Croire que les choses se produisent trop lentement ou trop vite est illusoire. Le synchronisme est parfait. Chaque chose arrive toujours en son temps... Rien ne nous arrive qui n'ait d'abord été senti et pensé. Pour créer le futur, il faut y croire sans réserve. Auteur inconnu

vendredi 3 avril 2009

La parade des détritus



Retour du printemps et des longues promenades avec le chien = retour de l'angoisse des déchets qui n'en sont pas...

Conclusion? Éviter de longues promenades en matinée, et plus précisément la journée de la collecte des ordures. Pourtant, çà m'interpelle, il faut que je vois et constate. C'est absolument délirant. Non mais, excusez-moi mais j'en reviens à peine. Et pourtant, j'ai plusieurs promenades chocs à mon actif. Pire encore, on dirait que les bons déchets me sentent et se donnent le signal pour se multiplier à mon approche, attendant ma réaction pour ensuite, effrontément, sonder et se régaler de ma pensée qui s'affole.

Il m'arrive d'en sauver, in extremis.

Tiens, la semaine dernière, j'ai voulu faire le sauvetage d'un Fred Caillou géant mais je l'ai vu par hasard et un peu tard. Je devais passer chez moi et filer à un rendez-vous. Pour ne pas rater mon rendez-vous, Fred s'est retrouvé dans le dépotoir, assurément. La culpabilité m'habitait. Étant donné qu'il m'est impossible de prendre la Terre entière sur mes épaules, faut lâcher prise...

Ceci dit, je m'écarte du sujet. Passons à cette mémorable promenade.

On n'a pas idée comment les gens sont fous au printemps. On a envie d'air, alors, on fait le ménage!

Il y a différents types de "jeteux"....

Prenons d'abord le "jeteux" intelligent, foncièrement généreux. Il dépose à la rue dans l'espoir de donner quelque chose. Il habille subtilement l'objet en question. Généralement, ils s'y prend la veille au soir et place son trésor bien en évidence. J'ai vu deux belles soeurs jumelles "chaises" côte à côte, invitant le passant. On se tire une chaise?

Il y a le jeteux égoïste et sans pitié. Lui, avant de déposer, détruit un peu l'objet de convoitise pour être bien certain que personne ne le prendra; un beau bureau avec un coup de hache en plein milieu: "Tiens toi, et vlan!" D'autres arrachent et démembrent un tiroir... Pas tous les tiroirs, juste un...

Qu'est-ce qui se passe dans leurs têtes au moment exact où ils passent à l'acte et choisissent de détruire plutôt que de donner?

Pour terminer, il y a le "jeteux" inconscient. C'est à se demander s'il regarde les nouvelles, lit les journaux. Aime-t-il vraiment la planète qui lui a donné la vie? L'inconscient va jeter 3 télévisions, 4 écrans d'ordinateur qui fonctionnent encore... Il a tout simplement ENVIE d'écrans plats, avide de consommation extrême. Allez, on change tout! Ensuite on sera tous heureux, enfin!!! Jusqu'au jour où çà lui prendra un autre gadget plus performant pour lui rendre le bonheur perdu...

Y a-t-il tant de gens dupes à ce point?
Çà me fait pitié...
Quand on sait que le bonheur lui, est ailleurs, si loin de tout çà...

Bon, pour m'assommer et m'achever au retour à la maison, je constate que mon voisin immédiat est un parfait imbécile, un nono quoi... Il a déposé à la rue deux grands sacs transparents géants remplis de contenants de plastiques, de papiers, de détritus de toutes sortes. Pourquoi transparents?

Quand je vous dis que les déchets ont une âme et veulent me faire suer... le croiriez-vous?

2 commentaires:

Bouda a dit…

T'es comique Nanou... C'est vrai: c'est Nanou LA TERRE ton nom... Ça doit être pour ça que tu veux sauver la planète, et tous les Fred Caillou géants qui peuplent les détritus. Mais, sérieux, je te comprends. On est les rois du acheter-jeter nous en Occident. Incroyable, mais toute notre économie est basée sur ça, la consommation. Comment réellement y échapper?... Consommer n'apporte pas que du mal. C'est de l'emploi, de la créativité, du commerce. C'est la sur-consommation qui fait mal: crédit, pollution, insouciance, épuisement des ressources... On a bien du chemin à faire! Merci pour la réflexion que tu suscites Nanou.

Zed Blog a dit…

Quel billet sensible et intelligent.

Je pense comme toi et je suis désolée, découragée, de constater que tant de gens se bouchent les yeux et les oreilles, surtout la tête et le coeur, en fait, et continuent à vivre à la préhistoire du capitalisme.

Triste à dire, mais l'éducation, avec une majorité, coule comme l'eau sur le dos d'un canard et seule la coercition avec douleur au portemonnaie pourrait possiblement, partiellement fonctionner.

Triste, mais je crois qu'il va falloir au plus vite, espérons pour un certain temps seulement mais j'en doute, une « police » des déchets et une redevance « au poids ». Et là, je suis certaine que plusieurs trouveront le moyen de larguer leurs déchets dans la cour des autres pour ne pas payer.

Espérons que Fred aura su attirer un autre regard contemporain.

Et merci de tes commentaires chez moi, c'est vraiment gentil!

Zed ¦)