CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RSERVE.


Auteur inconnu

samedi 2 mars 2013

Demain, je serai millionnaire


Je cherchais intuitivement un titre pour ce retour que j'ai, bien honnêtement, désespérément même, souhaité et désiré ardemment depuis janvier 2013, ceci dit, bien humblement.

Je suis travailleuse autonome. De septembre à décembre dernier les temps furent difficiles, J'en arrachais vraiment. Des moments rarement vécus mais somme toute possibles et prévisibles lorsqu'on ne dépend que de soi-même. Le prix à payer pour demeurer libre quoi!

Travailler pour soi implique une grande marge d'insécurité,  et c'est cela le "deal" avec lequel je jongle et vis très bien, merveilleusement bien, depuis toujours. Pourquoi? Parce que ce qui  a compté et compte toujours vraiment le plus pour moi c'est de me consacrer pleinement et entièrement  à ma vie terrestre, en chaque instant, maître de ma créativité, de mes horaire, de mon temps. Cette grande liberté et désir irrépressible de vivre en pleine conscience le moment présent et faire vraiment ce que j'aime n'a, à mes yeux, aucun de prix. Voilà.

 La richesse est bien relative. En de dures moments financiers, jamais je n'ai cessé d'être confiante. Même dans les instants les plus désespérés je me suis toujours fait un devoir de me répéter inlassablement et avec foi : "C'est pas grave parce que demain, je vais être millionnaire."Curieusement, avec cette vision, ce lâcher-prise, je n'ai jamais manqué de quoi que ce soit, ni pour moi, ni pour mon fils. Tout arrivait en temps.

Mais oui, millionnaire, maître de ma vie...

Du plus loin que je me souvienne, il me semble bien que cette révélation m'est apparue chez ma grand-maman paternelle que j'adorais. J'avais 3 ans...

Dans le logement de ma grand-mère, juste en face du parc Molson, dans le quartier Rosemont, il y avait un immense bain à pattes dans cette petite petite pièce sombre sans fenêtres. Un bain à pattes, c'est si impressionnant pour un tout petit, sans la chaleur du soleil. L'unique ampoule "pandouillait" au bout d'un fil au plafond mais n'arrivait pas à me rassurer, il y manquait cette vraie chaleur, celle qui nous réchauffe et rassure. Déjà, la pénombre me faisait entrevoir les pires monstres et je devais prendre mon bain avant le dodo...

-Grand-maman, mets pas trop d'eau dedans?
-Ne t'inquiète pas chère minou, grand-maman va faire attention...

J'avais tellement peur que le bain m'engouffre. Encore plus intriguant ,  je n'osais m'imaginer ce qui se passait  en dessous. Un grand vide immensément noir. Qu'est-ce qui s'y cachait, encore plus terrible qu'en même temps effrayant, oh que tant...

Et pourtant, grand-maman, avec son amour, sa douceur et sa grande bonté, réussissait à mettre de la lumière sur mon insécurité. Il y avait, comme je souhaitais, juste assez d'eau, et la sincérité de son amour remplaçait le soleil  inexistant de la pièce d'eau. Comment dire... Dans la pire noirceur, je retrouvais le soleil.

Chez ma grand-mère, j'étais libre de demeurer moi-même, en tout temps. Grand-maman, t'as pas idée à quel point t'as pu influencer positivement ma vie dans tous les sens du mot, de quoi rester millionnaire pour le reste de ma vie. Un parcelle de toi et d'autres aussi, m'ont permis de danser,  m'inventer des voix, faire de la musique, écrire, rêver, me raconter des histoires à voix haute, autant que je le voulais, en toute liberté, sans jamais être jugée.

 Chez toi j'ai tant dansé, virevolté autour de ta belle grande table de bois, imaginant le théâtre, la musique, les marionnettes et m'y sentais immensément bien. J'y ai puisé à même la source du meilleur de toi et trouvé ma voie.

Et comment ne pas me sentir millionnaire, lorsqu'au jour de ton dernier repos, par un froid glacial. la grande voiture montait tranquillement la route parmi les gigantesques sapins tout blancs des montagnes de Ste-Agathe-des-Monts. Des sapins grands comme ton coeur.  Grand-maman, j'entends toujours ta voix, je t'aimerai toujours xxx






17 commentaires:

NanouB a dit…

j'ai cliqué il y a à peine quelques jours ici et toujours rien...et à l'instant je découvre ton nouveau post...

il me fait penser à cette jolie hcnason : on est riche de ses amis, c'est dit !
alors oui tu es millionnaire, depuis toujours :-)

il y a deux jours aussi, je me suis levée et j'ai dit : j'ai rêvé de Fafouin, là bas ...Alain te le confirmerait :-)

parceque, s'il est quelqu'un, quelqu'une qui me reste de mes heures de blog, infiniment chère à mon coeur c'est Ma nanoubis...

bel hommage à ta famille, en ce jour de fête des grands-mères chez nous
Bisous doux ma Nanoubis

Gwendoline a dit…

bel hommage très bien raconté! bon retour! bizz

Zoreilles a dit…

Au-delà de cet hommage inspirant à ta grand-mère, j'entends ton credo, ta reconnaissance de la vraie richesse, la liberté, le temps, l'amour, la créativité et tout ce qui ne se calcule pas en chiffres!

Oui, tu es bel et bien millionnaire de penser et de vivre comme tu le fais.

Comme tu le sais, j'ai été travailleuse autonome jusqu'au 31 décembre dernier. Ce que la plupart des gens considèrent comme une grande insécurité, pour moi, ça signifiait la liberté, une certaine emprise sur mon horaire, mon implication et ma vie professionnelle. J'étais prête à en payer le prix, des revenus pas toujours prévisibles et qui fluctuent...

Je ne sais pas s'il y a un lien de cause à effet mais ma grand-mère a été très présente dans ma vie depuis toute petite et jusque dans ma vie d'adulte, j'avais 36 ans lorsqu'elle est décédée.

Chère Nanou, c'est maintenant toi qui inspire pas mal de monde et je suis si heureuse de te lire ce matin, de te retrouver ici.

Solange a dit…

Bien heureuse de te retrouver. C'est un hommage touchant que tu fais à ta grand-mère qui a eu une belle influence sur ta vie. Je comprends ce plaisir d'être travailleuse autonome malgré l'insécurité.

Une femme libre a dit…

Ton hommage à ta grand-mêre me touche maintenant que j'ai le grand bonheur d'être grand-mère à mon tour. Protéger, prendre son temps,écouter et laisser vivre, les grand-mères sont faites pour ça. J'en avais pourtant une mesquine, jalouse de l'attention que mon grand-père me portait et une autre généreuse qui nous bourrait de nourriture jusqu'à en éclater et qui mangeait du beurre, des fraises et de la crème fraîche à tous les jours avec ses fameux gâteaux blancs dont elle seule avait la recette. La grande mère à la crème a vécu en bonne santé jusqu'à 96 ans et est morte dans son lit d'"usure" a dit le doc.

claude a dit…

Bonjour Nanou.
Bel hommage à ta grand-mère.
Quand une une bonne personne, on est riche de ce que l'on est et de ce que nous donnent les autres et de nos souvenirs.
La richesse ne se compte pas forcément en dollars canadien ou en euros, elle se compte dans l'âme et le coeur.
A bientôt !

Joan Durand a dit…

Oh! oui, tu es millionnaire. Et tu nous enrichis.

Nanou La Terre a dit…

Nanoubis,


et je suis de plus en plus millionnaire, j'apprécie ma richesse chaque matin...

Alors tu as rêvé de Fafouin! Tu me raconteras? 

Je te remercie pour ce petit mot d'amitié tout ensoleillé. Sache que c'est vraiment réciproque... Et tiens, je ne savais pas qu'il y avait une fête des grands-mère chez toi! Alors les rêves et les pensées se rejoignent!
Tendresses infinies ma Nanoubis xxx



Gwendoline,


merci beaucoup... Et je suis très heureuse d'être de retour ici!



Zoreille,


comme tu comprends si bien, toi qui a été aussi travaileuse autonome. Certaines choses ne se calculent pas en chiffres parce qu'elles sont aussi spontanée et dans le moment présent: la créativité, les nouvelles idées, la passion de ce que l'on fait...
Parfaitement d,accord avec toi: insécurité via liberté! Je n'ai jamais hésité. Et depuis toujours; lorsque je voyais des parents courir à la garderie à 7 hres du matin et revenir vite récupérer leurs enfants à 18 hres ,j'ai vite compris que je en serais jamais esclave de ça.Et c'est ce que j'ai fait. Fafouin partait à l'école à pieds, tranquillement le matin et lorsqu'il revenait à la maison à 16 hres, moi mon travail était terminé. Pas de stress, pas de course...Il venait même dîner 2 à 3 jours par semaine! Aucun regret, aucune amertume!
Nos grands-parents ont plus d'influence qu'on ne le crois sur nous. Dans mon cas: la patience, disponibilité, l'amour et les encouragements n'ont jamais eu de prix. J'étais très près de ma grand-mère paternelle et de mon grand-papa maternel.
Je suis aussi heureuse de te retrouver chez moi ce matin chère Zoreille! xxx



Solange,


heureuse aussi de te retrouver ici!
Pour ma grand-maman, bien, il faut savoir apprécier très fort ce qu'on a reçu comme héritage de nos grands-parents adorés xxx


claude a dit…

C'est ki Melle Kiki ?

Nanou La Terre a dit…

Claude,
Mademoiselle Kiki c'est dans "La maison de Toutou". Il y a aussi la petite chatte Zouzou xxx Va voir les images sur le net, tu t'en rappelleras xxx

Nanou La Terre a dit…

Une femme libre,
oui, quelle chance de pouvoir être grand-mère! Un jour pour moi, peut-être...
Étrange quand-même le comportement de certaines personnes. Comment peut-on être jalouse de sa petite fille!!!
Ma grand-maman maternelle ne me laissais jamais jouer sur son piano, pour ne pas l'abimer!Peux-tu imaginer l'envie que j'avais d'y toucher? Tiens, j'en ferai un jour un billet.
Ça me fait bien rire pour ton autre grand-mère. Bien pour dire que chaque personne possède sa propre constitution. Ma grand-maman du billet mangeait du foie gras, des cretons, des choux à la crème, buvait du coke et fumait comme une cheminée. Elle est morte simplement de vieillesse comme la tienne!

Claude,
oui la richesse se compte dans l'âme et pas ailleurs chère Claude. Je te soupçonne d'être riche toi aussi xxx

Joan Durand,
on souhaiterait tous faire peut-être une différence un jour, alors, si mon mode de vie peut aider, J'en serais bien heureuse! xxx

claude a dit…

Merci deux fois Nanou.

ça y est je me rapelle de la Maison de Toutou et de Melle Kiki.
Il me reste quelques personnages.
Je vais regarder sur le net pour trouver un chouette modèle.

Tu sais c'est tellement agréable d'avoir une richesse d'âme et de pouvoir transmettre quelques sous aux autres de n'importe quelle façon.
Je te souhaite une belle journée.
Bises

Nanou La Terre a dit…

CLaude,
vive La Maison de toutou et Mlle Kiki! xxx

Le factotum a dit…

Tu seras toujours pour moi, ma richesse intérieure!
Un exemple de bonté et d'amour.

Nanou La Terre a dit…

Factotum,
ce compliment si touchant, j'en suis presque gênée tu sais,ouf...
Merci xxx

cryzal a dit…

Quelle belle photo quelle belle femme c'est ta grand - mère ???

Nanou La Terre a dit…

Cryzal,
merci xxx