CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RSERVE.


Auteur inconnu

mardi 29 décembre 2015

Fafouin et un peu d'humour!

Fafouin ...

24 décembre 2015

Il est sorti de détention le 10 mars dernier. Il était si beau, heureux, si reconnaissant de retrouver enfin sa liberté et serrait très fort ma main, en sortant de Bordeaux. Il faisait beau cette journée-là. Marlena avait laissé quelque chose dans la mijoteuse. Une belle petite maisonnée d'amour l'attendait. Je me rappelle encore de sa reconnaissance envers la vie enfin retrouvée, de ses yeux qui se délectaient de tout ce qu'il voyait autour de lui, avec amour, grâce et remerciement.

-"J'suis tellement content, tellement content maman..."

Je ne pouvais faire autrement que d'entrer dans sa bulle de gratitude. Fallait sentir ça, toute entière, avec lui. Il y avait un silence d'or, comme si un dieu intérieur parlait à travers lui.  Une seconde chance de tout recommencer, rebâtir avec le meilleur qu'il avait en lui-même, avec toute la force et le rebondissement que je lui connaissais. Je savais qu'il pouvait.

Les mois ont passé. Il y eut la mort de son grand ami Pat. Une épreuve énorme pour lui. Mais, je sentais qu'au travers cette grande douleur, il apprenait, sur les choses importantes et essentielles de la vie, son côté si éphémère, sa fragilité. Fallait miser sur l'urgence, la nécessité d'aller vers le meilleur de lui-même.

Il a pleuré avec le plus grand des déchirements, accueilli avec courage et sérénité ce deuil, ouvert ses yeux intérieurs qui révèlent toujours que rien ne meurt jamais, que ceux qu'on a aimés y sont toujours dans son coeur d'homme. Car c'est ce qu'il était devenu, un homme.

Vie de couple avec sa compagne qui ne l'a jamais abandonné. Un petit bonheur tout doux et simple. Un travail stable depuis plusieurs mois  mais plus encore; la redécouverte de sa grande passion, de sa créativité. Fafouin a même monté sa propre entreprise, prend des heures à transformer des photos sur Photoshop, choisir ses préférées, les faire imprimer ensuite sur des T-Shirt de qualité. Tout est fait avec temps et amour, avec le coeur d'un vrai passionné quoi. Il me montre tout ce qu'il fait et je vois que tout se perfectionne, de plus en plus...

"Regarde maman, ce sont mes nouvelles transformations..."

Il est si fier de lui. Retrouver son vrai moi, sa dignité et la satisfaction personnelle d'accomplir enfin quelque chose qu'il aime, sans l'aide de personne.

Je devais aller le chercher avec sa petite amie  le 24 décembre en pm pour aller réveillonner chez mon frère.

Et puis voilà, un téléphone ce midi, sa petite amie....

"Nanou, je suis désolée, je n'ai pas une bonne nouvelle à t'annoncer... Fafouin s'est fait arrêter cette nuit pour vol qualifié. Je n'en sais pas plus. C'est son avocate qui m'a contactée..."

On se parle, on pleure, mais surtout on ne comprend tellement pas ce qui a bien pu se passer. Impuissance, Impuissance... Fafouin était parti depuis 2 jours à Montréal, sur la brosse, comme on dit. Chaque fois qu'il va à Montréal, il se passe quelque chose. Il boit, devient agressif. Tiens, en automne, il a donné un coup de point à un itinérant. Au printemps, il s'est fait battre sur la rue, on ne sait pas trop pourquoi. Oeil au beurre noir, fente sur la tête. Et puis là...

Veille de Noël... Il tenait tellement à ce réveillon. familial. Trois Noël sans sa famille, c'est beaucoup. Je comprends parfaitement que l'approche de Noël nous rende un peu plus fragile. Tiens, moi, j'ai beaucoup pensé à mon père et à quel point j'aurais souhaité l'avoir encore avec moi, sans sa foutue maladie mentale. Mais je ne pars pas  sur le party pour autant. Fafouin oui, c'est extrême, sans limite. Je sais bien qu'il noyait la peine qu'il avait face à la perte de son ami Pat.

Je culpabilise. Peut-être que si... Out! Exit la culpabilité! Que puis-je lui offrir de plus que tout l'amour, la présence et la foi que j'ai en lui, quoi d'autre! Je pense beaucoup plus à moi maintenant, à ma vie de femme et, c'est bien, normal même. Après tout, Fafouin est un adulte responsable, sensible, brillant et intelligent avec une capacité de rebondissement extraordinaire.

 Prendre soin de moi. Boire de la tisane apaisante. M'envelopper dans du chaud, du confortable. Aller marcher... Peux pas aller chez mon frère. Annulation. Trop de monde, pas assez intime et je n'ai  ni le coeur à la fête, ni le goût de faire du social là, surtout qu'il y aura des gens que je ne connais pas. 

En attendant, je ne ressens rien là. Ça fait trop mal sans doute, protection. Je suis en train de me demander de quelle façon ça va exploser. Vais-je aller hurler de toutes mes forces en plein bois ou pleurer jusqu'à me vider complètement le corps, m'apaiser et m'endormir?

Et puis, fin d'après-midi. O, miracle, un appel inespéré...

"Maman, ne t'inquiète pas, tout va bien. Je n'ai rien à voir là-dedans. Ils m'ont libéré. Je suis à la maison."

Wow... Bien. Là, je vais aller passer la soirée chez ma mère et faire un petit tour  à la messe de minuit pour  me faire plaisir. Et puis voilà que, tout à coup, il m'a semblé n'avoir pas assez passé de temps chez maman. Bien voyons?

" Je dois partir là maman..."

" Mais c'est pas si loin Nanou la petite église!"

" Mais c'est quand-même à 7 minutes d'ici maman! Faut que j'y aille là !"

Je me sens toujours divisée. J'aimerais être aux deux endroits en même temps; St-François-de-Salles, petite église ancienne, la plus vieille paroisse de Laval à St-François, sur le boulevard des Mille-Îles et, ma paroisse, St-Noël Chabanel. Et là, je veux être dans la vieille église.

Minuit. Mais c'est quoi ça là?

 "Noël c'est l'amour"

Je veux bien mais c'est pas le "Minuit chrétiens"

Pourquoi ne chantent-ils pas le Minuit chrétiens?

Déception.

Au fil de la messe, j'entends bien le prêtre parler de la messe de 11 hres... Mais moi, j'allume vraiment pas. Pire, je me dis qu'il est un peu mêlé ce prêtre. Ce n'est que 45 minutes après le début de la messe que je me rends compte que je suis allée à la messe de 11 hres. Oh boy... J'ai quand-même beaucoup  apprécié le sermon du prêtre. Mais là, je me faufile en douce. Faut filer à toute vitesse vers l'autre paroisse, pour le vrai minuit là!

J'y suis, tout est sous contrôle. et le monde attend en silence dans l'église. Mais moi, je veux aller faire un petit tour aux toilettes avant. J'enfile à toute allure les escaliers de gauche, dans le noir, et les portes se referment dans un fracas épouvantable derrière moi.  Horreur... Suis certaine que l'église toute entière a entendu.Timidement, je retourne en haut et m'installe près de la chorale. Et oh, bonheur, une voix de ténor absolument magnifique entame le "Minuit chrétiens."

Et bien voilà, me dis-je. C'est ce que tu voulais, bien c'est ce que tu as. Mais d'où sort-il ce ténor génial?

Le lendemain, j'ai eu le bonheur de recevoir mon fils, mon ex, ma mère et un couple d'amis de longue date. La musique est au rendez-vous. Piano, voix, guitare. Ce qu'il y a de bien à vivre seule c'est qu'on peut renvoyer chez l'ex le conjoint de mon amie Manou. Génial. Et alors, les deux amies de filles peuvent placoter à leur goût. Merveilleux! Ça fait 3 fois qu'on expérimente et on aime vraiment beaucoup.

Manou et moi nous levons très tard. Fafouin retourne dans ma chambre pour dormir. La zénitude cesse au moment où j'ouvre mon congélateur pour retrouver des aliments qui... dégèlent...

Leçon de vie no xyz: il ne faut jamais remplir son congélateur à pleine capacité, au risque de brûler son compresseur de frigo, ce qui est arrivé. Pas de panique. Je tente de conserver le meilleur de cette expérience:

-C'est l'hiver, heureusement. Je n'ai rien perdu. Mes aliments sont restés dehors dans un gros bac.

- Le lendemain, je me suis procuré un frigo seconde main dans un endroit sûr avec une excellente garantie.

-J'ai pu faire un bon ménage dans mon ancien frigo

- Je n'aimais pas le tiroir congélateur en bas et j'ai retrouvé  la porte congélateur en bas.

- Grâce à mon réparateur de frigo, et sur sa recommandation, j'ai récupéré toutes les tablettes de mon anciens frigo au cas où il y aurait bris.

- Tout est bien correct comme ça.

- Rien de bien grave n'est arrivé.

Vive la vie!


11 commentaires:

Pierre Forest a dit…

Heureux que Fafouin n'ait rien eu à voir avec ce vol qualifié. La grande impulsivité avec laquelle il doit composer et l'alcool ne font jamais bon ménage. Il va devoir se battre avec ça toute sa vie. Il est bien entouré avec sa blonde et toi et si sa petite entreprise de T-Shirt fonctionne bien il a en main les cartes qu'il faut pour réussir sa vie.

Zoreilles a dit…

J'allais te dire exactement la même chose que Pierre!

Au final, je le sais, tu as eu peur (et moi aussi en te lisant!...) mais soulagée et heureuse, tu retiens les bons moments et il y en a eu tout plein jusqu'à maintenant malgré les aléas de la vie, le frigo qui brise, etc.

Que 2015 se boucle dans la douceur et que 2016 te réserve encore d'extraordinaires moment de musique et de joie avec ceux que tu aimes.

Le factotum a dit…

Je crois que tu réagis bien aux aléas de la vie de ton fils.
Tant que tu sauras aussi bien l'entourer et l'encourager, il ne peut que s'améliorer.
Je te souhaite une année 2016 des plus extraordinaires.

Une femme libre a dit…

C'est un vrai conte de Noël cette histoire! Un qui nous tient sous son joug du début à la fin, qui nous fait battre le coeur, venir au bord des larmes avec toi, soupirer de découragement et comme on en vient à se résigner et à se dire que malgré tout avec ta résilience habituelle tu vas te tirer de cette nouvelle et toujours plus cruelle déception, ça change totalement de bord. Ouf! On est tellement soulagée avec toi, emportée dans l'allégresse. Mausus que tu racontes bien ce qui t'arrive! Je te souhaite le meilleur des nouvel An mais avec la peur que tu as eue et le revirement joyeux qui suit, je sais que ce sera le cas. Alleluya!

Jackss a dit…

Bonne année, Nanou!

Oufff! Que d'aventures! On peut dire que tu en as eu pour ton argent. Moi, ce qui me frappe dans ton récit, c'est qu'on dirait parfois que lorsque ça va mal, tout se met à mal aller en même temps et que les meilleurs, les plus forts, comme toi, sont les moins épargnés.

On disait autrefois: "Dieu éprouve ceux qu'il aime". Sainte Thérèse de Lisieux avait déjà écrit: "Mon Dieu, je comprends que vous ayez si peu d'amis quand on voit de quelle façon vous les traitez".

Je pense qu'il t'aime énormément. Et je pense que c'est vrai pour moi aussi. Je suis donc bien placé pour te comprendre. C'est fou tout ce qui nous est tombé sur la tête en 2015, Laure et moi. J'espère que le Bon Dieu va nous aimer un peu moins en 2016. Hihi.
Bonne année, Nanou! Je ne te souhaite pas bon courage. Je sais que tu en as à revendre.

Solange a dit…

Un Noël mouvementé, mais tout est bien qui fini bien. Je suis bien heureuse pour toi et te souhaite que cela continue pour 2016.

Pur bonheur a dit…


Heureusement tout s'est bien terminé! Je suis contente pour toi.

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

http://ange-aerien.blogspot.ca/2016/01/jeu-de-mains-vision-de-demain.html

Voilà Nanou! J'ai utilisé ta si vraie et si belle citation.
Passe une superbe journée!
xoxoxo

Nanou La Terre a dit…

Pierre,
t'as toujours les bons mots toi. Et oui, effectivement, il n'en tient qu'à lui! Son point fort; il a confiance en lui.

Zoreille,
oui, le frigo ce n'était absolument rien à comparer avec la peine que j'aurais eu de ne pas le voir pour Noël. Merci pour tes bons voeux. je t'en souhaite de même tendre amie xxx

Le Factotum,
comme on dit, peu à peu, à un moment, tous les petits pas mis ensembles forment un grand pas. L'année 2016 commence bien drôlement... De bons amis qui vont partir...

Femme Libre,
je ne voulais pas te faire venir au bord des larmes toi! Tu en as déjà assez comme ça!Oui, Alleluia, j'ai cueilli pour toi les fleurs du soleil! Ahah. Merci... On se contacte xxx

Jackss,
ce qui est drainant, ce sont ces montagnes russes d'émotion. Mais il semble que je sois capable d'encaisser! Mais ce que je raconte est positif Jackss, le frigo, ce n'était tellement rien à comparer à la joie retrouvée, tu comprends! Dieu, je m'efforce de le garder constamment à l'intérieur de moi. Il y est toujours. Dieu, c'est immatériel, ce n'est qu'une grande force remplie de confiance et d'amour. Je sais à quel point tu es bien placé pour comprendre tout ça... Merci pour tes bons voeux et t'en souhaite de même. Du courage, bien sûr, mais tu sais, je me sens tellement loin d'être parfaite. Il m'arrive de tomber tu sais et plus souvent qu'autrement ces temps-ci! Bizous xxx

Solange,
ce fut un vrai Noël d,amour, ça, je peux te l'affirmer! Bonne année 2016 à toi! xxx

Pur Bonheur,
oui, fort heureusement. N'empêche... Il n'était sûrement pas avec les bonnes personnes là...

Fitzsou,
encore épatée que cela t'ait fait si plaisir, j'en suis fort heureuse. J'irai donc zieuter là où tu me dis....







Julie Laluna a dit…

Je te lis à retardement, comme ma vie ces temps-ci.
Que tout aille pour le mieux pour ton Fafouin me donne la foi.
Ici ce n'est pas tout à fait le cas, mais je respire dedans et m'enveloppe dans du doux et du chaud moi aussi.
Comme je me suis reconnue dans cette recherche de paix et de beau dans l'église...
Moi qui ne suis pas croyante, plutôt agnostique, je me réfugie souvent dans les odeurs d'encens et le calme feutré de la cathédrale pas loin de mon travail...
La paix!
...
Bonne année belle Nanou.
Que 2016 soit bonne et douce!
xx

Nanou La Terre a dit…

Chère Julie,
je t'en souhaite tout autant et je sais cette dernière année n'a pas été facile pour toi. Que tu puisses retrouver force et équilibre en cette année 2016 ma chère xxx Ça me fait bien plaisir de te voir ici!