CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RÉSERVE.


Auteur inconnu

vendredi 15 octobre 2010

Dormir dans les abris-bus

Mon fils Fafouin a dormi plus d'une fois dans les abris d'autobus et lorsque je croise un jeune itinérant, c'est à mon garçon que je pense et je crois sincèrement que ces jeunes méritent tout l'amour qui leur est due, qu'ils sont formidables, sensibles, intelligents, humains et nous donnent une leçon de vie...

Nouveauté 2010
Suivez la nuit sur Facebook et inscrivez-vous, gens de tous les milieux, de tous les pays...



La 21e Nuit des sans-abri.


Une nuit de solidarité

C'est quoi? Une vigile à la belle étoile remplie d'émotions et surtout
de chaleur humaine où les personnes de la rue et la population partagent
un moment privilégié ponctué d'activités et de spectacles.

Destinée à qui? À tous les citoyens!

Pourquoi? Pour rappeler à la population que chaque nuit des personnes
dorment à la rue. Pour briser l'indifférence et réduire les préjugés à l'égard
des personnes sans-abri et leur témoigner notre solidarité.

Quand? 15 octobre 2010 (chaque année, 3e vendredi d'octobre)

Où? Partout au Québec

Information :(514) 523-3601


Merci d'y être sensibles car ils en valent la peine....

14 commentaires:

herbert a dit…

Bonjour, Nanou.
J'ai raté la nuit ...et pourtant je suis passé te voir hier matin.
Mais j'adhère à l'esprit de cette nuit que tu décris si bien...

Et je fais un clin d'oeil à Jérôme...pour ne citer que lui.
Merci beaucoup pour tes mots trouvès ce matin.

A plus tard.

Je t'embrasse bien fort.

NanouB973 a dit…

moi aussi je découvre ce matin n'ayant aucune nouvelle depuis pls jours, je ne suis pas pssée hier et j'ai raté ce beau post

parfois c'est un vrai choix de vie de dormir dans la rue, bcp de ces gens refusent un abri...mais tant et tant ne choisissent pas et n'ont personne pour les aider...

Nuit magique...ce devait être
je t'embrasse très fort ma petie nanou de loin

NanouB973 a dit…

je viens juste de lire la longue réponse que tu me fais sur le post précédent...

je reste bouche bée...je n'en mérite pas tant
je répondrai à certaines de tes questions sans PB, ces jours ci
oui je pense à ton fils une pensée par jour...et parfois je lui parle...même s'il ne sait pas, n'entend pas...

bisous bisous

Simo a dit…

salut ma chère Nanou, bravo pour le post, c'est de notre obligation d'aider ces pauvres gens,bon Weekend

Air fou a dit…

Que cette nuit existe, bonne idée, certes.

Le problème est par contre tellement plus profond que par expérience, je ne peux dire « ils » le méritent. Que tout le monde qui mérite des soins en aie, oui. Un gite, oui. Individuellement, encourager les vendeurs du journal l'Itinéraire, oui. Donner des sous, c'est payer la drogue et l'alcool. Donner des sous aux organismes qui s'en occupent professionnellement, oui.

Je te dis, ma chère Nanou, à Montréal, je n'approcherais jamais d'un abribus « occupé ». Il faut aussi comprendre que tout le monde n'est pas aussi gentil, souvent à cause de l'abus de substances illicites ou de maladie mentale non soignée. Le but de ces nuits est, j'espère aussi, d'exiger des politiques d'aide et de remise au travail, de réinsertion dans la société.

Et quelle société...

sphipe, en effet!

Zed xox

NanouB973 a dit…

viens un peu voir Victoire

nanou, n'oublie pas...tout dans la vie est échange , et dans échange....tout se perd ou s'essouffle

je dirai ausssi comme Air fou dont j'aime bcp les commentaires, sans connaitre (je devrai aller voir...) moi aussi j'ai peur, parfois, souvent , de ceux qui sont très marginaux
faut sans doute ausssi qu'ils se demandent pourquoi ils font peur et pourquoi on ne peut donner plus de nous même parfois

c'est connnu, les bons paient pour les moins bons

mais je leur offrirai bien un coin de mon espace pour qu'ils dorment au chaud parfois
mais c'est trè-s personnel...et je ne suis pas seule non plus
et ça compte dans des décisions de comprtement

je t'aime fort nnaou et Fafouin avec, il a le même prénom qu mon premier petit fils !!!

Une femme libre a dit…

Ils en valent la peine, certainement...

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Bisous et bon début de semaine à toi Nanou ! :o) J'aime beaucoup la photo que tu as mise à droite de l'écran ... tu es splendide Nanou ! :o) ***

cryzal a dit…

on oublie trop souvent qu'il y a une histoire ....pour en arriver là....


Nanou ....on se dévoile de plus en plus ...belle photo Adèle n'est pas trop jalouse ......

Nanou La Terre a dit…

Herbert,

moi aussi mais je me suis quand-même inscrite sur le site de Facebook.L'hiver approche et lorsque, dans les rues de Montréal, je vois des jeunes couchés en petite boule, je ne peux faire autrement que de penser à mon fils.

Jérôme te le rendrait bien, ce gros calineux qui a tout un vocabulaire. Il est unique, aucun malice ce chat. On l'appelle le chat mou et aussi "Slinky" car on peut l'étirer et il ne dit rien.
Ton gros chat jaune est vraiment croquable!
À plus tard Herbert xxx

Nanoub,

je ne crois pas que ce soit un choix de vie. Beaucoup sont mal partis dans la vie et une grande majorité souffrent de problèmes de santé mentale.
Le vrai problème ici c'est la maudite charte des droits et libertés.À 14 ans, ils ont le droit de refuser de se faire soigner et"c'est leur choix." Tu parles d'une belle affaire toi...

Nanoub,
de quoi parles-tu là, tout ce que j'écris sur toi, je le pense sincèrement. Il faut les prendre ces compliments, tu les mérites amplement tu sais.
C'est vraiment très gentil pour mon garçon et je te comprends tellement.Tu lui parles, merci... Quelques fois, je suis en train de me demander si je n'ai pas été un peu borderline dans ma jeunesse.

Nanou La Terre a dit…

Simo,
et on ne peut tellement faire plus dans l'état actuelle des choses. tant et aussi longtemps qu'il n'y aura pas de mesures claires pour aider et soigner les gens atteints de maladie mentale.

Zed,
je suis d'accord avec toi. Leur donner directement des sous c'est leur payer leurs substances.Leur offrir un repas, c'est déjà mieux. Mais bien souvent ils refusent...
Je connais aussi Montréal et, non, je n'approcherais pas seule d'un abribus occupé.

Par contre,on ne peut pas parler de réinsertion sociale par l,aide au travail. Le problème à la source est beaucoup plus profond. la plupart souffre de maladie mentale. Et tu connais la charte des droits et libertés... Changer la charte et bâtir un plan d'action qui priorise de soigner les gens de leurs maux douloureux dès l'adolescence. Il faut attaquer le problème à la source. Celui qui n'est pas traité, désintoxiqué et suivi ne gardera jamais un travail Zed et retombera.

Nanou La Terre a dit…

nanub,
il arrive qu'on ne puisse plus donner de nous-même parce qu'ils refusent aussi de s'aider, c'est un point important.
Fafouin va bien et a repris du poids. Pour combien de temps? Encore un mois et ensuite...???
Le même prénom que ton premier petit fils, et bien dis-moi donc! Fafouin qui au juste?(ahah!)

Femme Libre,
coucou!Oui, ils en valent la peine mais plus souvent qu'autrement, ils pensent qu'ils méritent ce qui leur arrive.

Nanou La Terre a dit…

Nancy ,
merci! mais Jérôme est splendide non?
C'est lui la vedette!

Cryzal,
il y a souvent des histoires déchirantes mais aussi des parents décontenancés qui n'ont pas d'autres choix que de sauver leur peau afin de se rendre disponibles, aimants et à l'Écoute.

Adèle est jalouse, Jérôme est jaloux. Quand on caresse l'un, l'autre vient se frotter et vice-versa. Ils veulent tous des caresses en même temps!

Air fou a dit…

Totalement d'accord, Nanou.

Nous sommes passés maitres dans la charité-pansement sur la plaie béante qui n'est guérissable qu'en réglant les problèmes structurels et sociaux qui la causent. La solution n'est pas personnelle mais sociale. Nous ne pouvons que mettre un peu de baume...

Zed xxx
tepaslys