Croire que les choses se produisent trop lentement ou trop vite est illusoire. Le synchronisme est parfait. Chaque chose arrive toujours en son temps... Rien ne nous arrive qui n'ait d'abord été senti et pensé. Pour créer le futur, il faut y croire sans réserve. Auteur inconnu

vendredi 11 avril 2008

Les traumatismes nécessaires

On s'entend que certains traumatismes sont nécessaires à notre évolution?

Il y a les traumas qui ont servi à nous éviter des tracas. En voici un:

Toute petite, je devais avoir 3 ans environ, nous avions souvent des fêtes de famille. Mon arrière-grand-père était toujours assis dans sa chaise berçante. Je le vois encore comme si c'était hier. Souriant, il tendait les bras vers moi avec un beau et tendre sourire; " Viens voir grand-papa." À chaque fois je m'élançais vers lui mais il y avait toujours une longue main quelque part qui m'accrochait au vol et m'éloignait de mon élan; un oncle, une tante, ma mère. Combien de fois me suis-je posée la fameuse question... Pourquoi on m'empêche, il est si gentil! Je n'ai jamais pu l'approcher. Il est mort en 1968 et en le regardant dans son cercueuil, le mystère n'était toujours pas résolu. À cet âge, j'étais gênée et trop peu confiante pour poser franchement la question à ma mère. Ce n'est que beaucoup plus tard que j'ai compris enfin que mon arrière-grand-père, en vieillissant, avait développé une espèce de manie de vieux, on ne sait pas trop pourquoi...Il pinçait les fesses de tout le monde, y compris les hommes. Les femmes avaient la surprise de voir leur jupe faire un 180 degré. C'est pourquoi, on ne se faisait prendre qu'une seule fois et qu'il y avait toujours comme un grand espace vide autour de la chaise berçante. On comprends que les adultes ne voulaient pas prendre de chance avec les enfants, on ne sait jamais ...

1 commentaire:

La Mère Michèle a dit…

Triste, pareil :oS
Dans tous les sens.