Croire que les choses se produisent trop lentement ou trop vite est illusoire. Le synchronisme est parfait. Chaque chose arrive toujours en son temps... Rien ne nous arrive qui n'ait d'abord été senti et pensé. Pour créer le futur, il faut y croire sans réserve. Auteur inconnu

jeudi 28 mars 2013

Une belle vie...

Fafouin est à Bordeaux depuis janvier. Me suis adaptée, vraiment. J'ai même réussi à faire de ces visites un temps pour moi en même temps que pour lui. Règle no.1: le sourire. Pourquoi? Bien parce moi, j'ai pas envie d'arriver là déprimée, que je suis pétante de santé et que j'ai bien l'intention de le rester. Ceci dit, sitôt sortie du stationnement, pièces d'identité présentées, je fais ma marche rapide jusqu'aux portes de fer vertes. Je pense que ça se transmet là, je veux dire le sourire:

Le gardien:

-Bonjour, vous venez pour me visiter?

-Oui! Comme à toutes les semaines!

Je me dépêche à prendre un numéro  parce que j'ai hâte de me plonger dans mon magasine Santé. Savoir utiliser le temps qu'il me reste à attendre de la façon la plus profitable devient un art!

Tiens, aujourd'hui, il y a peu de gens. Je suis assise à côté d'une jeune femme et devant un beau jeune homme d'au plus 20 ans. Elle et lui discutent. Lui, je l'observe...

- Je viens de sortir, j'ai passé 6 mois en dedans pour... C'est vraiment le fun la sensation quand on sort!

Il est si beau, d'une prestance, un charisme incroyable, comme mon Fafouin. C'est pas un 2 de pique croyez-moi. Je ne peux faire autrement, abaisse mes lunettes et lui lance:

 Je trouve que tu as une belle personnalité et toute l'avenir devant toi. As-tu du soutiens pour ta sortie?

-J'ai un métier, je suis briqueteur! Me dit-il tout enjoué.

Il était très positif.

-As-tu des gens pour te supporter là-dedans?

- J'ai mes cousins et cousines et des amis ici mais...

-Et tes parents?

-En 6 mois, mon père  et ma mère ne sont jamais venus me voir.

-Je trouve ça bien triste... Bonne chance mon garçon...

J'étais attendrie, ce jeune, je l'aimais déjà de tout mon coeur, c'est comme si c'était mon fils. Il s'est levé, des gardiens l'appelaient, puis il sortit. Je me tenais devant la porte car mon tour arrivait. Je le vis sortir de nouveau. Il jeta un regard curieux en ma direction, vers la salle d'attente. Je lui fis un beau bonjour d'une main qui voulait tout dire à la fois, une main d'amour quoi. Il me renvoya le plus beau des sourires. Trésor, je ne l'oublierai jamais...

Ici, il se passe toujours plein de choses, plein d'émotion.

______________

Arrivée aux parloirs, pour la première fois, je ne suis pas restée longtemps, à peine 15 minutes.

- Ta sortie est dans presque 2 semaines. Quelle est ta priorité en sortant Fafouin, tu y as pensé un peu?

-Oui, faut que je me trouve une job. Je vais faire une demande d'aide sociale aussi, j'ai pas le choix.
Je vais me faire un peu d'argent en sortant, pour m'aider un peu, je vais cacher des... dans mes bas et le vendre...blabla...

 Je n'entrerai pas dans les détails. Comment dire, et vlan, je recevais tout à la fois: une gifle, un cauchemar, une déception intense en même temps qu'une peine profonde mêlée d'une d'immense impuissance. Mais qu'est-ce que je fais là moi? Je suis un beignet ou quoi? J'avais le sentiment d'avoir été trompée sur toute la ligne, naïve à tel point... Ou bien est-ce la mère en moi  qui ai tant espéré le voir prendre un chemin trop différent de ce qu'il est véritablement? Simplement parce que je souhaite  comme tout bon parent le voir libre en ce monde, qu'il soit heureux? Mon fils ne veut pas suivre le droit chemin. Sa vie c'est de cette façon qu'il l'a choisie et qu'il veut la vivre. D'une évidence...

-Maman, pourquoi tu ne parles plus, qu'est-ce que t'as?

-Bon, écoute, je ne me sens vraiment pas bien là. Je suis en colère, j'ai de la peine, et à la fois déçue. Je croyais sincèrement que tu voulais te faire une belle vie... Je suis désolée mais je pense qu'aujourd'hui, je ne serai pas d'une très bonne compagnie pour toi. C'est trop là. Laisse-moi digérer tout ça d'accord? Maintenant, je dois partir...

- Mais maman, t'es pas sérieuse là???

-Oui. Il faut que je parte. Désolée. Je t'aime.

Je pose ma main contre la vitre et pars.

En quittant, je me suis parlée. Non, c'est pas vrai que je vais commencer à déprimer là. J'étais vraiment décidée à me recentrer sur moi-même sans quoi j'aurais fondu dans le désespoir, en larmes. Et cela m'aurait servi à quoi au juste? Pfff, non... Ajustement. J'ai passé une très belle fin de journée parce que j'en ai décidé ainsi: marche rapide, respirations lentes, soleil, repos.Faut que je m'occupe de moi, toujours.

OK. Il reste 2 semaines avant la sortie de Fafouin. Malgré 10 mois d'emprisonnement, le résultat est ce qu'il est, donc, impossible de l'aider ni le soutenir en quoi que ce à sa sortie. Tiens, je me vois parfaitement lui dire d'aller son chemin. Lâcher prise total: " Mon garçon, vole, vends de la dope, c'est vraiment ce que tu désires, bien fais-le et vas ton chemin!!"

Par contre, il faut qu'il sache que s'il choisit cette direction, il ne pourra pas venir à la maison aussi souvent qu'il le souhaite, de moins en moins en fait  et peut-être un jour plus du tout parce que son mode de vie me fait peur, terriblement peur...



30 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Nanou.
Véritable parcours du combattant mais vous avez la foi.*L'amour et la persévérance d'une mère sont insurmontables et vos engagements forcent mon admiration.
Je ne peux que m'incliner devant autant de détermination, je m'incline très bas et vous adresse, avec tous mes encouragements, mes voeux les plus sincères pour la réussite de ce que vous avez entrepris.
Très amicalement à vous.
Lalie

NanouB a dit…

Bon... tu sais combien Fafouin et dans mon cœur et dans mes pensées
En tant qu'être humain, je vais te dire , sans ambiguïté: laisse tomber, il est maitre de sa vie et on ne peut rien contre soi sinon perdre sa propre vie
en tant que mère ... je te dirai : il est impossible , vraiment impossible que tu le laisses tomber malgré ta légitime colère et tu auras beau faire et dire ; vouloir t'émanciper de ton fils... Non, tu seras toujours liée à son devenir.. ou alors je n'ai rien compris, ou alors je me suis trompée sur notre amitié... car moi...jamais , jamais , je ne serai dissociée du sort de mes filles.. mon indépendance commence au delà d'elles..
Alors ....ne l'abandonnes surtout pas ... ce n'est pas encore un homme... ça se voit et ça se sent ...
mais bon... tu lis tes différents comms et tu sais fort bien ....
je t'embrasse fort ...et Fafouin encore plus

Anonyme a dit…

Nanou, ton fils d'apres ce que tu ecris est dans le meme etat d'esprit a son entree comme a sa sortie de Bordeau.
Je pense comprendre ce que tu ressens,mais il est comme il est et le faire changer est impossible pour toi il faut que cela vienne de lui.
Mais ne le laisse pas tomber malgre ta colere bien legitime

courage a toi et a ton fils

L'impulsive montréalaise a dit…

Tellement de grosses choses, de grosses émotions à vivre, des décisions cruciales. Ça te fait effectivement beaucoup à digérer. C'est difficile, mais comme tu le fais, tu dois essayer de ne pas te laisser entraîner dans une spirale. Je te souhaite du calme et de l'amour.

Nanou La Terre a dit…

Lalie,
mon engagement envers lui demeura à jamais le même mais on ne peut jamais forcer quelqu'un à vivre ce qu'il n'est pas prêt de vivre.
Fafouin en liberté, ce n'est jamais évident dans l'état actuel des choses. Ici, nous devons nous protéger, son mode de vie devient dangereux pour notre sécurité, c'est bien là le drame et le déchirement pour moi. Merci beaucoup...xxx

Nanoubis,
je suis désolée que tu n'aies pas compris le sens profond de ce billet. Peux-être ne me suis-je pas exprimée assez clairement. Je ne me dissocie pas, je dois me protéger simplement: je veux me sentir en sécurité chez moi, dans ma vie de tous les jours, dans mon travail qui se fait ici avec des petits enfants, tu comprends...
Des gens de gang sont déjà venus le chercher devant ma propre maison, il m'a aussi déjà présenté une arme à feu, tout heureux de l'avoir en sa possession sans penser au danger de porter ça sur lui. Retour de Fafouin dans un milieu criminel implique l'abonnement hebdomadaire à la police.Je suis en droit de refuser de prendre des risques, et pour moi et pour les autres et ça, il devra le comprendre. Cela n'enlève en rien l'attachement,l'engagement et l'amour que j'ai pour lui. Il faut savoir différencier un abandon du respect de soi.
Merci d'être là pour lui, je sais ton engagement profond mon amie xxx



Nanou La Terre a dit…

Anonyme,
tu as tout compris.Ici, le fait de pouvoir exprimer mes états d'âme est bien exutoire pour moi. Bien sûr je ne laisserai pas tomber. Par contre, comme j'expliquais à Nanoubis, son choix de vie implique certaines normes incontournables ici. Son choix de vie implique des réajustements pour nous et notre sécurité.Merci pour tes bons mots...

L'impulsive Montréalaise,
oui, bien sûr, du calme et de l'amour, beaucoup d'amour... Merci beaucoup xxx


Solange a dit…

Tu fais de ton mieux s'il ne veut pas faire sa part c'est à toi qu'il faut penser d'abord. Tu as la bonne attitude.

Chipie a dit…

Merci de ton passage... Bon courage !

Solange a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
NanouB a dit…

Mais bien sûr que j'ai compris... relis bien mes premiers mots .. en tant qu'être humain ...oui , éloignes toi et protèges toi

en tant que mère : tu ne seras jamais libérée ni jamais libre ...

si j'ai compris ...même très bien ...

j'ai si peur qu'il ne finisse mal ...peur pour toi... très peur pour lui ..
Tu n'y peux plus grand chose hélas tu as TOUT donné ...

je t'embrasse et je l'embrasse et tout cela me fait mal


Nanou La Terre a dit…

Solange,
merci... Je fais tellement de mon mieux mais tellement peu à la fois, l'invitant vers le meilleur, à petite dose car je ne veux surtout pas l'envahir.

Chipie,
bienvenue chez moi et merci pour ton petit mot!

Chère Nanoubis,
viens me voir ailleurs, ce sera mieux qu'ici. Je t'ai répondue. Bizous et tendresses xxx

NanouB a dit…

Notre conversation a été ce matin un enchantement .....
Dors....:-)

claude a dit…

Que dire ?
Que je suis triste en te lisant. Je pense que tu es peut-être en plein dilemme. Le laisser vivre comme il le souhaite et penser un peu plus à toi, et effectivement te protéger.
Décision difficile à prendre quand on est mère et aussi de penser qu'après 10 mois de prison il veut à nouveau suivre le mauvais chemin.
J'admire ton courage. Tu ne l'abandonnes pas et c'est bien compréhensible, mais pense un peu plus à toi. Je pense à peu comme NanouB, lâche du leste et laisse le vivre la vie qu'il a choisi de vivre.
Je t'embrasse fort et je suis fort désolée de ce qu'il te fait vivre.

Nanou La Terre a dit…

Nanoubis,
de même pour moi xxx

Nanou La Terre a dit…

Claude,
oui et en même temps qu'il en a marre d'y être il me parle de coups à venir comme si de rien n'était. On dirait qu'il oublie momentanément ce qu'il doit endurer et vivre à l'intérieur des murs. Son comportement est tout a fait déstabilisant.

Bien sûr que je le laisserai vivre sa vie. Je crois que je vais aussi changer mon discours: les encouragements, ça ne fonctionne pas. J,ai lu dernièrement dans un de mes livres de chevet que c'est lorsqu'on renonce à quelque chose qu'il se passe justement de nouvelles choses. Allons-y donc en ce sens, on verra bien... Lui ne changera pas là, moi je peux !
Merci de tes encouragements xxx

Le factotum a dit…

Bonsoir Nanou,

Moi, je pense que tu dois rester toi-même. Fafouin connait très bien tes pensées. Présentement il parle comme on parle dans le milieu lorsqu'on est à l'intérieur. Mais une fois sorti, c'est un autre monde. Je ne dis pas qu'il n'y aura pas rechute mais de grande chance qu'il s'améliore et change lentement avec le temps. Crois-en mon expérience personnel...
Tu dois continuer à l'encourager dans le droit chemin mais tu n'as pas à subir son genre de langage et il le sait très bien.

Pierre Forest a dit…

Je te comprends d'être déçue. Tu souhaitais que cette période en détention lui permette de prendre une pause et réfléchir pour repartir ensuite sur un chemin différent, loin de l'illégalité.

Quand il dit devoir se trouver une job, il le présente comme un besoin strictement alimentaire, dans le sens d'avoir des revenus pour vivre. Il dit la même chose quand il parle de l'aide sociale ou même de commencer à trafiquer.

À mon avis, ce qu'il lui faudrait, ce serait de se découvrir une passion, une activité qui lui plaise vraiment et dans laquelle il pourrait canaliser son énergie. Idéalement, si cette activité peut également lui procurer un revenu, il aurait les atouts en main pour s'en sortir.







Une femme libre a dit…

Se protéger soi, priorité numéro un. Quand un de nos enfants adulte prend un chemin qui peut nous mettre en danger et le mettre en danger, il faut se tenir loin. Recevoir quelqu'un que l'on sait avoir un comportement criminel, c'est en quelque part être indirectement complice de la criminalité. Depuis que ma fille prend des drogues dures, je ne la reçois plus ici. De la drogue comme ça, ça veut dire fréquenter des gens croches, la pègre, les salons de massage érotique non plus, ce n'est pas un milieu sain, c'est là qu'elle se procure ses doses. Il faut que je me tienne loin. Alors je comprends très bien ce dont du parles. Rien à voir avec aimer ou ne pas aimer. Garder ses distances est un facteur de protection.

claude a dit…

Coucou !
Merci de ta réponse.

Gwendoline a dit…

j'imagine ta déception! et la situation cornéliennne dans laquelle tu es....pas facile tout ça...je sais que tu es forte et pleine de bon sens....alors je reste confiante malgré tout!bizz

cryzal a dit…

Je n'ai pas encore la maturité de tous tes lecteurs....
je n'arrive jamais a répondre quelque chose de....enfin...
ça me touche.....tellement...j'espère juste que tu puisses ressentir ce que j'aimerais te dire....

Affection et tendresse à vous deux

Marie-Claude xx

Julie Deblois a dit…

Ah Nanou, j'ai lu ton billet hier soir juste avant de me coucher et j'ai pensé à ma belle Lo de qui je n'ai que très peu de nouvelles... On sait ce que ça veut dire... et j'ai rêvé à toi et à lui... à moi et à elle.
Tu habites avec ton Fafouin, mes pensées très souvent.
Je te trouve belle et forte.
je te serre très souvent dans mes bras imaginaires et virtuels.
Prends soin de toi.
C'est le meilleur rempart pour qu'il arrive un jour à prendre soin de lui.
Bisous de ma rive vers la tienne.
xx

mammouth a dit…

Bonjour ma belle Nanou,

J'espère que le Factotum aura raison. Je n'y connais rien à ce monde. Pierre offre des pistes intéressantes. Fafouin baigne depuis si longtemps dans l'illégalité, ça lui prendra du courage pour trouver une autre voie. Ce qui est triste, c'est qu'il semble croire que son mode de vie lui donne la liberté et l'excitation. Comme il ne sait pas encore comment gérer sa fébrilité ou ni même l'ennui, ça ne le mène pas au bon endroit.

J'entends ta déception. Comme tu le dis si bien, le chemin lui appartient. Tu ne peux que le guider, ce que tu fais à merveille. Il est important que ton besoin de sécurité soit satisfait. Tu as une vision de la vie magnifique. Je te souhaite toute l'espérance du monde.

avec tendresse
mammouth

Nanou La Terre a dit…

Factotum,
en tout temps je demeure moi-même et je m'en fais un devoir, car ça fait partie de mes valeurs qui ne viennent pas seulement de mes parents mais bien de mon intérieur. Honnêteté, intégrité, c'est si important pour moi.
Je sais ton expérience et j'entends bien ce que tu me dis. Avec du recul, j'ai pu constater tes dires. En effet, lorsque, pour la première fois Fafouin sortit de prison il y a 2 ans et avec moins de temps à l'intérieur, j'ai pu constater une prise en charge et une nette amélioration dans son cheminement et sa prise en charge: un appartement qu'il a quand-même pu garder presque un an et pour la première fois de sa vie il a gardé un travail pendant 3 mois (au lieu de 2 semaines!).
Actuellement, je tente simplement de lui faire nommer ses priorités en sortant. Aide-sociale et se trouver un travail qu'il me dit, ce qui est déjà très louable. Et, une chambre à trouver. Le plus difficile sera de le maintenir et de le ramener dans ses priorités lorsqu'il sortira... Tu es rempli de positif, j'aime, et je retiens ta grande expérience, d'une grande valeur pour moi... Merci infiniment xxx

Pierre Forest,
tu as parfaitement raison et mets le doigt sur un point important. Et je me vois depuis des années tenter de le ramener toujours vers ses propres talents, ceux qu'il a identifiés et partagés avec nous.Si tu savais à quel point il en a des talents: créativité, originalité, artiste, manuel, empathie, écoute, langues, écriture...
Peut-être ne le savais-tu pas Pierre, mais je suis travailleuse autonome, libre de ma vie, de ma créativité, de mes horaires et, heureuse. Alors, j'ai pas besoin de te dire que ce qui est important pour moi est de suivre ma voie intérieure, comme je l'ai toujours fait et c'est ce que j'aimerais qu'il suive...
Ton point de vue est toujours des plus intéressants et libérateur. xxx

Femme Libre,
oui, je suis entièrement d'accord avec le fait que je dois me protéger et me tenir loin s'il décide de poursuivre dans cette voie. Par contre, je ne suis pas du tout d'accord lorsque tu dis que de le recevoir nous fait indirectement complice. L'important là-dedans c'est d'être vraiment claire avec lui concernant son choix de vie qui entre en contradiction avec mes propres valeurs. Son choix de vie n'est pas le mien.
Je lui ai toujours dit que je ne le couvrirai jamais parce que je ne suis pas une criminelle. Il sait parfaitement à qui il a affaire et il a intérêt à ne rien me confier de ses histoires louches.
Tiens, dernièrement je l'ai bien prévenu que je ne veux ici aucun appel téléphonique de gens inconnus de moi sans quoi je change de numéro de téléphone et le mets privé. Il n'aura par le suite que mon cell. pour me rejoindre.
Yang et moi nous apprêtons de nouveau à devoir lui présenter nos règles,ultra strictes. J,aime vraiment pas faire ça mais n'ai pas le choix.

Claude,
toujours agréable de venir te visiter!

Gwendoline,
un gros merci de ton passage ici xxx Le bon sens, je tente toujours de garder le cap, la bateau vogue en toute sécurité! Bizous pour toi...

Cryzal, Julie et Mammouth,
je vous reviens sous peu xxx

Pur bonheur a dit…

Je pense comme Solange que tu as fais ta part et que c'est maintenant à lui de prouver qu'il veut s'améliorer. La prison n'est pas une bonne école. Côtoyer des bandits durant plusieurs mois n'est sûrement pas la meilleure façon de se préparer à une vie meilleure à sa sortie...Est-ce qu'ils ont un travailleur social qui les préparent?
Sinon, tu as entièrement d'accord de te protéger, c'est un homme maintenant. Tu ne peux plus rien pour lui. Je lui souhaite de se rencontrer une jeune femme qu'il aimera assez pour se remettre dans le droit chemin, sans toutefois la faire souffrir...Il est beau bonhomme, c'est un plus pour lui.

claude a dit…

Un petit bonjour en passant.
Je ne sais pas si tu as vu mais j'ai un autre blog. Mes écrits.

Nanou La Terre a dit…

Cryzal,
la sensibilité, ça fait partie de la maturité Crizal, comment peux-tu en douter un seul instant? Ton message est touchant, vraiment, et senti à 100%. Que dire de plus, je sais que tu sens, que tu es là, merci, tellement, merci... xxx

Julie,
que de bons mots, un message venu tout droit du coeur... Ta belle fille, j'y pense aussi vraiment souvent, j'ai son beau visage, là dans mon coeur...Merci... Nous les aimons tant ces enfants différents, n'est-ce pas?Ils nous poussent à nous dépasser, merveilleux au fond... Je t'embrasse tendrement Julie xxx

Nanou La Terre a dit…

Mammouth,
bon point pour Factotum mais dans les faits, si diférent pour Fafouin. En ce moment, je ne crois pas qu'il est prêt à faire le grand pas vers l'autonomie et la vraie liberté...
le guider... si peu, tellement peu... Je me sens complètement dans le champs. Fafouin semble être complètement imperméable à toute forme de changement positif en ce moment.
Objectif pour les prochaines semaines; préserver mon bonheur à tout prix. Lui peut dégringoler, je n'y peux tellement rien.... Mais moi je peux demeurer à la surface, maître de ma vie, objectif no 1 pour les futurs mois avec comme sujet de prédilection Fafouin "peur de rien."
Ne gère aucunement l'ennui ce Fafouin. Je me sens pourrie en tant que guide, vraiment, mais, ne paniquons pas et laissons-le vivre ce qu'il souhaite vivre, même s'il se met les deux pieds dans la merde...
Merci, merci beaucoup Mammouth pour tes sincères et tendres mots xxx

Nanou La Terre a dit…

Pur Bonheur,
Fafouin peut bénéficier de services de travailleurs sociaux à l'intérieur des murs mais ne l'a pas fait.
Pur Bonheur, je me rends compte maintenant...C'est un homme dans un corps et une pensée d'ado. Bon, ça y est, je l'ai dit.
Amoureux, dépendant affectif... C'est le summum à tous les instants.. Être beau n'est pas un + pour lui dans sa condition actuelle. Les femmes ne sont pas dupes. Elles préfèrent la stabilité...
Faudra qu'il se serve aussi de sa beauté intérieure et quelle beauté!
Un gros merci de tes bons mots, de ta sensibilités Pur Bonheur xxx

Nanou La Terre a dit…

Claude,
merci de me le faire savoir, je ne savais pas! Je vais aller fouiner chez vous xxxx