Croire que les choses se produisent trop lentement ou trop vite est illusoire. Le synchronisme est parfait. Chaque chose arrive toujours en son temps... Rien ne nous arrive qui n'ait d'abord été senti et pensé. Pour créer le futur, il faut y croire sans réserve. Auteur inconnu

jeudi 24 juin 2010

Bonne fête mon pays!

Je partage avec vous
Ma plus belle St-Jean
Appuyée contre un arbre
Avec mon ami Fudge
Sur notre belle montagne
24 juin 1976...

"Vive le Québec... Vive le Québec libre!"

Charles de Gaulle

Montréal 1967




8 commentaires:

Solange a dit…

C'était une belle fête, à cette époque on y croyait encore.

Nanou La Terre a dit…

Solange,
oui, on y croyait tous tant... mais je demeure optimiste et,malgré tout, j'y crois encore...

Jackss a dit…

Voilà une très belle occasion de raviver notre flamme, Nanou

Cet extrait a de quoi nous rendre nostalgique. Une période comme peu de monde en connaissent dans leur vie, peu importe où ils vivent.

J'ai bien aimé cependant le spectscle d'hier à Montréal. C'est une des plus belles fêtes de la St-Jean que je n'avais pas vu depuis longtemps. Ça m'a redonné espoir.

J'ai trouvé génial la façon dont on a associé le Québec et Haïti. Si nous mettons en commun nos espoirs, pour des raisons fort différentes, nous avons des chances de créer une nouvelle dynamique.

Tu nous laisses une note d'espoir. Il nous en faut!

Nanou La Terre a dit…

jackss,
coucou toi! Je suis peux-être bien naïve mais j'y crois encore à ce pays... Il le faut, c'est notre dernière chance, sans quoi, on se perdra dans l'anonymat à tout jamais!
Mais ça prend quelqu'un de charismatique pour remonter les foules. Y en a pas merde...

Simo a dit…

salut Nanou ça va? merci pour le partage,belle fête.
bonne journée.

Air fou a dit…

Tu t'es fait prendre par un pourriel, chère Nanou. Cette Nina-Sarkozy-scandale-public (qui que ce soit) est dérangé/e et dérange aussi à répétition les réseaux de blogues amis, au Québec, en France, partout.

J'ai signalé plusieurs fois son blogue, que nous avons eu (nous : un bon groupe hyper tanné-écœuré) mais Blogger ne fait rien. Hélas...

Autrement, je suis pour ma part dans un non pays, dans une ville où on parle surtout anglais, espagnol, arabe et toujours rien de concret à l'horizon, aucune vision de société à long terme, que des valeurs bafouées. Minuscule espoir quand je vois Charette avant les bœufs et toute cette corruption, tous ces scandales (Nina?????) et le sport qui banalise tout, finalement. Ici, j'ai vu des drapeaux de tellement de pays, des drapeaux inconnus, beaucoup de drapeaux brésiliens. Ma voiture n'a croisé qu'une voiture, tout ce temps, avec des drapeaux québécois comme elle.

Mon espoir n'est pas mort, je ne peux pas, mais l'indépendance est un moyen pour construire une société qui est de plus en plus un fourre-tout.

Il faut continuer de se battre, tout de même.

Zed ¦) - cinasqu

Air fou a dit…

...que nous avons eu TANT de peine à trouver, même avec son adresse IP et plaintes à son fournisseur.

Désolée...

aleboe Zed ¦D

Jackss a dit…

Bonjour Nanou,

j'ai le goût de croire, comme toi, en l'avenir du Québec. Je cherche des signes encourageants et j'ai de la difficulté à en trouver.

Les discours emballants sont rares et s'il y en a, ils trouvent peu d'écho. Je crois que les québécois sont meilleurs pour dénoncer que pour proposer.

Ce que les québécois sont allés faire à Toronto n'arrange rien à l'image que les Canadiens ont de nous. Je crois que les policiers de Toronto ne demandaient pas mieux que de nous foncer dessus et nous avons tout fait pour leur en donner l'occasion.

La plus grosse erreur a été de faire le somment au centre ville de Toronto. Mais c'était peut-être un piège calculé et nous sommes tombés dedans.

Ceux qui ont le micro et la sympathie des médias actuellement, ce sont ceux qui appartiennent à la convergence des luttes anti-capitalistes. Ce n'est pas avec ça qu'on va faire un pays emballant.

C'est bête à dire, mais ça donne le goût de dire: Vive le Canada.