Croire que les choses se produisent trop lentement ou trop vite est illusoire. Le synchronisme est parfait. Chaque chose arrive toujours en son temps... Rien ne nous arrive qui n'ait d'abord été senti et pensé. Pour créer le futur, il faut y croire sans réserve. Auteur inconnu

vendredi 23 août 2013

Pauline dort ...


L’amiantose est une maladie respiratoire chronique sérieuse qui rend la respiration difficile.

Elle est causée par l’inhalation de minuscules fibres d’amiante, un minerai résistant à la chaleur qui a déjà été largement utilisé dans la fabrication d’isolants, de revêtements de sol en vinyle, de ciment, de garnitures de freins et d’autres produits. Les personnes qui ont été fortement exposées à l’amiante, à la maison ou au travail, pourraient développer cette maladie


Quels sont les symptômes de l’amiantose?
Il arrive souvent que l’on ne remarque pas immédiatement les symptômes de l’amiantose. Il peut s’écouler de 20 à 30 ans entre le moment où une personne commence à travailler dans l’amiante et celui où elle remarque des symptômes. Dès lors, certains dommages seront déjà permanents.

Les symptômes de l’amiantose incluent :

Essoufflement. Au début, les personnes atteintes d’amiantose sont essoufflées lorsqu’elles font de l’exercice ou un effort intense. Ensuite, elles deviennent essoufflées même au repos.
Difficulté à faire de l’exercice ou une activité physique (monter un escalier, soulever une charge lourde, etc.)
Toux sèche
Douleur thoracique•

 Le cancer primitif de la plèvre ou mésothéliome, est généralement consécutif à une exposition prolongée à l'amiante. Mais ce cancer peut survenir fort longtemps, jusqu'à 40 ans, après l'exposition.

Pauline dort  pour toujours à présent mais elle a souffert énormément, pas seulement de manque de souffle  ou de son cancer  de la plèvre du poumon, non, non, mais de chagrin, de savoir sa fille unique en souffrance permanente vers une course sans fin, vers sa propre destruction... Sa fille c'est comme un peu mon Fafouin...
Elle n'a pas su, n'a pu se préserver et survivre à la souffrance de sa fille.... Elle ne serait morte d'amiantose et de son cancer, qu'elle serait morte de chagrin pour C. ma cousine.

Pauline, douce Pauline, jeudi dernier on a parlé d'animaux, de ton petit chien dont tu t'inquiétais  tant, de mes  chiens et des chats de maman. T'étais heureuse là, vraiment heureuse.... Et le samedi, lorsque tout semblait terminé, tes yeux perdus se sont agrandis à la vue d'Adèle, ma petite chienne que j'avais amené pour toi. J'ai senti là qu'Adèle t'apportait un bonheur inespéré,  immense, que de  la joie pour toi, bien que tu ne puisses plus ni t'exprimer ni bouger...

Repose en paix chère Pauline de mon coeur. Tes souffrances je les prends et les souffle loin, très loin, là où le vent, les brises et senteurs des fleurs des champs n'ont nul emprise.

Je t'aime pour toujours xxx



mercredi 14 août 2013

Rechute...

Bon, c'est aujourd'hui que ça arrive. Je me réservais toujours une petite gêne au cas où, une petite gêne pour m'éviter l'effet de surprise et aussi la déception et la peine.

Lorsque je reçois un appel à frais viré, habituellement c'est pas bon signe. Après 3 mois d'une vie quand-même stable à travailler et payer sa chambre, changement de cap. Mon fils vient de se faire arrêter pour braquage et séquestration. Je n'en sais pas plus car il devait me quitter pour passer en cour:

-Et t'as fait ça avec quoi là, explique-moi?

-Un couteau.

....

-Je vais essayer d'avoir une caution maman.

Pensée magique...

-Mais t'auras pas de caution pour ce que tu viens de faire voyons! Et qui va payer?

-Ma blonde.

-Es-tu blessé, as-tu blessé quelqu'un ?

-Non.

-Il faut que je te quitte. Ils viennent me chercher pour la cour. Je te rappelle plus tard.

...

Bon, là je n'ai pas de peine, je ne panique pas. Je suis simplement en COLÈRE!

Calmons-nous.... Je reçois dans 1 heure ma grande amie d'enfance pour 2 jours et j'ai bien l'intention de passer de bons moments.

Analysons brièvement: il n'a blessé personne, il n'est pas blessé et ne peut plus faire de mal à personne pour un bon moment. De plus, il est en sécurité , alors bingo, tout est OK.


 À suivre...




vendredi 9 août 2013

Les cigales, les criquets et le bonheur...

Je n'écris pas souvent et pourtant j'en ai irrésistiblement envie, toujours. C'est que, ce qui se passe dans ma tête dépasse souvent le texte que je pourrais être en mesure d'écrire. Les mots, tendresses, bonheurs  et joie de vivre se bousculent, excusez-moi si je suis heureuse, parfaitement heureuse mais je le suis.

Présentement, les cigales et criquets  me procurent une paix immense. J'apprécie tellement leur chant lorsque les draps souples et doux caressent mon corps de ces nuits d'été à n'en plus finir.

Bien, je suis en vacance depuis le 22 juin dernier mais j'ose à peine le dire car, bien franchement je suis en vacance l'année durant. 

Maman s'inquiète de voir que je n'aurai pas de rentes de retraite d'un bon emploi rémunéré. Je tente de lui expliquer du mieux que je peux que...Y'en a pas de problèmes et que la retraite pour moi, ça n'existe pas.  Je sais, je suis hors norme. La retraite c'est quoi au juste? Le repos après le travail de toute une vie? Une vie bien remplie? Remplie de quoi au juste? Et pourquoi pas la vivre pleinement cette vie, du début à la fin en faisant uniquement ce qu'on aime?

"Reposez-vous, vous méritez de vous reposez. "

Et  se reposer de quoi au juste? Le travail ne devrait pas être une tâche à accomplir, simplement pour gagner sa vie. Absurde... Le travail ne devrait pas être un travail, non, cela doit être obligatoirement un état de bonheur quotidien de partage, en chaque instant, un partage de nos aptitudes les meilleures envers celui ou celle qui vient vers nous. En cette personne,  du fait qu'elle me fait confiance, j'ai le devoir de ne donner que le meilleur de moi-même en m'efforçant de demeurer sensible à ce qu'elle est,  à ses besoins et, à partir de là,  de m'assurer que cette personne sera, de semaine en semaine, de plus en plus heureuse.

Je pense que ce sera tout pour ce soir....