CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RÉSERVE.


Auteur inconnu

lundi 19 juillet 2010

De la douleur à la prison?

Je suis en forme, physiquement oui, il le faut. Même si ça fait partie de mon mode de vie depuis longtemps, ça devient quand-même une nécessité. Je garde le cap. J'apprivoise tranquillement les avenues qui se présentent maintenant à moi par rapport à Fafouin; âge adulte, autres étapes, autres directions.

Voilà. Il a maintenant un dossier à l'urgence sociale, seul endroit où tout doit partir, y compris l'ordre de cour pour le faire évaluer de force s'il le faut. Je dépoussière et assimile tranquillement les nouvelles avenues possibles. Le chemin sera long, je le sais. Première étape; monter un dossier. Ai-je besoin de vous dire que je ferai tout pour que le dossier soit des plus complets...

Entre-temps, tout un exploit d'avoir la sagesse d'esprit de me recentrer sur moi, en tout temps, au travers ça. Mais j'y arrive, à ma grande satisfaction.

En même temps, une porte s'ouvre enfin. En effet, j'ai une excellente communication avec la petite amie de mon fils, une jeune fille formidable et très mature. Nous nous contactons régulièrement. Je dirais même à tous les jours. Elle est prête à aller chercher l'aide nécessaire pour elle d'abord et ensuite, comme moi, pour aider d'une façon adéquate et comprendre la dynamique de Fafouin. Souvent, ce sont par les amis que tout commence. J'ai vu et assisté à des rencontres merveilleuses dans des conférences; de jeunes amis amenaient avec eux la personne atteinte et ce dernier, finalement, se trouvait soulagé de pouvoir enfin placer un nom sur sa souffrance. Du positif à l'horizon, oui, je le veux, il en faut!

Fafouin vient régulièrement faire son tour. Pas longtemps mais, tout de même, un petit 5 minutes à l'occasion pour se changer... Il dort le jour et vit la nuit mais pas chez moi, on s'entend... Demeure avec des gens, disons-le, pas trop recommandables, mange peu et mal, ne sourit plus et n'a pas l'air du tout en santé.

Mercredi dernier, il est venu ici se baigner avec sa petite amie. En sortant, il a laissé traîner sur son lit des papiers... J'ai tout de suite appelé pour le prévenir... "Pas besoin maman, tu peux les garder." Alors, j'ai trouvé une "promesse de comparaître" en cour pour septembre; vol dans une voiture, recel et possession d'outils de cambriolage. J'ai fermé les yeux, pris de très très grandes respirations et me suis préparée tranquillement pour mon souper organisé, avec mon groupe de femmes et, je suis sortie. Une merveilleuse soirée où , soutien, amitié et entraide étaient au rendez-vous.

Cette semaine, je me suis tapé une bonne dose de courage en visionnant le film "Basketball Diaries" tiré de l'auto-biographie du poète et musicien Jim Carroll, et mettant en vedette Leonardo Di Caprio.

Lorsque ce film est sorti en 1995 j'ai été foudroyée, lourdement bouleversée par la scène que vous allez voir. Rien n'aurait pu présager que je vivrais la même chose avec mon garçon, Mis à part les insultes finales à la maman, c'est ce que nous avons vécu l'an dernier. J'ai hésité avant de placer cette scène sur mon blogue. Je le fais parce que j'ai envie de vous faire partager le vide juridique qui existe présentement. Avis aux âmes sensibles, ces images sont très dures, mais elles représentent parfaitement bien la réalité.

De la douleur à la prison... N'y a -t-il pas d'autres avenues possibles?




48 commentaires:

Jackss a dit…

Bonjour Nanou,

Les mots me manquent: émouvant, éprouvant, déchirant. Tu décris le tout tellement bien. Il n'y a rien à ajouter. Il n'y a qu'à ouvrir notre esprit et notre coeur.

L'extrait vidéo est tellement bin représentatif de tout ce que ce genre de situations implique.

Nanou La Terre a dit…

Bonjour Jackss,
oui et je sais à quel point que tu comprends... J'ai mis cet extrait parce qu'il le fallait, parce que j'ai envie de dire, exprimer et faire voir comment ça se passe...Parce qu'il faut raconter, renseigner, dire, parler...
Il faut voir ce film Jackss, si ce n'est pas déjà fait!

Air fou a dit…

Tu sais, Nanou, dans des situations aussi extrêmes, il me semble qu'on n'hésite moins à prendre soin de soi car c'est tellement clair. Cela n'enlève certainement pas la douleur, mais c'est clair qu'il n'y a qu'une manière d'aimer. En aimant au-delà de la quantité et de la qualité d'amour que la personne se donne à elle-même, au moment où elle est en crise.

Très bien joué, aussi, par Di Caprio. La haine contre soi se tourne vers les autres et en même temps, on sent qu'au plus profond du désespoir, il y a encore l'amour, mais qui peut se retourner en dangereux comportements pour la personne et pour les autres.

Continue à prendre soin de toi, c'est super que tu aies ce groupe d'entraide.

xox Zed

(Je te jure : exhill)

Jackss a dit…

Bonjour Nanou,

J'aimerais bien voir le film. Mon problème c'est la distance. Le cinéma le plus près est à Sept-Iles, 5 heures aller-retour.

En plus, nos prochaines semaines sont fort chargées. Nous avons eu de la visite de Sherbrooke aujourd'hui. Nous aurons de la visite jusqu'en septembre. Nous sommes choyés.

Ça ne m'a pas empêché de penser à l'extrait vidéo. Il exprime tellement bien tout ce qu'on peut dire et sentir dans des moments pareils.

Grimimi Sue a dit…

Bonsoir Nanou,
Je te laisse un petit mot de tendresse. Il est tard et Th couche ici ce qui veut dire levée tôt demain matin. Je reviendrai demain.
Je te laisse de doux becs chinois.

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

Oh que cette vidéo est dure ! mais tu as eu raison de nous la montrer. C'est ce que tu vis, ce que tu as vécu et nous ne devons pas fermer les yeux sur ces drames que vivent certains parents.
Je suis avec toi amicalement et sincèrement et je prie pour que la situation de ton fils s'arrange avec le temps. heureusement tu es en contact avec sa petite amie, à deux vous vous soutenez et vous aidez celui que vous aimez.
BISOUS !!!!!

herbert a dit…

Bonjour, Nanou.
De la douleur à la prison...
Oui, il y a d'autres avenues.
Et tu es entrain d'en créér une, avec courage et lucidité.
Avec le calme qu'elle requiert.
Cette jeune fille est un lien fort
et elle apporte la lumière pour persévérer.
La vidéo est naturellement bouleversante.
Mais elle doit être une aide plutôt qu'un obstacle.
Tu vois, de l'avenue tu viens de construire le début.
A tes côtés.
Je t'embrasse.

Nanou La Terre a dit…

Zed,

c'est si clair en effet et si on ne le fait pas, on coule à pic et, tu comprendras pourquoi!Lorsque je dis que c'est une question de survie, c'est exactement ça...
La peine est là mais demeure en veilleuse. Pas le temps de trop y penser car l'action est notre meilleure alliée, il y a tant à faire. Je dois, tranquillement poser des actions, petit à petit, chaque jour. Penser à long terme demande beaucoup trop d'énergie.

Oui, la haine dirigé contre les autres, tant et aussi longtemps que le jeune n'a pas pris conscience que le problème est à l'intérieur de lui.
Jim Carroll a passé 6 mois en prison. Sa mère n'est pas venue le visiter durant ce temps. Puis, il s'est repris en mains et a même fait des conférences et témoignages.
C'est un déroulement très positif!

Jackss,
mais tu n'as pas besoin d'aller le voir au cinéma, c'est un film qui date de 1995. Donc, tu peux sans problème le louer au club video. À moins que le club video soit à 2 heures de chez toi...

Nanou La Terre a dit…

Grimmimi,

merci de ton passage. Sois sans crainte, prends ton temps...

Nancy,

je veux sensibiliser les gens à la problématique des jeunes qui souffrent de trouble de la personnalité limite(borderline). Les jeunes hommes se tournent souvent vers la violence, les vols, les drogues. Les filles sont plutôt axées sur l'alcool et le sexe à outrance.
Le trouble de personnalité limite est très difficile à traiter. Cependant, plus on en parlera et plus les préjugés disparaîtront, plus les gens y seront sensibilisés.

Oui, la petite amie de mon fils est vraiment superbe et bien courageuse. Elle a perdu sa mère l'an dernier, un cancer. je lui ai demandé si elle était bien certaine de vouloir s'engager là-dedans. Elle l'aime, on ne peut rien contre le sentiment d'amour, surtout à cet âge. Je l'encourage à se protéger et de continuer à penser à elle.

Herbert,

je croyais t'avoir laissé un message dans mon billet précédent! J'en suis désolée. Je te disais à quel point j'étais émue de la confiance que tu m'accordes en me livrant ton propre vécu à toi, sensiblement le même que le mien avec ton fils. Je pense que les hommes ont plus de difficultés à en parler et pourtant, je pense que ce serait une bonne chose. Plus on en parlera, plus on comprendra et plus on démystifiera!!!
Oui, il existe d'autres avenues et tu le dis si bien: "avec le calme que ça requiert." Car l'avenir, comme tu dois le savoir si bien, est remplie d'obstacles et je crois que c'est encore pire en Europe qu'ici, d'après certains témoignages.
Le calme passe par la mise en forme essentielle et obligatoire.
Cette jeune fille est espérance, et peu importe ce qui arrivera dans le futur, elle est jeune et prête à s'ouvrir et ça, c'est le début aussi pour son propre groupe d'amis.

Sois sans crainte, je souffre moins car la souffrance n'est aucunement aidante et ne donne absolument rien.

Encore une fois, un énorme merci pour ton témoignage et support Herbert...

Nanou La Terre a dit…

Grimmimi,

merci de ton passage. Sois sans crainte, prends ton temps...

Nancy,

je veux sensibiliser les gens à la problématique des jeunes qui souffrent de trouble de la personnalité limite(borderline). Les jeunes hommes se tournent souvent vers la violence, les vols, les drogues. Les filles sont plutôt axées sur l'alcool et le sexe à outrance.
Le trouble de personnalité limite est très difficile à traiter. Cependant, plus on en parlera et plus les préjugés disparaîtront, plus les gens y seront sensibilisés.

Oui, la petite amie de mon fils est vraiment superbe et bien courageuse. Elle a perdu sa mère l'an dernier, un cancer. je lui ai demandé si elle était bien certaine de vouloir s'engager là-dedans. Elle l'aime, on ne peut rien contre le sentiment d'amour, surtout à cet âge. Je l'encourage à se protéger et de continuer à penser à elle.

Herbert,

je croyais t'avoir laissé un message dans mon billet précédent! J'en suis désolée. Je te disais à quel point j'étais émue de la confiance que tu m'accordes en me livrant ton propre vécu à toi, sensiblement le même que le mien avec ton fils. Je pense que les hommes ont plus de difficultés à en parler et pourtant, je pense que ce serait une bonne chose. Plus on en parlera, plus on comprendra et plus on démystifiera!!!
Oui, il existe d'autres avenues et tu le dis si bien: "avec le calme que ça requiert." Car l'avenir, comme tu dois le savoir si bien, est remplie d'obstacles et je crois que c'est encore pire en Europe qu'ici, d'après certains témoignages.
Le calme passe par la mise en forme essentielle et obligatoire.
Cette jeune fille est espérance, et peu importe ce qui arrivera dans le futur, elle est jeune et prête à s'ouvrir et ça, c'est le début aussi pour son propre groupe d'amis.

Sois sans crainte, je souffre moins car la souffrance n'est aucunement aidante et ne donne absolument rien.

Encore une fois, un énorme merci pour ton témoignage et support Herbert...

Fée des bois a dit…

Je viens tout juste de lire ton billet et de visionner l'extrait de film. Je suis complètement bouleversée et... sans mot.

J'ai juste envie de te faire un très gros calin, de te dire que je te trouve extrêmement courageuse.

Einstein disait qu'il est plus difficile de désagréger un préjugé qu'un atome... tes écrits contribuent à le faire; ils apporte une meilleure compréhension donc une plus grande ouverture.

Merci d'être là Nanou !

Jackss a dit…

Nanou,

les images sont fortes; les symboles aussi. Au fond, au delà de la douleurs des petites misères, je sens aussi cette réflexion sur la meilleure façon d'aimer dans ce genre de situation.

Ça me parle. J'ajouterais: ça m'aide dans ma façon de regarder mon univers.

Je suis retourné voir ton billet. J'ai vu la référence du film sorti en salle en 1995. J'avais oublié. À mon âge, on oublie vite! :-)

OiseauBird a dit…

je te lis souvent avec beaucoup d'emotion
si ton fils a une girlfriend je suis sure que cela va l'aider beaucoup car il voudra faire des efforts pour elle, je te le souhaite
du fond du coeur

Grimimi Sue a dit…

Bonsoir Nanou,
Je vis une peine immense ce soir...
Mais quand j'apprends qu'un jeune homme se détruit sans le savoir cela m'affecte énormément.
Il y a un grave problème chez les jeunes. Pourtant, ils sont gâtés, aimés mais ils n'arrivent pas à trouver l'essence de la vie.
La vidéo est percutante...

Je te serre dans mes bras chère Nanou et t'envoie de doux becs chinois.

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

nanou...
je viens de vivre çà ces jours ci... et c'est encore moi ladulte... qui l'ai vécu....
et qui l'ai infligé aux miens
mais tu le sais...

quand j'ai expliqué il ya quelques mois sur mon blog ce qu'était le trouble de borderline que je vivais et qu'on avait dépisté bien tard, que j'avais vécu seule mes démons et souffrances sans aide médicale pdt longtemps et bien, crois moi, l'esposition de mes douleurs ont fait fuir bien des personnes qui ne m'ont pas aidé de leurs comms bienveillans

alors il m'est bien difficile de comprendre certaines choses à présent ....

pour çà que je m'éloigne en ce moment
je vis tellement en moi ce que tu ressens mais surtout ce que ressent ton fils, je peux décrire ces troubles mieux que personne tu sais !!!
il en verra lebout mais je ne peux te cacher qu'il en faut du temps, et de l'amour des autres, mais en mêem temps pas trop

c'est une conversation que je préfère poursuivre à deux...

dommage qu'Herbert ne m'en ait pas parlé mais peut être n'a t il jamais lu mes articles et mes combats

je t'embrasse je serre la main de ton fils bien fort

attention : cette jeune fille aimante ne doit pas se détruire elle même il faut lui faire comprendre

l'aider ton fils, passe aussi, comme tu le fais, à ne pas rentrer dans son jeu !

tendresses chère nanou

Pur bonheur a dit…

Dur à regarder...Comme on peu se sentir impuissante nous les mères, devant notre enfant...Essayer d'être dure avec un coeur de mère...

Simo a dit…

salut Nanou,les autres lecteurs ont bien commenter le billet et l'extrait du film,j'ajoute ma voix aux autres,merci pour le passage chez moi,bonne journée.
Bisous

Air fou a dit…

Je pense la même chose que France au sujet de la petite amie de Fafouin. Comme il est en ce moment instable et pas en mesure de comprendre fondamentalement sa maladie, la reconnaitre, agir, je m'imagine aussi être le parent de cette fille et j'aurais si peur. Elle ne doit pas porter d'autre poids et se sentir responsable de quoi que ce soit que de son propre bonheur. Jeunes, on aime de façon tellement absolue et l'éducation des filles fait encore souvent en sorte qu'elles se croient infirmières et sont attirées par des être souffrants qu'elles croient pouvoir aider, changer, guérir et être ainsi elles-mêmes dignes d'attention et d'amour.

Bien entendu, tu sais que je veux pas te peiner, mais je n'osais le dire, alors que France, si bien placée pour en parler, a eu le courage de le dire.

Zed

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

Bonjour Nanou La terre, la petite amie de ton fils commence bien difficilement sa vie... ! mais elle a l'air plein de courage pour aider ton fils. A deux vous serez plus fortes. Je vous embrasse très fort et j'ai une tendre pensée pour ton fils qui souffre actuellement.
GROS BISOUS.

herbert a dit…

Nanou
Je pense à toi.
Je pense à tout.
Je t'embrasse.

Air fou a dit…

Pas France... Désolée... Nanoub.

Zed xox

Nanou La Terre a dit…

Fée de Bois,

merci beaucoup... Comme je le dis à tous, mon seul mérite c'est d'être parent et je suis certaine que vous feriez tous la même chose si vous étiez dans cette situation.

Einstein avait bien raison! Mais je suis heureuse que mes écrits puissent apporter de la lumière et une meilleure compréhension du trouble de la personnalité limite. Tes paroles m'encouragent à continuer! Encore une fois merci...

Jackss,

oui, c'est exactement ça. Très important ici; la meilleure façon d'aimer ici semble être dure et pourtant, c'est la seule et unique façon d'aimer dans les circonstances.Je suis heureuse, malgré tout d'avoir mis au monde ce fafouin car sans lui, jamais je n'aurais pousser aussi loin et expérimenté la vraie signification du mot "amour."

Si on peut s'aider là-dedans Jackss, c'est merveilleux, j'en suis bien touchée.

Pour le film, tu le trouveras peut-être au club video. Sinon, c'est un film à te procurer comme référence.

OiseauBird,

bienvenue ici à toi!
Oui, je pense que c'est aidant pour lui, à condition qu'il la garde, bien sûr! Merci beaucoup de ta générosité de coeur, c'est très apprécié..

Nanou La Terre a dit…

Grimmimi,

oui c'est triste et on ne peut tellement rien faire d'autre que de le guider là où il est rendu, en continuant de l,aimer de tout son coeur et en se protégeant...
Il est conscient qu'il se détruit, est malheureux de ses actions mais ne sait pas pourquoi il le fait. Je pense qu'il faut qu'il aille en profondeur. Ça fait mal d'aller voir le vrai bobo mais il le faudra bien un jour.Je garde quand-même confiance mais n,espère rien pour l'instant, c'est au jour le jour...

Le video ne cache et n'exagère rien, je l'ai vécu tel quel l'an dernier.Les coups de pieds dans la porte, les hurlements. Je regardais Fafouin derrière la fenêtre, se plier de douleur, assis dans le coin de la clôture et je pleurais en silence."Mais je suis ton fils, c'est chez moi ici, laisse-moi entrer!!!"

Grimmimi, merci de ta fidélité... J'y serai aussi pour toi. Dans 5 jours n'est-ce pas? Marcher la tête haute, rappelle-toi...

Nanoub973,

oui, chère toi, je sais que tu vis encore ces choses... Et si ta franchise a fait fuir des gens, qu'à cela ne tienne Nanou! Ne garder que ceux qui te respectent et t'aiment tel que tu es, voilà la clef. Pourtant, je suis consciente que les émotions, tu les vis à la puissance 1000. Il y a des trucs pourtant en plus de la médication; respirations longues, visualisation immédiate d'images de souvenirs qui te font du bien et, bien sûr, l'exercice physique régulier, le cardio...
Je sais que tu es en mesure de comprendre mieux que quiconque ce que vit mon fils. Nanou, tu me seras une aide précieuse...
Tu le dis si bien: "De l,amour mais en même temps pas trop." Oui, exactement ça!

Peut-être qu'en effet, Herbert n'a pas lu tes articles. C'est une bonne façon de vous encourager mutuellement.On ne sait jamais au fond ce qu'il y a dans le jardin de l'autre...Les fleurs d'Herbert sont belles Nanou...

Pour la petite amie de Fafouin, sois sans crainte, je m'en suis occupée. Cette jeune fille est brillante et mature. Je lui ai d'abord demandé si elle était certaine de vouloir s'embarquer là-dedans. Elle l'aime. Je lui dis souvent: "attention, il ne faut pas perdre de plumes d'accord? Prendre soin de toi d'abord, garder tes amies, aller chercher du soutien."
Hier, elle est venue avec moi au gym, elle voulait essayer. Elle va s'inscrire à présent...

Pur Bonheur,

je pense qu'il faut changer le terme. Finalement,c'est simplement se respecter soi-même. N'est-ce pas ce qu'on veut leur montrer aussi comme valeur. Lorsque j'ai compris ça, le reste devient plus clair. C'est aussi ça l'amour et je sais que tu comprends.

A-t-il besoin d'une mère démolie et faible ou de quelqu'un de fiable, qui se tient et sur lequel il peut toujours compter... la réponse va de soi.

Merci Pur Bonheur...

Nanou La Terre a dit…

Simo,

merci à toi... ça me fait toujours plaisir de te lire!

Zed,
j'avais compris que tu voulais parler de Nanoub.

tu as tout à fait raison. Vas lire mon commentaire à la réponse de Nanou...

Chouette fait ses propres expériences et a beaucoup de vécu. Elle a d'ailleurs perdu sa maman d'un cancer l'an dernier. De même, je pense être quelqu'un de très significatif pour elle. Je dois dire que je ne suis pas inquiète pour elle. Elle a beaucoup d'outils.
Je l'encourage aussi à l'autonomie et à penser à elle.Je crois qu'elle y réussi assez bien!

Il faut oser dire Zed, tu as bien fait...

Nancy,

la petite amie de mon fils vit ses propres expériences et elle apprend beaucoup. Rien n'arrive jamais pour rien. Elle s'occupe d'elle et je m'arrange aussi pour qu'elle y voit!
Merci de penser à mon fils, cela me touche...

Herbert,
merci du fond du coeur...

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Une pensée amicale pour toi en passant Nanou... je t'embrasse ! ***

Zoreilles a dit…

J'ai regardé la vidéo que tu présentes pour illustrer ce que tu as vécu l'an dernier avec Fafouin. Normalement, je fuis ça parce que ces situations trouvent un écho chez moi, ça me touche de trop près. Je n'aurais pas d'objection à en parler s'il s'agissait de ma propre vie mais c'est plutôt de celle de mon frère qu'il s'agit. Et de son fils, mon neveu. J'aime ces deux hommes dans ma vie. Le père et le fils. Tous les deux ont tant besoin d'être compris, aimés inconditionnellement...

Tu trouves du courage dans l'action, et dans ce groupe d'entraide, tu trouves de l'espoir dans cette petite amie qui aime ton fils elle aussi, tout en pensant à la prendre sous ton aile pour la protéger un minimum elle aussi, je te trouve admirable de faire de l'éducation avec tes billets, ton vécu, celui de ton fils, de garder la tête froide et le coeur toujours aussi tendre dans tout ça.

Je ne sais plus si j'ai de l'espoir pour mon neveu. Certains jours oui, d'autres non. Mais mon frère est désormais un homme brisé, meurtri, détruit par des années de souffrance et de reproches insensés, culpabilisants, entendus dans des périodes de crise comme celles qu'on voit dans cet extrait. Mon frère ne s'autorisera jamais à être heureux. C'est lui que j'ai plus le goût de prendre dans mes bras.

Nanou La Terre a dit…

Nancy,

merci beaucoup encore une fois de ces pensées tout en délicatesse, merci...

Zoreille,

je suis extrêmement touchée par ton témoignage et à la confiance que tu m'accordes ici. Les larmes coulent à flot car je sais et connais ta grande douleur. En même temps, je suis touchée et surprise qu'autant de gens qui viennent ici, de bons lecteurs assidus, et de plus en plus, témoignent d'un vécu semblable au mien et à celui de Fafouin. Est-ce un hasard, non... On dit que les hasards n'existent pas et j'y crois.

Avec tous vos témoignages et votre confiance, je suis encouragée à parler encore et encore, à dire, dénoncer, les défies, joies, petites victoires, défaites. Enfin, tout ce qui fait de la vie de Fafouin, de la mienne et de l’entourage de ceux qui l’aiment, un défi de tous les instants.

Zoreille, saches que tu as toute mon affection et tendresse dans cette peine permanente qui touche le fond de ton coeur de soeur. Comme tu l'as si bien dit auparavant dans un autre billet: "De l'espoir, mais pas trop." Car on a tous une vie propre dans laquelle on doit préserver nos propres rêves et aspirations. Et c'est important qu'eux le voient aussi...

Encore une fois, je suis touchée par tant de confiance. À moi maintenant de te serrer dans mes bras, en pensées...

Zoreilles a dit…

Je n'en reviens toujours pas. C'est toi qui a encore la force de me serrer dans tes bras... Je ne suis que la grande soeur de mon p'tit frère, la tante du jeune homme, et pas la mère, comme toi, je vis ça à un degré moindre, beaucoup moins souffrant que tout ce que doivent supporter les parents. J'ai beau être proche et les aimer, le père et le fils...

C'est toute l'éducation que tu fais autour de ça qui m'émeut beaucoup, je crois, d'autant plus que tu as su chercher de l'aide pour toi-même, ce que mon frère n'a jamais fait, malgré mes suggestions enrobées de douceur de grande soeur, saupoudrées ça et là, quand je sentais de l'ouverture et de l'écoute de sa part, et lui se justifiant qu'il n'en peut plus des thérapeutes, psychologues, pédopsychiatres, travailleurs sociaux et intervenants de tous horizons qui ont suivi son fils et l'entourage familial pendant les années de son adolescence jusqu'à ce que tout support cesse, le jour des 18 ans du fils. Sa famille a éclaté, mon frère s'est replié sur lui-même, s'est isolé dans sa souffrance. On ne peut plus l'atteindre qu'en surface. On ne dirait pas ça à le voir, c'est un homme souriant et généreux qui cache tout un drame.

Puisque cette histoire n'est pas la mienne et que mon frère a une grande pudeur, je n'ai jamais pu en parler sur mon blogue. Je sais qu'il me lit parfois, il me dit que ça lui fait du bien. Il n'intervient jamais, d'ailleurs il ne sait pas que l'option commentaires existe. En fait, j'ai deux frères, l'un m'écrit parfois des commentaires, il est très complice avec les fidèles de mon blogue, c'est de l'autre qu'il s'agit.

À l'approche de la Fête des Pères l'année dernière, je lui ai en quelque sorte écrit quelque chose chez moi mais j'ai dû passer par Guy Lafleur pour atteindre mon frère Yves. Il m'a dit plus tard que ce texte lui avait fait le plus grand bien. Si jamais ça t'intéresse, c'est dans mes archives, un billet de juin 2009, Bonne Fête des Pères... à Guy Lafleur

Comprends-tu maintenant pourquoi je te suis si reconnaissante de démystifier le TPL, le syndrôme de la Tourette et autres souffrances très répandues, mal jugées et toujours tellement incomprises?

Je te fais le plus gros des câlins, Nanou.

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

C'est à lire des messages comme le tien que je me dis que j'ai encore du chemin à faire en terme de gestion de mes petites plaintes de vie... Je t'admire Nanou, j'envie ta force et sache que même sans te connaître intimement, je partage tes tourments. Je t'envoie un plein Boeing 737 d'espoir et de pensées positives... xoxo

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

Nanou en passant ce matin, je pense fort à toi...
Les douleurs physiques m'empêchent d'être près de mon homme et mes enfants pour le baptème de ma petite boucle d'or Lilou et c'est une dure épreuve pour moi d'être à 350 kms que je n'ai pu faire en voiture

j'en profite pour m'octroyer un vrai repos du corps et de l'âme...
et au réveil toi et fafouin êtes dans mes pensées profondes

oui je suis là tu as mon mail et n'hésites pas à t'en servir je te répondrai tjs
as tu messsenger ?
voici mon adresse msn annie-claude.barral@hotmail.fr
valable aussi pour Herbert s'il le désire...je sais qu'il est très bien et plein de délicatesse, quelqu'un que je respecte infiniment .

tendresses ma chère nanou Bis

Solange a dit…

Une situation tellement difficile à vivre et j'admire ta manière de la gérer. Il y a de l'espoir et avec l'aide de sa petite amie qui sait? Bon courage et prends soin de toi.

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

J'espère que tu vas bien Nanou ! Bonne journée à toi et GROS BISOUS !!!!!! :o)

Nanou La Terre a dit…

Bonjour à tous,

je vous reviendrai prochainement pour commenter vos bons mots. Je reçois présentement. Je tente de me reposer mais je vais bien...

Merci à tous...

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

Repose-toi Chère Nanou, en attendant je t'embrasse bien bien fort !!!!

Jackss a dit…

Bonjour Nanou,

Je suis passé te voir entre deux groupes de visiteurs. Nous sommes comblés: nous en avons tous les jours.

J'ai fait écouter ce fameux vidéo à des visiteuses venues de loin. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il laisse personne indifférent. Et certaines personnes ne peuvent l'écouter jusqu'au bout.

Tu as écrit: Comme je le dis à tous, mon seul mérite c'est d'être parent et je suis certaine que vous feriez tous la même chose si vous étiez dans cette situation.

Je crois que tu es très humble, Nanou. Je te reconnais un grand mérite, beaucoup d'amour et plus encore.

Laluna a dit…

Je vais revenir souvent ici...
Je commence à découvrir vos écrits, mais aussi un problème de TPL de ma fille de 17 ans.
Je vis difficilement avec toute cette réalité.
J'apprivoise tranquillement ses démons, les miens et j'essaie de protéger le reste de la tribu, moi y compris.
Je pense que je ne peux aider que si je suis solide....
Alors j'apprends à le devenir....

Merci.

Nanou La Terre a dit…

Zoreille,

ton frère ressemble beaucoup à mon fils. Tellement de thérapeutes, travailleurs sociaux, médecins, psychologues. Peut-on leur en vouloir qu'ils en soient saturés au fond...
Pourquoi ne pas créer un lien sur mon blogue, par l'entremise d'un de tes billets...

Je vais aller lire ton billet de juin 2009 Zoreille...

Merci de ton témoignage et de ta confiance. Grâce à toi et à d'autres qui viennent de plus en plus témoigner ici, je me dis que mes écrits servent à quelque chose et cela me donne la force de continuer d'écrire, pour Fafouin, pour d'autres.

Je t'embrasse très fort moi aussi. merci encore...

Fitzsou, l'ange aérien,

un très très gros merci pour ta générosité et ton appui... ma force, tu l,aurais si cela arrivait à ton propre enfant. On est parent pour la vie! Merci encore...

Nanoub973,

désolée du retard à répondre, tellement de choses qui se passent ici, j'ai à peine le temps de respirer, pas facile...

Je te souhaite sincèrement un prompt rétablissement. Lorsque j'aurai une minute, j'irai t'écrire un petit mot. Une semaine chargée m'attend et j'irai aussi passer deux jours à Trois-Rivières avec Bouda, ma grande amie d'enfance, j'en ai grand besoin...

Herbert est quelqu'un d'unique, j'ai beaucoup de respect pour lui.

Chère Nanou, merci mille fois de ton appui inconditionnel, sache qu'il en est de même pour moi...
Je t'embrasse très très fort...

Nanou La Terre a dit…

Solange,

Tu sais,ce n'est qu'une question de survie...
Fafouin n'a déjà plus de petite amie. Déchirant. Ce fut l'enfer la semaine dernière. Mais, des graines je sème un peu partout, tranquillement mais sûrement. Rien n'arrive jamais pour rien Solange. Merci, tes bons mots me font toujours grand bien...

Nancy,

J'apprécie tes petites visites surprises, elles sont les bienvenues. merci beaucoup...

Jackss,

alors t'aime aussi recevoir des gens chez toi... Tu as fait écouter à ton entourage, magnifique! J'ai dû l'écouter des dizaines de fois de suite afin de "m'aseptiser" le plus possible enfin d'avoir le courage de le mettre sur mon blogue.

Jackss, c'est à moi que tu parles d'humilité... On va discuter d'accord...

Nanou La Terre a dit…

Laluna,

je vous souhaite la bienvenue ici.
Vous avez parfaitement bien compris; il faut se reconstruire, se redresser et rester solide. Pour nous-même d'abord et pour eux ensuite.Un parent en perte d'énergie,au fond du baril et dans le problème, ne pourra jamais aider. Ça prend du recul, beaucoup de recul.
Courage Laluna, il y a de l'aide, la bonne pour nous. Revenez, on s'aidera!

Nanou La Terre a dit…

Zoreille,
j'ai lu ton émouvant billet sur la fête des pères...J,y ai mis un commentaire.
Je souhaite que tous ici puissent le lire. Merci...

Gelisa a dit…

Chère Nanou

Que de la douleur, que de la souffrance, je n'ai pas vu ce film, mais j'imagine les déchirements.

J'ai un neveu qui a des problèmes de consommation actuellement. Il avait une famille, une merveilleuse compagne, un beau petit bonhomme. Il a tout perdu, son père (mon frère) s'isole, il n'en parle pas. On ne le voit plus dans les réunions de famille. Quelle tristesse.

J'aimerais bien voir ce film

Bises et bon courage.

Nanou La Terre a dit…

Gelisa,
il faut voir ce film! Tu peux le louer facilement au club video.

Jane a dit…

J'étais très jeune quand ce film est sorti mais je m'en suis toujours rappelé. Il m'avait beaucoup marquer...

Nanou La Terre a dit…

Bonjour à tous,

je vais bien. Je tenterai de pondre un billet ce week-end qui suit. Trop de choses à gérer en même temps. Pour l'instant, je m'en vais rejoindre mon amie Bouda pour 2 jours. Paix et repos me feront un bien énorme....

Je vous embrasse bien fort mes chers lecteurs fidèles!


nanou xxxxxxxx

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Hello Nanou ! :o) En ce vendredi matin je te souhaite une agréable fin de semaine avec ton amie Bouda ! :o) GROS BISOUS et meilleures pensées ! ***

Nanou La Terre a dit…

Jane,
je te souhaite la bienvenue dans mon univers...

Nancy,

c'est très gentil à toi ces petites visites. Je viens tout juste d,arriver. J'ai passé un merveilleux séjour avec ma grande amie...

Nefertiti a dit…

tu as bien du courage,prends soins de toi aussi surtout !

Nanou La Terre a dit…

Nefertiti,
merci... On essaie très fort...