CROIRE QUE LES CHOSES SE PRODUISENT TROP LENTEMENT OU TROP VITE EST ILLUSOIRE. LE SYNCHRONISME EST PARFAIT. CHAQUE CHOSE ARRIVE TOUJOURS EN SON TEMPS... RIEN NE NOUS ARRIVE QUI N'AIT D'ABORD ÉTÉ SENTI ET PENSÉ. POUR CRÉER LE FUTUR, IL FAUT Y CROIRE SANS RSERVE.


Auteur inconnu

mardi 20 octobre 2009

La résistance

Jeudi, il y a une semaine. je réussis à rejoindre mon fils. Il était chez son père.

-Bonjour Fafouin, tu devais me donner des nouvelles hier. Comment vas-tu?

-Huhummm...

-Fafouin, ça ne va pas bien n'est-ce pas?

-Non, ça ne va pas...

-Dis-moi, est-ce que je peux faire quelque chose pour toi?

-Non, tu ne peux rien faire...

-Bon... Alors, tâche de bien prendre soin de toi. Je t'aime tu sais...

-Moi aussi. Mais là je suis pressé, faut que je te laisse.

-D'accord. Alors, bizous...

Je souffre de cette douleur que je ne peux calmer dans sa prison intérieure sans issue.

L'impuissance atteint son paroxysme. Que me reste-t-il à faire... Mes rituels du soir, mes protections et, je prie, je prie à voix haute. J'appelle mes âmes disparues que j'ai tant aimées... Protégez-le, rendez-lui sa force que je lui connais, montrez-lui le chemin de sa lumière, guidez-le afin qu'il puisse enfin trouver sa voie. De ces prières, les âmes entendent car à ce moment précis je sens dans mon corps leur douceur et leur paix.. Alors là seulement, je peux enfin trouver le réconfort, et l'apaisement nécessaire à un doux sommeil réparateur et dormir..

Ce matin, mardi, je réussis à le joindre...

-Bonjour mon grand, comment vas-tu?

-Huhummm...

Je sentais dans sa voix le désarroi, l'inconfort, le mal de vivre. En fait, ça n'allait pas du tout. Mon fils est un livre ouvert. Je le devine tellement bien. Je poursuis:

-Demain, c'est la cour. Aimerais-tu que je vienne te chercher en voiture?

-Non. Et je ne veux pas que tu te présentes en cour.

-Fafouin, je suis désolée, mais, que tu le veuilles ou non, j'y serai. Je suis ton parent, cette rencontre est importante et je tiens à ce que tu sois encadré le mieux possible car je me soucie de toi et je t'aime.

-Je te dis que je ne veux pas que tu sois là. Je sais que tu veux que je retourne au centre.

-Pas du tout. Je souhaite que tu sois encadré. J'aimerais que tu puisses avoir accès à un appartement supervisé. C'est ce que j'ai dit à la travailleuse sociale à l'évaluation.

-Je ne te crois pas....

-Bon. Je pense qu'il est inutile de poursuivre davantage cette conversation. Je t'ai dit ce que j'avais à te dire. Alors, on se revoit demain en cour. Je t'aime tu sais.

Le dialogue stérile est très épuisant. Faut savoir couper court sur le champs en laissant l'essentiel, le message du coeur. On ne sait jamais s'il se rendra, on espère simplement...





16 commentaires:

Air fou a dit…

Et ta manière de dire, appuyée par tous les gestes que tu as posés et poses encore, lui laissent la liberté de réfléchir à qui dit vrai, qui ne le lâche jamais, tout en l'incitant à le faire.

Maintenant, c'est son choix. prends soin de toi, nous sommes nombreux et nombreuses avec toi, derrière toi, à côté de toi.

xxx Zed

Dominique a dit…

On espèrent tous avec toi !

Son fond le travaille sûrement, j'en suis convaincue...

Prends soin xoxox

Grimimi Sue a dit…

Nanou,

Ce soir en allumant ma bougie et en priant "mon ange", toutes mes pensées seront pour toi et ton fils.

N'oublie pas de te protéger car quand il y a "amour" il peut y avoir "douleur"

Grimimi Sue xox

☼ FRANCE ☼ a dit…

je suis de nouveau en retard mais alors oui mais tu sais nous sommes sous la pluie depuis hier et la barque est cassée.Occupe toi de toi

Touchatou a dit…

C'est si difficile d'aider quelqu'un qui ne veut pas qu'on l'aide. Tout ce qu'il connaît, c'est cette souffrance, cette façon de vivre. Le changement, même pour le mieux, ça fait tellement peur...

Courage, ma belle.

Air fou a dit…

C'est bon signe! Une magnifique photo de toi et de ta Cibelle.

Repose-toi bien, quel qu'ait été le résultat, il y a de quoi t'afficher fièrement.

Tendresssse, Zed ¦)

Nous « distions » donc...

Pur bonheur a dit…

J'aime beaucoup ta douce fermeté envers lui. Tu le connais bien ton fafoin.

Maviopog a dit…

Je suis une "petite nouvelle". J'ai parcouru votre blogue et je l'ai inscrit à ma liste de favoris.

Pas évident de rester zen ! Je suis de tout coeur avec vous ! Le pire c'est que tout ce que je pourrais vous dire semblerait cliché ou vide de sens.

Simplement, courage, amour et respect... Voilà, c'était spontané mais combien sincère.

Mi

RAINETTE a dit…

on est vendredi... comment ça s'est passé à la Cour ?

Nanou La Terre a dit…

Zed,
si présente et si peu à la fois aussi... un amour à distance.la photo, oui, c,est bon signe. Mais comme tu devines tout toi... Zed, encore une fois, un grand merci pour ton immense générosité de coeur...Sâche que je garde tout ça dans mon âme.

Dom,
je l'espère et en même temps, il a un trouble sérieux Dom qui mérite une investigation sérieuse. Merci de ta douce présence...

Grimmimi Sue,
protection assurée. J'ai la chance de pouvoir me retourner assez vite lorsque c'est le temps.Quelle générosité Grimmimi, c'est très apprécié... Je t'embrasse...

France, toujours au poste... C'est fait...Un gros merci à toi...

Touchatou, tu touche là un point très important. Oui, il est habitué à cette souffrance. Très difficile de changer sa perspective. Mais,je le ramène souvent à ce qu'il a entrepris en février; il est allé porter plus de 100 CV dans le parc industriel avec une détermination à toute épreuve.Il s'est vite trouvé du travail. Il avait même le choix, imagine de quoi il est capable mon grand! Je t'embrasse bien tendrement...

Pur Bonheur,
une main de fer dans un gant de velours sans jamais perdre la face. Il a tellement besoin de constance. je dis lu en donner pour deux. merci ma belle...

Maviopog,
je suis touchée. Merci à toi... Bienvenue dans mon univers!

Rainette,
et voilà Rainette qui nous ramène à la réalité. Mais oui t'as raison. C'est un devoir de tous vous en informer! Laisse-moi le temps de souffler, j'y reviens bientôt!
Sacré grenouille va... T'es unique...Bizous

☼ FRANCE ☼ a dit…

Passe un bon samedi bisou

☼ FRANCE ☼ a dit…

Kikou tu peux passer sur mon blog et merci d'avance j'y vais je suis en retard

Éléonore a dit…

C'est pas tous les enfants qui ont une maman comme ton fils !
Il ne le sait pas mais il est très chanceux.
J'espère qu'il le saura un jour, qu'il réalisera tous tes combats par amour pour lui.

Nanou La Terre a dit…

Éléonore,
merci de tes bons mots...

Éléonore a dit…

Tu sais Nanou, même dans les maisons ou tout semble bien aller, ou les petites filles modèles ont d'excellentes notes et sont très sages, il y aussi des mamans qui souffrent.
Ma plus jeune communique difficilement ses émotions et ses sentiments.
Elle ne me dit jamais qu'elle m'aime et ne me touche pas spontanément.
Depuis 3 ans j'avais l'impression de voir une étrangère évoluée dans ma maison, une personne distante et froide qui ne s'animait qu'en présence de sa soeur plus vieille.
:( :( :(

Il y a 10 jours, une série d'événements m'ont conduite ou bout de ma peine, au bout du bout, et je suis allé la trouver et j'ai pleuré en tenant sa main dans ma main. 3 ans de larmes refoulé ça fait un gros paquet de larme et de kleenex. J'ai du être inspiré ce jour là, mais j'ai jamais fait un aussi bon move de ma vie ! On dirait que notre relation est 10 fois mieux !


Moi je savais tellement plus par quel bout la prendre cette enfant que j'avais dit à ma mère qu'elle devait souffrir d'une forme d'autisme émotionnel !

Si je te raconte cela, c'est pour te dire que je compatis avec toi, que je te trouve forte et que je veux te donner de l'espoir car il ya toujours de l'espoir.

Nanou La Terre a dit…

Éléonore,
merci de ta générosité à me raconter et pour tes encouragements et espoirs...