CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RSERVE.


Auteur inconnu

vendredi 17 juin 2011

Deux femmes libres

En ce vendredi midi, nous nous sommes permis une petite escapade dans le cente-ville de Montréal, si courte, trop à mon goût. Il faudra y revenir.

Un bon diner tout près de la Place des Arts, au grand air, par un midi torride, chaud et humide. Ouf... Je n'aime pas le centre-ville avec cette tornade de monde mais, parce que c'est elle, j'y vais, sans broncher, pour la simple et bonne raison que je l'aime et qu'elle réussi à me faire oublier ce tourbillon dans lequel je ne suis pas habituée, ou, plutôt, dans lequel je me suis déshabituée.

En fait, il n'y a qu'en la compagnie de Femme Libre que je peux allégrement me retrouver en ces endroits. Elle est "centre-ville", je suis "champs de maïs", et pourtant, nous nous rejoignons, et, de plus en plus je crois, c'est aussi ça le bonheur...

Femme Libre, une personne que je respecte énormément et apprécie, de plus en plus. Elle est, comment dire, gentille, authentique, si belle comme femme et unique, oui, unique, je la mets dans mon petit livre.

De plus, nous avons eu la chance d'écrire notre petit mot d'amour dans le livre d'Or de Claude Léveillée, sur la même page en plus. Une parole qui demeurera dans l'éternité...








22 commentaires:

Fée des bois a dit…

Ce sont des moments biens précieux... des brins d'éternité dirait mon âme soeur.

Le factotum a dit…

Rien de plus beau et de plus chère qu'une amitié franche et sincère ...
Je t'envie.
Profite bien de ces moments privilégiés.

Simo a dit…

C'est rare de trouver un vrai ami,profite bien ma chère Nanou et bon weekend.

Nanou La Terre a dit…

À vous tous,

femme Libre est une blogueuse que je respecte et admire beaucoup! Je vous invite à venir la découvrir dans son blogue xxx

Solange a dit…

C'est toujours plaisant de rencontrer une personne qu'on apprécie sur le blogue, je suis certaine que la rencontre a été très agréable, c'est une femme de qualité.

Nanou La Terre a dit…

Solange, vous êtes de retour! ça fait plaisir de revoir vos couleurs!

Zoreilles a dit…

Un beau moment que cette rencontre, peu importe le décor, c'est l'amitié qui embellit tout.

Je me souviens d'avoir croisé souvent sur d'autres blogues cette Femme Libre dont tu nous parles. Elle sait toujours me toucher dans ses commentaires. Parfois on se demande comment se fait-il qu'on passe à côté de si belles rencontres...

Et cette chanson de Claude Léveillée (écrite avec Gilles Vigneault) me revient dans le coeur :

Garderez-vous parmi vos souvenirs/Ce rendez-vous où je n'ai pu venir/Jamais jamais vous ne saurez jamais/Si ce n'était qu'un jeu ou si je vous aimais/Les rendez-vous que l'on cesse d'attendre/Existent-ils dans quelque autre univers/Où vont aussi les mots qu'on n'a pas pris le temps d'entendre/Et l'amour inconnu que nul n'a découvert »

Joan Durand a dit…

L'amitié est un bien beau cadeau. :-)

Air fou a dit…

»Chère Nanou

Si cette visite a pu t'apporter quelque réconfort, j'en suis heureuse.

Ta vie est un livre d'or et je t'y signe un poème en forme de bonheur.

Jackss a dit…

Bonjour Nanou,

Quelle belle complicité! C'est plaisant à entendre. Et quant à ce mot d'amour dans le livre d'or de Claude Léveillé, je vous envie. J'aurais tellement aimé poser le même geste.

Son triste départ, sans funérailles d'état, m'a interpellé à plusieurs égards: des brins d'entrevues avec lui, les textes bibliques, certains témoignages, plusieurs éléments m'ont frappé. Et si je trouve un instant, j'aimerais bien y faire allusion un peu plus.

Le soleil va briller ici demain. Il sera là pour la Saint-Jean. J'aimerais bien vous en envoyer un brin si ça se faisait. Bon début d'été.

claude a dit…

Quel joli texte Nanou. Un belle hommage que tu rends à ton amie.
Tu sais, je suis une fille de la ville comme elle et pourtant maintenant, de par la vie, je suis une fille des champs, comme toi.
Mais dans mon âme et dans mon coeur, je reste une fille de Paris.

claude a dit…

Bel !
Purée, la faute !

Nanou La Terre a dit…

Bonjour Zoreille!

oui, Femme Libre a une plume bien à elle. J'ai appris à la connaître et à l'aimer. Une femme très courageuse.

Mais oui, le rendez-vous... Tu sais, on n'a pas fini de découvrir Léveillée, il a écrit de si belles choses, jusqu'à son dernier CD.

Pour toi je te laisse le texte de

"Avec nos yeux", paroles de Gilles Vigneault et musique de Claude Léveillée... C'est ce qui jouait lorsque le cercueil de Claude Léveillée est entré dans la basilique Notre-Dame. J'y étais avec ma cousine Tite-Fleur... Ce sera parmi mes plus tendres et doux moments de ma vie...

Pour toi Zoreille...


Avec nos yeux, avec nos mains
Dont nous aurons été humains
Nous nous serons à peine vus
Nous serons-nous touchés? À peine.

Nous aurons mis tout notre enjeu
À ne pas être malheureux.
La roue ne cesse de tourner
Emportant gestes et regards
Dans un tourbillon d'infortune
Sans nous offrir un lendemain.

Fermés nos yeux, fermées nos mains,
Qui retrouvera les chemins
Par lesquels nous voulions surprendre...

Le mot de passe de l'amour?
Nous aurons vécu sur la terre
Sans rien tenter d'un jour à l'autre
Pour apprivoiser le mystère

Nous serons passés au soleil
Sans jamais remarquer notre ombre
Et, les yeux secs et les mains blanches

Nous sortirons de ce sommeil
Sans l'avoir comparé à l'Autre

Avec tendresse Zoreille xxx

Nanou La Terre a dit…

Joan Durand,

rencontrer avec nos yeux un lecteur qu'on apprécie est un bien beau cadeau...

Air Fou,
la rencontre avec Femme Libre est toujours heureuse... Je ne sis pas si ma vie est un livre d'or mais je suis choyée et entourée de bien belles et bonnes personnes. Tu en fais partie... xxx



Jackss,

quel plaisir de te voir ici ce soir...
Deux femmes qui vivent sensiblement les mêmes choses en ont long à dire, tu peux t'imaginer?
Pour lÉveilléee, pas question que je rate ça... J'ai aussi assisté aux funérailles...
Dans ma vie, peu d'élans comme celui-ciL Félix Leclerc, René Lévesque et... Léveillée.

Il n'en voulait pas de funérailles nationaux, alors, ce fut merveilleux ainsi, je te l,assure... C'est là, dans ma tête, gravé à jamais...

malheureusement, pour la St-Jean, ici ce sera de la flotte. De toute façon, bientôt, notre fête sera celle des patriotes, non?

Nanou La Terre a dit…

Claude,
chauqe fois que je te vois ici je pense à Ginette Reno. Bon sens que je trouve que tu lui ressembles!!!
Alors comme ça, tu es parisienne aussi, comme Nanou!
Au diable les fautes... xxx

Nanou La Terre a dit…

À tous,

désolée à mon tour pour les fautes! Je ne me suis pas corrigée avant d'envoyer mes réponses!

Une femme libre a dit…

Plein de bons mots pour moi ici, merci! J'ai beaucoup aimé notre rencontre et la prochaine fois c'est moi, la rate des villes, qui ira visiter la rate des champs!

Une femme libre a dit…

oups... moi qui irai... ;o)

Une femme libre a dit…

oups... moi qui irai... ;o)

Une femme libre a dit…

Hého Nanou! Je veux tellement y aller que je me répète encore et encore...

Nanou La Terre a dit…

Femme Libre,
oui! Et je t'emmène dans le Vieux Terrebonne et te fais visiter la pointe de l'Île Jésus... Promis...
Comique ce genre de petit lapsus!!! xxx pour toi.

Nanou La Terre a dit…

Femme Libre,
plus précisément, St-François-de Sales, par là où se sont installés les premiers colons...