Bichon maltais?
bisous

Solange a dit…

Tu as fait tout ce qui était humainement possible de faire, le reste lui appartient, c'est sa vie. Il sait qu'il aura toujours ton amour et ton soutient.Bon courage.

Grimimi Sue a dit…

Bonjour Nanou,
Le plus important c'est ce que tu as écrit « En vie, il est en vie. »

Il n'aime pas cette condition, il appelle à l'aide mais ne veut pas suivre les règles ou faire les efforts nécessaires.
Peut-être est-ce le moment de lui lâcher la main...

Je ne sais pas. C'est toujours si personnelles ces décisions pour nos enfants.
Je te serre tendrement sur mon coeur et t'envoie de doux petits bisous.
Sue

Laluna a dit…

On ne mets pas des enfants au monde pour les regarder à l'arrière d'une voiture de police à se débattre avec leurs démons intérieur !
J'ai écris à ma fille cet été que lorsqu'elle était petite, forte, colérique et caractérielle que je trouvais que c'était une bonne nouvelle, car elle saurait se défendre dans la vie, qu'elle aurait du bagou. J'ai continué ma lettre ainsi : "Je manquais d'expérience, je ne savais pas encore que les plus grandes batailles on les faisait contre sois-même, contre les démons qui nous habitent"
Quand, quand vont-ils comprendre que de se battre ils ne gagneront guère.
Pourquoi toujours vouloir creuser avec ses ongles autour du cadrage de porte, afin de faire un trou, quand il suffit d'ouvrir la poignée pour passer dans l'autre pièce ???
Je suis de tout coeur avec toi.
Je ne prie pas moi, mais j'ouvre des cierges. à Marie. Qui a été la mère d'un enfant qui a soulevé un peuple contre son occupant !
Et je me dis alors, que si elle existe... Elle interviendra.
Et si elle n'existe pas.
Eh bien...
Voir la flamme, m'intérioriser, m'aura fait du bien....
Prends soin de toi !

Joan Durand a dit…

Il est en vie... ouf... on a tous peur et mal avec toi. Je suis de tout coeur avec toi. En espérant que ça aide au moins un petit peu.

NanouB973 a dit…

J'y réfléchis beaucoup....j'essaie de revoir mes propres comportements durant des années et le déclic ou je m'en suis enfin sortie...mais effectivement je suis d'accord avec nombre de tes lecteurs, il faut sans doute lui lâcher un peu la main...même en veillant de loin...
les miens, qui m'adorent, n'ont pas forcément été tendres avec moi à certains moments...je les haissais autant que je les aimais, il a fallu que je me rende compte enfin...rien n'es perdu et tu le sais nanou
Je pense à lui très fort ...si je savais, si je pouvais...

La Silencieuse a dit…

Ton texte me laisse sans mots... Sans mots devant l'émotion d'une mère qui vit cette vie tout autant à la dure que son Fafouin, invariablement...

Courage......
xXx

Mel Alpa a dit…

je ne sais que dire... tout cela me surpasse de tres loin...Mes petits loups commencent a peine la maternelle... ta situation est pour moi comme un roman savon... J'aimerais trouver les mots qui conviennent... je suis peut-etre un peu trop jeune ? qui sait... de toute maniere... Mon coeur est avec toi... je pense souvent a toi... je te fais un énorme calin...

cryzal a dit…

Je fais un copier coller avec le message de Bouda......les yeux dans l'eau ...xx

Pierre F. a dit…

Allo Nanou,

C'est curieux. On dirait qu'il définit sa liberté comme étant la possibilité de passer outre à tout ce qu'on lui interdit.

Je pense à la métaphore du cheval sauvage que l'on a capturé. Si on l'enferme entre 4 murs, il deviendra obsédé par l'idée de s'échapper. Si, par contre, on peut lui mettre des barrières uniquement à gauche et à droite et que çà lui laisse la possibilité de galoper autant qu'il ne veut par en avant, il pensera moins à ces barrières et se sentira libre tout en galopant dans la direction voulue.

Je compatis avec toi. C'est une situation très difficile que de voir son enfant souffrir.

Jackss a dit…

Comme il en faut du courage, Nanou

Comment tu fais? C'est pas facile, c'est ingrat, mais tu gardes l'attitude la plus saine dans les circonstanes. Et, toute généreuse, tu nous aides à réfléchir, comprendre. Je l'ai déjà dit: tu es une source d'inspiration et de résistance.

Il y a beaucoup de molesse dans notre système. Hier, à l'émission de Denis Lévesque, on parlait de ce prof qui a produit des films pornos d'elle, fils accessibles sur son ordi, sans mot de passe.

On a interrogé un sexologue, un prof, un avocat, plus conciliants les uns que les autres. J'aurais aimé entendre un conseiller en éthique.

Nanou La Terre a dit…

Zed,
et oui, il apprend à la dure... depuis, qu'il s,est sauvé de sa cure, je suis d'un calme... Que puis-je faire encore de plus, rien pour le moment.
L'exemple d'une possibilité de bonheur, il l'a constamment sous les yeux, je suis une femme positive, je ne vois pas ma vie à me plaindre et être malheureuse, je suis heureuse.
De l'aide en prison? Non. Prison provinciale = perte de temps.
Merci Zed ma fidèle...

Marico,
je ne crois pas être courageuse, c'est muri, appelons ça de la résilience, oui. Aimante, une maman c'est pour la vie, peu importe le destin de son jeune et ses choix de vie.
Marico, aussi surprenant que cela puisse paraître, je en suis pas en détresse et... l'inquiétude, je peux l'oublier pour une couple de mois...
Je suis allée me reposer dans un gîte ce week-end avec mon conjoint. Nous nous sommes prélassés dans un spa extérieur, au chant des oiseaux.
Je n'ai jamais perdu la foi en la vie et en mon Fafouin. Un gros gros merci de tes bons mots Marico...

France,
de retour ici, ça me fait bien plaisir!Je ne suis pas triste, l'essentiel pour moi est la préservation de ce lien d,amour, c'est tout ce qui compte. Il en a grand besoin.Pour l'Instant, je ne peux rien faire d'autres que de l'écouter, lorsqu'il m'appelle, de demeurer présente et surtout, continuer de me faire du bien et de penser à moi. Ma vie est belle, j'ose espérer qu'il tendra vers cette lumière un jour.Merci beaucoup France...

Nanou La Terre a dit…

Simo,
je ne crois pas que je sois superbe, je suis une maman pour la vie, c'est tout. Merci beaucoup Simo de tes douces paroles...

Bouda,
il ne faut pas avoir mal, j'accepte, j'accepte très bien ce qui se passe, c'est muri, réfléchi. Tu me connais bien et je te connais plus que quiconque, ma grande amie de si longtemps avec le coeur gros comme ça... Merci, je sais que tes prières sont entendues, les miennes aussi. Tout ce que je souhaitais c'est qu'on le retrouve et l'arrête, qu'il n'arrive pas de mal, ni à lui ni aux autres autour de lui. Mon voeux a été exhaussé.
Bouda de mon coeur, je t'aime gros comme la Terre...

Herbert,
tu le craignais autant que moi, je n'en doute pas une seconde. C'était inévitable.
Je ne sais pas s'il mesure encore Herbert, il s'adapte tellement à tout...Il est si fort au fond tu sais, oui, cette grande force, il l'a mais ne sait pas comment l'utiliser, tu comprends... Oui, du temps, il est si jeune encore. Merci de tant de générosité Herbert, c'est très apprécié, tu as cette expérience aussi...

Nanoub,
je sais m'arrêter lorsque c'est nécessaire. Lorsqu'il s'est enfui de sa cure, j,avais déjà lâcher, mon corps s'était ramoli comme par magie, je savais d'instinct que je ne devais plus rien faire et laisser aller les choses.

Nanoub, il faut savoir qu'il y a de plus en plus de jeunes hommes borderline et eux ne réagissent pas comme les femmes. Ils vont être beaucoup dans la délinquance, le vol, la sur-consommation de drogue et d'alcool, la violence.Ils demeurent dans l'action. Ils sont moins enclin à s'auto-mutiler.Mon fils est un vrai borderline "garçon". C'est ça le portrait le plus courant. Rassure-toi, le "stop" est venu naturellement... Je me sens bien Nanoub, je veux que tu le sâches. Je sais aussi que tu es là, très très présente, jamais je n'en douterai.Tu en a fait déjà beaucoup. Merci infiniment...


Fitzsou,

c'est très gentil tu sais. Ne ferais-tu pas la même chose devant tant de souffrance? C'est important de se tenir. L'amour lui, sera toujours, éternellement. Tes pierres à voeux? Pourrais-je les voir? Merci énormément...

Nanou La Terre a dit…

OiseauBird,

je veux te rassurer, je me sens très calme et sereine. Les policiers ont manqué de tact et de savoir-vivre en ne me disant pas tout de suite que mon fils était avec eux. Je croyais qu'il lui était arrivé un accident grave...
Tu as aussi un chat noir et un chien blanc? Pourrait-on les voir tous les deux? Je crois avoir déjà vu ton petit chien et te l'avoir dit.Notre beau chat Jérôme a été trouvé au début de juillet. Il était abandonné, affamé et maigre. Nous l'avons amené chez nous et adopté. Il est absolument adorable... Adèle est un petit bichon frisé. Elle est toute petite. Elle pèse 9 livres. C'est mon amour! Oui, les animaux nous apportent tant...

Solange,
humainement possible, oui, comme tu l'exprime si bien! L'important, garder le lien.. Merci beaucoup Solange...

Grimimi,
comme j'ai dit aux autres, mon corps s'est détendu lorsqu'il s'est enfui de sa cure. J'avais cette impression de mission accomplie sans le pouvoir de faire quoi que ce soit d'autre. C'était absolument nécessaire. Depuis, je n'ai pas perdu mon calme intérieur . Je me sens si bien, heureuse même, le croirait-on? Un gros merci à toi, je te donne mon souffle de paix...

Laluna,

je me suis aussi souvent poser la question: je ne l'ai pas mis au monde pour qu'il souffre. Et pourtant, je peux te dire qu'on s'adapte à tout, même à ça. Ne pas accepter devient trop souffrant et, trop souffrant est peu aidant, et pour eux et pour nous. Je pleure un bon coup, ça soulage, puis, je passe à autre chose, car, pour moi la souffrance ne demeure que souffrance et n'apporte que souffrance.Je ne suis pas bien là-dedans, je préfère "VIVRE".Ça c'est ce qu'il y a de plus vibrant, de plus important.
Tu as si raison, les plus grandes batailles, on les fait contre soi-même et lorsqu'on a assez souffert, on agit... Cela s'applique à tous.
"Pourquoi toujours vouloir creuser avec les ongles autour du cadrage de porte, afin de faire un trou, quand il suffit d'ouvrir la poignée pour passer dans l'autre pièce?"
C'est tellement bien dit Laluna, je te donnerais une médaille!
Je transformerais la phrase ainsi afin de mieux comprendre ce qu'est le TPL:

" Je ne crois pas que je puisse ouvrir la porte et découvrir un monde meilleur, ma souffrance est trop grande, je dois me faire mal, et creuser péniblement avec mes ongles autour du cadrage, jusqu'à ce que ça saigne."
Tu ouvres des cierges à Marie, mais c'est une prière ça...
Garde ton cierge et ta flamme, elles seront toujours là pour toi...

Je prends vraiment soin de moi, tu n'as pas idée...

Joan Durand,

tes paroles sont toujours réconfortantes et empreintes d'une grande générosité. Merci beaucoup...

Éléonore a dit…

Ouf, la vie n'est pas tendre avec toi...

Je te lis et mes yeux reviennent à ce bout là: "je veux être libre!!!"
Ça c'est comme le fumeur qui réclame la liberté de fumer en ne voyant pas qu'il n'y a aucune liberté dans le geste de fumer (cela dit je suis une ex-fumeuse)
Ton fils veut être libre, mais sa prison c'est son propre schéma de comportement, sa prison c'est lui-même finalement.

Il ne sera jamais libre, s'il n'est pas libre en lui-même et dans sa tête. Et le premier pas de la liberté est d,accepter librement qu'il y aura toujours des contraintes dans la vie. Et que sa cure était une contrainte nécessaire.

Je ne sais pas comment tu tiens, mais je peux prier avec toi ♥

Nanou La Terre a dit…

La Silencieuse,

à la différence que je sais me remettre sur pieds rapidement, c'est la différence, et par chance qu'elle est là! Merci beaucoup de ton support...

Mel Alpa,

L'expérience et la souffrance n'est jamais jeune, elle ne se mesure pas, elle est, c'est tout.Mais je peux dire qu'un énorme calin de Mel Alpa est comme un gros soleil de tendresse et d'émotion à fleur de peau. Mel, je t'aime, ma belle fille...

Cryzal,
Cryzal, Cryzal... Je suis si heureuse de te revoir!
Il faut sécher tes larmes,je veux te rassurer Nanou se sent très bien. Merci pour ta générosité...

Pierre F.

j'aime toujours quand tu viens mettre ton petit grain de sel ici...

Sa liberté, c'est exactement comme ça qu'il la voit, pour le moment.

J'aime bien la métaphore du cheval sauvage. C'est un peu comme la cure de désintoxication. Pour moi, ce fut un "investissement". Il a aimé, même s'il s'est enfui. C'était une un lieu ressourçant, aimant, sécurisant, où il était tout à fait libre de choisir, où il apprenait beaucoup. Il pourra toujours y revenir. Il regrette déjà, me dit qu'il s'y sentait bien. Et moi, je souris intérieurement. Le chemin sera long mais je crois que c'est le bon.
Merci beaucoup Pierre de ta générosité et de ton appui...

Nanou La Terre a dit…

Jackss,

et c'est à moi que tu demandes comment je fais...
Tu es un de mes exemples, n'en doute jamais. N'es-tu pas généreux,aimant et source d'inspiration Jackss?

J'ai aussi écouté cette émission Jackss. Le prof était assez catégorique, c'est inacceptable.Je suis aussi de cet avis.

Nanou La Terre a dit…

Eleonore,
toujours heureuse que tu viennes faire ton petit tour!
La vie n'est pas tendre avec lui, moi, je suis libre.

Oui, comme toi, ce petit bout de phrase venant de lui m'a tellement accroché:"je veux être libre!."

Effectivement, sa cure était une contrainte nécessaire, un bain de belle liberté positive... Un jour, il y reviendra, lorsqu'il aura assez souffert.

Merci beaucoup... Je tiens, parce que, j'aime la vie par dessus tout, parce que j'aime la liberté et que si je commence à m'enfermer dans ma souffrance, je ne suis pas libre, tu comprends?

Fée des bois a dit…

Je n'en ai pas l'habitude mais aujourd'hui je vais faire une prière, pour Fafouin et pour toi.

Je n'en reviens pas de tant d'amour et de sérénité au milieu d'une telle tornade.

Je t'embrasse.

Nanou La Terre a dit…

Fée des Bois, un gros gros merci, cette prière est la bienvenue...
Je ne sais pas si j,ai du mérite, simplement, je ne suis pas faite pour être malheureuse et curieusement, ma vie est belle, malgré tout, et je la respire à pleins poumons!

NanouB973 a dit…

je m'inquiétais de ne plsu avoir de nouvelles, ne voulant pas non plus être trop présente par mes témoignages de vécu, pour ne pas te déranger...

mais je m'inquiétais...et en te lisant je me sens mieux aussi, un peu rassurée

je n'aimerai pas que l'on se eprde de vue, tu es entré dans ma vie par un échange de bouquet de fleurs si tu te rappelles, une confusion de deux Nanou.. et tu n'en es plus sortie


pour expliquer un peu simplement à ceux qui ne omprennent pas non plus la mutilation...

elle s'explique par le fait qu'on souffre tant psychiquement, sans issue , (enfin je sais maintenant uq'il y avait des issues..) qu'on semutile pour se sentir "vivre", on reporte sa souffrance morale sur la souffrance physique...

mais c'est si complexe...

oui bien des garçons sont désormais attents, ou du moins dépisté...
si je n'ai jamais jamais été délinquante, j'ai été tès violente, surtout en paroles et surtout avec ceux que j'aimais le plus et qui m'aimaient le plus....j'ai conduit à toute vitesse en fermant les yeux, je me suis détruite aussi avec alccol et médics, et je ne parle pas ou plus des nombreuses TS, dont deux fois "in extrémis"...

mais je veux dire qu'aujourd'hui je suis sereine, heureuse, je me suis battue comme le fera ton fils, mais à mes proches aussi les professionnels leur ont dit de ne pas tjs me faire de cadeaux !!!
cependant on ne peut vraiment soigner les Bordeline sans l'addition des deux formes de soins : thérapie et médicaments... et ne pas confondre Borderline et dépression, c'est le grand risque...

je pourrai tu le sais en parler des heures et des heures ...

pour ce soir , à l'herue qu'il est, mon grand souhait est que tu te sentes bien et que tu me donnes quand tu peux des nouvelles fraiches de ton fils !
tendresses

rosie a dit…

...que dire de plus...bon courage...
xoxo rosie xoxo

Nanou La Terre a dit…

Nanoub,

sois sans crainte... Bien sûr que je m'en rappelle, je croyais que ce cadeau était pour moi!

Je comprends l'auto-mutilation. J'ai eu des doutes avec mon fils, sur le ventre, mais, il l'a aussitôt caché l'an dernier. Il me disait que c'était de l'exzéma, peut-être...

De plus en plus de jeunes hommes sont TPL. Dans les centres de désintoxication, il y en a de plus en plus.
Pour l'imprévisibilité et la violence, oui, Fafouin a perdu bien souvent les pédales: bris de fenêtres, cadrages de portes et portes, lancer des objets,chaises. Je l'ai vu aussi quelques fois, son visage hors contrôle, rouge, il ne s'appartenait plus. Par contre, il n'a jamais été violent ni verbalement ni physiquement avec moi. Les hommes sont plus souvent dans les délits, la criminalité, la drogue et aussi l'alcool.

Bon sens Nanoub, que ça n'a pas été de tout repos pour toi, j'admire ta grande force. Il faut être très souffrant pour conduire les yeux fermés...

Bien sûr, je suis au courant qu'avec la thérapie( comportementale) et la médication, il peut fonctionner plus normalement.Encore faut-il qu'il accepte et le veuille.

Pour le reste, c'est fait!

Merci beaucoup Nanoub xxx

Nanou La Terre a dit…

Rosie,
mon amie, un gros merci pour cette belle soirée de placotage, nous étions dûes!

oxo

Nefertiti a dit…

se que tout ca doit etre dur pour toi...

moi qui suis mere je me mets a ta place quel dechirement...