CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RSERVE.


Auteur inconnu

vendredi 15 mai 2009

Angoisse nocturne

Nous fêtons l'anniversaire de Fafouin ce soir. Je lui ai parlé hier au téléphone. Il était chez son père qui devait le fêter mais était retenu à l'hôpital pour une opération mineure.

Que fais-tu?


Je suis avec des amis. Papa est encore à l'hôpital. Il devait me fêter mais là-bas c'est plus long que prévu. Il doit m'appeler en soirée.


Ton père t'as confié la maison?


Oui


Peux-tu m'en donner des nouvelles s.v.p. lorsque tu en auras?


Oui


Comment s'est passée ta journée de travail?


J'ai pris congé, c'est ma fête.


Ce n'est pas une raison pour manquer ton travail. Ce n'est pas une bonne idée. Il faut retourner au travail demain matin.


J'ai rendez-vous chez le dentiste à 10 hres 30 demain matin.


Tu les as prévenus?


Oui maman.


Il était coincé entre le cellulaire et le téléphone de la maison. J'entendais des "merci". Les gens l'appelaient pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Il est très populaire ce Fafouin.

J'ai eu le goût de m'en mêler, de l'inviter, mais stop, je m'arrête et y pense consciemment: il doit s'arranger avec la relation qu'il a avec son père. Il le faut, pas le choix. Trop souffert là-dedans à faire le triangle entre les deux. Çà se maintient, j'en suis fière et c'est correct comme çà. De plus, je le reçois demain soir avec sa petite amie.


Bon écoute, je sors pour une petite heure. Donne-moi des nouvelles d'accord et prends bien soin de toi. On se voit demain.


D’accord...


1 hre 30 du matin. Le téléphone...Mon conjoint répond...

Il n'est pas ici, il est chez son père. Qui parle?....Attendez, je vais vous passer sa mère.

L'angoisse. Et pourtant je reste calme tout ce temps. C'est un policier. Fafouin a dérapé... En compagnie de 2 autres jeunes, il s'est introduit par effraction dans une voiture, a volé les immatriculations du proprio et une paire de lunette. Ce sont fait prendre. Ils faisaient la fête, avaient bu, fumé. De plus, Fafouin s'est éclypsé, gênant le travail des policiers. Ses papiers, son sac, et sa passe d'autobus sont au poste. Bref, sera accusé de vol simple, possession de cannabis et d'entrave au travail des policiers...Et là, il est en cavale. C'est tout???? On se calme... Je parle à la policière:


Il faudra appeler son père. C'est lui qui a la garde.


Elle...


Voulez-vous venir récupérer ses effets personnels au poste?

Moi...


...

Ses effets personnels, ses effets personnels...Non, stop. Il y a 3 ans, je serais partie en pleine nuit pour aller les récupérer. Je prends une grande respiration, je me parle. Non... Reste stratégique, centrée sur ton équilibre et sur ce que tu veux qu'il apprenne. Il s'en portera beaucoup mieux, comme toutes les fois précédentes. Fais -lui confiance, fais-toi confiance...
Il y a trois semaines, j'avais lancé un ultimatum et imposé mes limites après plusieurs bévues et dérapages de sa part. Pas facile...


La semaine, tu dois aller coucher chez ton père. Il me fera plaisir de d'accueillir à coucher lorsque tu accepteras d'aller te faire aider pour ta consommation. Tu le sais, je suis toujours disponible quand tu veux pour toi, dans tout ce que tu entreprendras de positif. Penses-y...


Il se rebute, C'est le dénie. Pas grave, je tiens mon bout, sans forcer. Je le laisse mûrir tout çà et jongler un petit brin dans son coin...Une main de fer dans un gant de velours quoi, pas le choix...C'est ce que je dois faire.

Alors moi à la policière ...



Je n'irai pas chercher ses articles personnels. Je vais attendre la suite des choses... Appelez son père.


Donc, je me suis endormie là dessus. Mon fils est en cavale, il a fumé, bu. Belle nuit en perspective pour une maman. Mon corps s'engourdit, je ne sens plus mes bras. Je hais çà pour mourir cette sensation. C'est terriblement physique...Alors on recommence les rituels... Je prie, je prie et je prie, me tortille, me torture, imagine le pire scénario pour finalement dormir environ 2 heures.Vous savez, lorsqu'on s'endort enfin et que les oiseaux chantent...


Il est revenu chez son père aujourd'hui et m'a téléphoné.


Je dois aller chercher mes papiers au poste de police.


Hum...(calme)


Est-ce qu'ils vont me mettre les menottes?


Je ne sais pas...(calme)




Libération, bonheur, tension qui relâche après l'enfer de la torture nocturne...En même temps, je le laisse dans son jus... Je m'améliore.

Il est venu pour son souper de fête avec sa copine. Trêve, lui ai-je dit, c'est ta fête. Merveilleuse soirée. J'ai par contre insisté afin qu'il retourne coucher chez son père. J'ai besoin de refaire le plein d'énergie et de prendre du recul car ses déboires m'affectent trop. Pourquoi se met-il les pieds dans la merde? Je le regarde, me questionne. Il a une belle personnalité, semble équilibré, il est si beau, brillant... Mais pas toujours finalement...

J'sais pas ce qui m'a pris...

Phrase type de Fafouin, utilisée à toutes les sauces...Mon Fafouin que j'aime tant...

Je vais me foutre de nouveau le nez dans mes plate-bandes ce week-end. Cure thérapeutique assurée... Et la vie continue, et on reprend le bateau!




15 commentaires:

Zed Blog a dit…

Je vous embrasse bien fort, Nanou La Terre. L'amour inconditionnel n'est pas de l'amour pour moi. L'amour est là, au fond, la plupart du temps, mais il faut que la personne se prenne en mains et s'aime aussi elle-même sinon, elle se détruira et nous détruira. S'aimera-t-elle plus après, elle-même? Non. Elle portera la honte et la culpabilité toute sa vie.

Vous avez la meilleure attitude. L'amour qui encadre, qui aime avec l'attente que le ou la jeune grandisse, s'assume, réfléchisse au lieu d'éponger tous les dégâts et de ne plus, à la fin, avoir rien à donner, c'est difficile mais je sais, pour en avoir été témoin plus d'une fois, que ça marche presque toujours. Son père a-t-il songé à lui faire consulter un ou une psy, pour l'accompagner?

Il faut, comme en voiture, avoir une vision de l'horizon.

Oui, jardiner, quelle excellente idée à je penserai à vous pendant que je travaille de mon côté.

Zed

cryzal a dit…

Mmm quoi dire de mieux que Zed a déjà dit ......j'avais écrit un article sur mon blog en date du 10 mai sur le Lâcher prise.....
Le mettre en pratique constament
et bravo vous le faites amirablement bien.....

et j'aimerais savoir si le merveilleux regard de votre entête est le vôtre ????

Reposez-vous bien et faite vous ma tite salade ensoleillé que je suggère en date ajd Samedi

au plaisir ma chère et bonne thérapie avec la terre

Evyzamora a dit…

Je trouve que tu as très bien réagis. Il n'y a pas de secret, mais du haut de mes 27 ans (et quelques souvenirs de jeunesse ;)) je peux te dire que l'assumation de ses actes est le meilleur moyen d'apprendre. Pour une maman, et tu décris très bien les symptômes physiques qui s'en suivent, ce n'est vraiment pas évident, mais tu as fait le bon choix!
Ça peut prendre du temps mais ça va rapporter j'en suis certaine.
Reposes-toi bien et bonne fin de semaine...

Angelika a dit…

Oufff ! Je vous admire d'avoir su gérer cette situation aussi calmement... Bon courage pour la suite des choses !

Zed Blog a dit…

Comment allez-vous aujourd'hui, Nanou La Terre?

Le jardinage n'a pas dû être facile, si vous habitez près de Montréal où le froid et le vent règnent en maitres ces jours-ci.

J'ai pensé à vous.

Zed

Solange a dit…

Situation difficile, mais c'est la meilleure façon d'y remédier.Bon courage.

Nanou La Terre a dit…

Zed,
un psy...Il faut oublier çà. Il faut lire mes libellés "Fafouin mon fils" et plus particulièrement " Les fugues de Fafouin" et " Son bonheur et le mien" pour mieux comprendre la situation...Aussi, je vous remercie pour vos délicates attentions, c'est très gentil. Avoir une vision de l'horizon, la garder cette vision, oui...
Dimanche, en effet, trop froid pour les plate-bandes, mais je me suis reprise aujourd'hui!

Cryzal,
votre article, oui, et j'y avais répondu...
Merci du compliment, c'est gentil. Oui, le regard sur l'entête, c'est une photo de moi.Je n'y manquerai pas pour la salade!

Solange, Angelica,
oui, nous voulons que nos enfants deviennent des adultes. À cet âge, assumer la conséquence de ses actes est la meilleure solution. De toute façon, même si on s'obstinait à faire la morale,le message ne passe plus.

Caro et cie a dit…

Bonjour,

Mon fils Alex a eu une période "je fume du pot à temps plein" et il a fait quelques niaiseries..

Je l'ai laissé subir les conséquences de ses actes même si des mon coeur se tordait... Mais nous l'avons toujours aimé, nourri, entouré...

Mais il faut qu'il subisse la conséquence de ses actes, sinon rien ne changera...

Mon fils est un jeune adulte équilibré, affectueux, sensible,sobre de toutes substances... (il a de la difficulté à terminer une bière)...

Bon courage!

Nanou La Terre a dit…

Caro,
çà fait du bien d'avoir le feedback d'autres parents qui ont passé pas là et de constater que, finalement, avec beaucoup d'amour, tout passe...Merci pour votre témoignage et votre lueur d'espoir!

Mercredie a dit…

Première lecture pour moi dans ton blog...
J'ai eu un pincement au coeur en lisant ce post.
Je suis TES en scolaire et dans les centres jeunesses... J'accompagne souvent des parents face au dérapage de leurs jeunes...
Ces jeunes qui déraillent sont mon quotidien.
Et puis, je suis la maman du plus merveilleux p'tit homme de 2 ans et demi.
Un jour, je serai p-e aussi à ta place, face à un grand fafouin qui change de voie.
Malgré mes études, mes formations, mes milliers d'intervention, rien de me protège et protège mon fils...
Ado, mes parents sont déjà venus me chercher au poste de police... J'ai été pas mal stupide moi aussi. Mais un jour, ma mère m'a dit: "N'oublie pas que nous t'avons inculqué tout ce qu'il y a de meilleur et que peu importe ce que tu feras, ce qu'il y a de bon en toi ressortira."
J'ai fini par revenir.
Et mes jeunes qui reviennent finissent par le faire parce qu'ils ont eus un parent qui, à quelque part, n'avait pas abandonné l'espoir qu'ils retrouvent le meilleur en eux...
J'espère de tout coeur que Fafouin n'oubliera pas qu'il a sûrement reçu aussi ce qu'il y a de meilleur...
Bonne chance!

Zed Blog a dit…

Un petit logiciel d'animation (il y en a certainement sur Google des gratuits) que tu voudrais qu'il t'enseigne en lui demandant comme un service, l'ordi ouvert à la page du jeune de Pierre F., un accompagnement à une thérapie familiale pour toi (supposément?) un problème de budget que tu aurais et pour le quel tu lui demanderais conseil (valeur de l'$, intérêt de l'école) (tiens, celui-là, en présence de sa blonde, ça pourrait être drôle et hummm stimulant)...

Un carnet qui traine sur la table, tout le temps et damns lequel tout le monde qui passe peut écrire ce qu'il pense et comment il se sent. Les garçons ont de la difficulté à exprimer en mots, souvent, même quand les parents ont évité les stéréotypes, ceux-ci sont partout.

Je sais. Ce n'est pas l'histoire d'une recette, mais peut-être que dans la boite à idées il se trouvera quelque chose qui pourrait contribuer à améliorer le tout.

Zed ¦)

Nanou La Terre a dit…

Maman mercredi,

bienvenue dans mon petit univers rocambolesque et merci de votre témoignage si positif. J'y vais aussi dans ce sens et lui fait toujours remarquer ses bons coups. Mais surtout, je lui dis à quel point je l'aime et que je tiens à lui. Souvent il m'entend dire: "Tu as fait le 75% du chemin, il en reste 25%. Je sais que c'est difficile mais je suis convaincue que tu réussiras, et malgré ce qui se passe aujourd'hui, je garde confiance."

Nanou La Terre a dit…

Zed,

je vous remercie pour ces petites pistes. Et je constate qu'on a un peu la même vision. J'y vais beaucoup dans ce sens.Si vous saviez la collection de trucs que j'ai mis sur pied pour lui, vous n'avez pas idées. Lorsqu'on a un jeune de 17 ans, l'éducation n'est plus la même. Rajuster le tire, donner de la corde et resserrer lorsque besoin il y a, se retirer tranquillement tout en restant présent.Et tout çà en gardant le minimum de contact possible avec un père qui n'est pas un exemple, uniquement pour l'amour de mon Fafouin. De l'acrobatie quoi. Mais j'y arrive...

Grande Dame a dit…

Je trouve ton attitude tellement extraordinaire avec ton fils, cela demande beaucoup d'amour. Du détachement, aussi, quand il le faut. Et le détachement, ce n'est pas de l'indifférence.

Tu lui rends un grand service.

Je l'ai croisé tout à l'heure, ce beau jeune homme dans une allée d'épicerie. Il est poli, a du charisme. Il vit ses expériences mais son avenir n'est pas compromis, j'en suis tellement persuadée!

Il finira pas tirer quelque chose de positif de ses bêtises.

Nanou La Terre a dit…

Grande Dame,

çà demande beaucoup d'amour, de détachement et ...d'énergie aussi. je ne sais pas ce que çà va donner, mais je suis complètement épuisée par la suite.
Çà me touche beaucoup ce que tu me dis sur mon fils. Je te remercie. Il est à la maison ce soir.Je lui ai parlé de votre rencontre. Je me suis permis de lui dire ce que tu pensais de lui. Il avait le sourire fendu jusqu'aux oreilles, il rayonnait...Il a même rajouté d'un air pathétique: " C'est elle qui a perdu son petit garçon maman hein?" J'étais touchée par sa sensibilité et du fait qu'il n'avait pas oublié.

Merci encore à toi...