Croire que les choses se produisent trop lentement ou trop vite est illusoire. Le synchronisme est parfait. Chaque chose arrive toujours en son temps... Rien ne nous arrive qui n'ait d'abord été senti et pensé. Pour créer le futur, il faut y croire sans réserve. Auteur inconnu

samedi 6 juin 2015

La lumière...

Je souhaitais 
Emprisonner à tout jamais 
Ce moment de lumière 
Un week-end d'automne
Et j'aurais voulu mourir sur le champs 
Tellement j'étais heureuse ce matin-là 
Mais oui, mais oui je sais
Nous sommes au printemps 
Et alors? 
Il existe un printemps 
Même en automne....



Québec, ruelle des Ursulines, 2008

5 commentaires:

Pierre Forest a dit…

Jolie photo. À l'automne, surtout quand c'est un peu plus frais à l'ombre, c'est le genre de moment où on anticipe le plaisir de sentir les rayons de soleil qui nous réchauffent et le corps et le cœur, dès qu'on franchira le cap. Comme disait la Sagouine, le bonheur ce n'est pas de l'avoir, mais c'est de savoir que tu vas l'avoir.

Le factotum a dit…

J'aime bien être aussi emprisonner dans un pan de lumière.
J'adore lorsque cela se produit dans mon petit boisé.
Bonne semaine! xx

Solange a dit…

Et parfois l'automne est plus joli que le printemps.

Nanou La Terre a dit…

Pierre,
oui cette journée-là il faisait très chaud au soleil et à l'ombre aussi, mais j'en profitais, sachant que c'était sur les derniers miles.
Savoir qu'on va avoir en anticipant, oui tiens, c'est vrai!

Factotum,
j'aimerais bien ça moi le voir ce petit boisé-là. Tu en parles si souvent xxx

Solange,
l'automne a aussi son charme, il s'agit d'aller détecter les odeurs et ce qu'il a de particulier. J'aime toutes les saisons mais préfère l'été sec, pas humide.

claude a dit…

Et puis des fois le printemps ressemble à l'automne et là j'aime moins.
Bises